MontureCanon, Nikon, Sony, Pentax
Format couvertAPS-C, angle de champ 108° - 60°
Plage focale10-24 mm
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C16-37 mm
Ouverture maximalef/3,5
Ouverture minimalef/22
Distance de mise au point0,24 m
Nombre de lamelles du diaphragme7
Construction12 éléments en 9 groupes
Éléments spécifiquesélément asphérique (ASL) et faible dispersion (LD)
Échelle des distancesoui
Rapport de reproduction1:5,1
Motorisationinterne
Stabilisationnon
Dimensions83,2 (D) x 86,5
Dimanètre filtre77 mm
Poids470 g (avec parasoleil et bouchon)
Parasoleillivré
Étui souplenon

Caractéristiques

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-5,6 Di IIPlus on s’éloigne des focales standards pour aller vers les extrêmes, que ce soit en grand-angle ou en zoom, plus les formules optiques deviennent complexes et inéluctablement plus coûteuses.

Le format de capteur APS-C (16-24 mm pour faire rapide) a longtemps privilégié les longues focales (les zooms 24x36 devenant de supers zoom) laissant de côté les grand-angulaires qui eux, deviennent des objectifs plus standards. Pour photographier en grand-angle, il fallait donc attendre que les constructeurs daignent proposer des objectifs spécifiques.

À défaut de trouver leur bonheur chez le fabricant de leur appareil, les amateurs de grand-angles peuvent se rabattre chez les marques multiplateformes comme Tamron ou Sigma.

Proposé entre 450 et 500 € suivant les revendeurs, ce nouveau 10-24 mm vient prendre le relai de l’ancien 11-18 mm, en offrant une plus grande étendue et une ouverture plus importante de ½ diaphragme.

Les amateurs de sports extrêmes friands d’angles de vues hors normes peuvent-ils se réjouir de ce nouveau venu ? Les photographes d’architecture peuvent-ils espérer se séparer de leurs focales fixes et opter pour cette optique plus polyvalente ? Toutes les réponses dans ce test du Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II.

Déplier

Prise en main

Avec un prix très attractif, Tamron a forcément dû consentir à quelques compromis au niveau de la finition. L’optique est ainsi livrée sans pochette de rangement, qui pourtant aurait été plus que bienvenue, étant donné que l’optique ne sera sans doute pas constamment utilisée et sera soumise à divers allers-retours entre le boîtier et le sac.

Seul accessoire fourni, le parasoleil, assez large et de bonne facture. Sa matière plastique peut faire peur au premier abord, mais manipulé avec le minimum de soins, il n’y a aucun risque. La découpe est efficace et saura faire face aux différents cas de flare.

| |
|
| Tamron 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II test | Tamron 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II test |

Le Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II monté sur un Nikon D90

L’optique en elle-même est plutôt bien construite bien que tout en plastique. La baïonnette est toutefois en métal, gage de solidité. Pour le prix, on ne pouvait guère espérer une construction plus luxueuse, mais le grand-angle 10-24 mm de Tamron propose l'essentiel. La plus grande partie du fût est occupée par la bague de zoom. Très large, elle est pourvue d’un grip qui permet une bonne préhension grâce à ses stries rapprochées. La course est souple et l’on peut passer assez facilement d’un extrême à l’autre. Si la bague de zoom est agréable à manipuler, il n’en est pas de même pour la bague de mise au point. Les constructeurs doivent estimer qu’avec les autofocus présents sur tous les boîtiers, plus personne n’utilise la mise au point manuelle. Mais pour ceux qui, comme moi, font encore confiance à leurs yeux pour effectuer la mise au point, ou quand la luminosité devient trop faible pour l’autofocus, la bague de mise au point est ici bien trop petite. Quand l’œil est collé au viseur, il faut tâtonner un petit moment avant de tomber dessus. La bague de zoom aurait pu être légèrement plus petite pour laisser un peu de place à la bague de mise au point. Mais une fois celle-ci bien en main, la mise au point est tout à fait agréable, les stries permettent une bonne accroche, et la course est assez fluide pour permettre de faire le point rapidement et efficacement.

Tamron 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II test Entre les deux bagues, on trouve le traditionnel rappel du modèle de l’optique, de ses caractéristiques et la marque. Mais ici, le tout semble imprimé sur un simple adhésif collé à la va-vite, et qui peut se décoller à tout instant. Pas très sérieux. Enfin, l’échelle des distances se trouve à l’extrémité de l’optique, simplement gravée sur le fût, et non pas placée derrière une vitre comme chez d’autres constructeurs, ce qui démontre l’absence de tropicalisation, ou du moins de protection contre les poussières ou petites gouttes de pluie. Le test grandeur nature sous la pluie n’a pas été effectué, mais je doute que l’optique résiste longtemps à des mauvaises conditions climatiques.

