MontureKAF3
Format couvertAPS-C
Plage focale20-40 mm
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C30,5-61,5 mm
Ouverture maximalef/2,8-4
Ouverture minimalef/22-32
Distance de mise au point0,28 m
Nombre de lamelles du diaphragme9 lamelles
Construction9 éléments en 8 groupes
Éléments spécifiquesAucun
Échelle des distancesOui
Rapport de reproduction0,20
MotorisationOui
StabilisationNon
Dimensions68,5 mm x 71 mm
Poids283 g (avec pare-soleil, 291 g)
Étui soupleOui

Caractéristiques

Le dernier objectif grand-angle Pentax s'adresse aux amoureux des paysages, puisque ce 20-40 mm monté sur boîtier APS-C équivaut à un 30-60 mm. Il est donc également adapté au reportage. Petit bonus pour les voyageurs compulsifs et les imprudents, l'optique présente une finition tout temps avec 7 joints d'étanchéité.

Ce 20-40 mm ouvre de f/2,8 à f/4 et incorpore un diaphragme à 9 lamelles. Il est construit sur 9 éléments répartis en 8 groupes, incluant 1 verre ED, un SLD et un traitement HD. La mise au point se fait au minimum à 28 cm. Le zoom, motorisé, pèse 283 g pour 71 mm de diamètre (et des filtres de 55 mm). Il est fabriqué en aluminium et vendu un peu moins de 900 €. Pentax HD DA 20-40 mm f/2,8-4 Ed. limited DC WR

Caractéristiques

Logo DxOCe test optique est basé en partie sur les mesures réalisées en laboratoire par DxOMark dans le cadre d’un partenariat conclu entre Les Numériques/Focus Numérique et DxO Labs. Créée par DxO Labs, DxOMark est la source d’information indépendante la plus fiable et la plus objective sur la mesure de qualité d’image. DxOMark a bâti sa réputation grâce à des protocoles de tests rigoureux, des outils de mesure de qualité industrielle et une base de données constituée de milliers de mesures d’appareils photo, d’objectifs et de téléphones mobiles. Les résultats complets des tests réalisés sur cette optique sont disponibles sur www.dxomark.com.

Prise en main

Ce qui frappe en premier à la prise en main c'est la légèreté de l'objectif. Il est petit, compact et il ne pèse presque rien. Il est agréable au toucher et s'adapte bien à la forme de la main. Il dispose d'une belle finition métal et d'un design élégant : entièrement noir avec des notes rouges

Les bagues de mise au point sont certes très fines, mais elles sont pensées pour être pratiques. En effet, ici pas de grip plastique, tout est en aluminium. Sur la bague de zoom, des creux striés pour placer ses doigts ont été pensés pour un maintien optimal de l'objectif lors de son utilisation. Les courses sont très courtes et la bague de mise au point dispose de réelles butées.

L'objectif est totalement dépourvu d'interrupteur. Le passage en 100% manuel se fait via le boîtier et c'est le capteur du reflex qui est stabilisé chez Pentax.

objectif Pentax 20-40 mm ouverture f/2,8-4 vue de face

Les indications inscrites sur l'objectif sont claires et lisibles, on y retrouve l'indicateur de distance de mise au point, la focale et les indications d'ouverture (avec estimation de la profondeur de champ).

La motorisation intégrée rend cette optique plus que silencieuse. Vous n'entendrez que le bruit du blocage de la mise au point. Et c'est tout. C'est l'un des plus de cet objectif Pentax.

Tests mires

logo dxo

Pentax K3

Voici une étude objective sur des tests labo. Ce travail est réalisé en partenariat avec DxO Mark qui s'occupe de la réalisation des mesures. Ici encore, les résultats de ces analyses sont à mettre correspondance avec le ou les boîtiers de tests que nous avons utilisés.

Nous avons opté ici pour un Sony A7R.

Le test du Pentax K3

Nos analyses sont basées sur des images réalisées en RAW et JPEG.

Facteur de transmission

Le facteur de transmission est une donnée intéressante. Il correspond à la quantité de lumière que laisse réellement passer l'objectif. Il est important de l'étudier à pleine ouverture, c'est-à-dire dans le cas où l'objectif est supposé laisser passer un maximum de lumière.

Le zoom Pentax est tout simplement parfait !

Vignetage

Tous les objectifs donnent des images dont la périphérie, et particulièrement les coins, sont plus sombres. Le vignetage se mesure en IL (Indice de Lumination) : la valeur indiquée mesure la différence en IL entre la quantité de lumière reçue par les bords et celle reçue au centre.

Nous avons décidé d'observer le vignetage aux grandes ouvertures. Le vignetage est exprimé en IL. -1 IL correspond à une sous-exposition équivalente à la fermeture de 1 diaphragme ou la division par 2 du temps de pose ou de la sensibilité ISO.

échelle vignetage

Le vignetage est assez modéré sur cet objectif. Au grand-angle et à la pleine ouverture, on retrouve un décalage de -1 Il entre le centre et les bords les plus extrêmes des images. Dans tous les cas, le vignetage devient négligeable dès f/5,6 à toutes les focales.

Aberrations chromatiques

Les aberrations chromatiques résultent d'un problème de focalisation de la lumière variant selon les différentes longueurs d'onde des rayons lumineux. La mise au point ne peut pas être effectuée simultanément au même endroit pour les différentes couleurs du spectre. Ces légers décalages de mise au point entraînent l'apparition de bordures irisées colorées. Ces défauts se voient particulièrement lors des transitions précises du net au flou, sur les fins détails (très contrastés).

echelle ABEC

Les aberrations chromatiques sont très limitées et totalement négligeables quel que soit la focale ou l'ouverture : un bon point.

Distorsions

Les objectifs ont tendance à tordre la réalité. On rencontre deux types de distorsions géométriques : les distorsions en coussinets et les distorsions en barillets.

On observe de légères distorsions en coussinets en position grand-angle 20 mm. Au-delà elles deviennent négligeables.

Piqué (Visuel et Acutance)

La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 par exemple.

De plus le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil (nous avons testé l'objectif avec un Pentax K-3 de 24 millions de pixels) et la