Une fois ces considérations esthétiques passées, intéressons-nous à la qualité des images produites, avec les tests de mires et dans la vraie vie.

Déplier

Tests mires

Distorsion

Depuis le début des tests d’objectifs sur Focus Numérique, ce modèle a été le plus compliqué à mettre en place. En effet, avec une telle focale, il est difficile de bien placer le boîtier par rapport à la mire, car ils se retrouvent très proches l’un de l’autre. Le placement des sources lumineuses devient alors un vrai casse-tête. Les tests prennent donc en compte cette difficulté d’éclairage.

Pour les tests, l’optique a été utilisée à trois focales différentes, qui nous semblaient significatives, le 10 mm, le 18 mm et le 24 mm.

Intéressons-nous tout d’abord à ce qui pourrait causer le plus de problèmes avec ce type d’optique, c’est-à-dire la distorsion. Il ne faut pas se leurrer, avec ces focales, la distorsion ne pourra jamais être complètement corrigée. Mais la correction peut être plus ou moins maîtrisée.

Ici, le contrat est plutôt bien rempli. Évidemment, sur la position 10 mm, la distorsion en barillet est fortement visible. Mais finalement pas vraiment plus que sur d’autres optiques aux focales plus grandes. C’est aux focales suivantes que cela devient intéressant. En effet, à 18 mm, la distorsion se fait déjà moins sentir même si elle est toujours présente. Et c’est évidemment au 24 mm qu’elle est le mieux gérée. Pas non plus imperceptible, elle est toute fois très bien contenue.

Ce qui pouvait être le plus problématique ne pénalise donc pas d’entrée cette optique. Il est bien entendu que les résultats auraient pu être bien meilleurs, mais dans cette gamme de prix, ils auraient surtout pu être beaucoup moins bons.

Piqué

Une fois passé l’écueil de la distorsion, les problèmes inhérents au piqué font leur apparition. Et justement ici, il n’y a quasiment pas de problèmes. Au centre de l’image, les résultats sont évidemment les moins bons aux plus grandes ouvertures. Mais moins bons ne signifie pas mauvais. Même à pleine ouverture, l’image est plutôt belle, mais est vraiment bonne aux ouvertures moyennes, f : 5,6, f : 8 et f : 11. Au-delà, la diffraction aidant, les résultats se dégradent, et deviennent presque moins bons qu’à pleine ouverture. C’est sur les bords de l’image que l’optique commence à montrer ses faiblesses. Au 10 mm, il faut fermer à f : 8 voire f : 11 pour avoir les bords de l’image à peu près nets. Au 18 mm c’est un peu mieux, avec une légère amélioration à partir de f : 8, mais à nouveau une dégradation dans les petites ouvertures. Les mêmes résultats sont constatés au 24 mm. Les plages de focales et ouvertures vraiment bonnes sont donc finalement assez réduites. Ce qui n’empêche pas cette optique de fournir d’honorables résultats.

Vous pouvez télécharger les fichiers au format NEF :

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II : 10 mm f/3,5 ; f/4 ; f/5,6 ; f/8 ; f/11 ; f/16 ; f/22

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II : 18 mm f/4,2 ; f/5,6 ; f/8 ; f/11 ; f/16 ; f/22

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II : 24 mm f/4,5 ; f/5,6 ; f/8 ; f/11 ; f/16 ; f/22

  • [f/3,5 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F35.jpg)
  • [f/4 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F4.jpg)
  • [f/5,6 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F56.jpg)
  • [f/8 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F8.jpg)
  • [f/11 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F11.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/11 (bord de l'image) à 10 mm

  • [f/16 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F16.jpg)
  • [f/22 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F22.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/16 à f/22 (bord de l'image) à 10 mm

  • [f/3,5 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F35.jpg)
  • [f/4 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F4.jpg)
  • [f/5,6 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F56.jpg)
  • [f/8 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F8.jpg)
  • [f/11 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F11.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/11 (centre de l'image) à 10 mm

  • [f/16 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F16.jpg)
  • [f/22 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_10 mm_F22.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/16 à f/22 (centre de l'image) à 10 mm

  • [f/4,2 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F4.jpg)
  • [f/5,6 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F56.jpg)
  • [f/8 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F8.jpg)
  • [f/11 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F11.jpg)
  • [f/16 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F16.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/11 (bord de l'image) à 18 mm

  • [f/22 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F22.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/16 à f/22 (bord de l'image) à 18 mm

  • [f/4,2 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F4.jpg)
  • [f/5,6 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F56.jpg)
  • [f/8 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F8.jpg)
  • [f/11 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F11.jpg)
  • [f/16 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F16.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/11 (centre de l'image) à 18 mm

  • [f/22 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_18 mm_F22.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/16 à f/22 (centre de l'image) à 18 mm

  • [f/4,5 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F45.jpg)
  • [f/5,6 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F56.jpg)
  • [f/8 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F8.jpg)
  • [f/11 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F11.jpg)
  • [f/16 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F16.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/11 (bord de l'image) à 24 mm

  • [f/22 bord](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F22.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/16 à f/22 (bord de l'image) à 24 mm

  • [f/4,5 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F45.jpg)
  • [f/5,6 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F56.jpg)
  • [f/8 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F8.jpg)
  • [f/11 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F11.jpg)
  • [f/16 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F16.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/11 (centre de l'image) à 24 mm

  • [f/22 centre](http://img1.focus-numerique.com/focus/articles/503/tamron-10.0-24.0 mm f-3.5-4.5_24 mm_F22.jpg)

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/16 à f/22 (centre de l'image) à 24 mm

Déplier

Tests terrain

Une fois ces remarques faites en studio, il est important d’aller vérifier ce que cela donne à l’extérieur. Et pour cette optique c’est plutôt assez bon. En effet, le piqué au centre est toujours présent, et le petit mou qu’on avait pu ressentir sur les bords de l’image est plus discret. Cela nous permet également de constater que le vignetage est très peu présent, sauf bien évidemment à pleine ouverture en ultra grand-angle, mais très bien contenu aux autres ouvertures et focales. En revanche, cette optique a un peu de mal à gérer les fortes luminosités, qui ont tendance à provoquer des contours colorés assez disgracieux. L’apparition de franges colorées tantôt vertes tantôt magenta est assez fréquente et vient un peu gâcher le beau tableau affiché jusqu’à présent.

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/8 en position grand-angle, bord de l'image.

Sur des scènes plus classiques, le manque de piqué est sensible en grand-angle et pleine ouverture, mais il est moins gênant que sur les mires. On note aussi la présence de franges violettes assez prononcée sur le bord des images.

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/3,5 à f/8 en position grand-angle, bord de l'image.

Aberrations chromatiques

Tamron 10-24 mm aberrations chromatiques
En grand-angle, des aberrations chromatiques (franges vertes/magenta) sont visibles sur les bords des images.

Autofocus

Si vous êtes adepte de la photo d’action, à laquelle se prête bien cette optique, vous serez attentif à la qualité de l’autofocus et à sa rapidité. Ici, malgré l’absence de motorisation sonique (un point que Tamron doit absolument corriger), l’autofocus se révèle assez rapide, notamment grâce à la faible course qu’il a à effectuer pour passer de la mise au point mini (24cm) à l’infini, environ 90°. Toutefois, la motorisation est assez bruyante et peu discrète.

Déplier

Exemples de photos


1/60 s, f/3,5, ISO 800, Nikon D90, 10 mm

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II
téléchargez le fichier NEF


1/30 s, f/3,5, ISO 200, Nikon D90, 10 mm

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II
téléchargez le fichier NEF


1/3 s, f/3,5, ISO 400, 10 mm,Nikon D90

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II
téléchargez le fichier NEF


1/30 s, f/3,5, ISO 1600, 12 mm, Nikon D90

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II
téléchargez le fichier NEF


1/60 s, f/4,5, ISO 800, 24 mm, Nikon D90

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II
téléchargez le fichier NEF

Déplier

Verdict

Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II recommandeUne belle construction, des qualités optiques plutôt honorables à l’exception du piqué sur les bords et des franges colorées vraiment très présentes à grande ouverture, cette optique a de quoi séduire les possesseurs de boîtiers à capteur APS-C qui n’ont pas envie de se ruiner dans un zoom ultra-angulaire mais tout en gardant une qualité d’image « potable ». Pour son bon rapport qualité/prix, le Tamron SP AF 10-24 mm f/3,5-4,5 Di II reçoit un recommandé. Reste maintenant à savoir à combien il va être proposé et quelles seront les qualités optiques du futur 10-20 mm Sigma et son ouverture constante de 3,5… La bataille ne fait que commencer.

Déplier
+
  • Bon piqué à partir de f/5,6 au centre
  • Bonne gestion du vignetage
  • Autofocus assez performant
  • Qualité de fabrication honorable
  • Plage de focales intéressante
  • Présence de franges colorées
  • Image très « molle » dans les coins
  • Absence de pochette de rangement
  • Autofocus bruyant
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW.

Les prix
Tamron FE 24-70 mm f/2,8 GM
FE 24-70 mm f/2,8 GM
Il n'y a actuellement aucune offre.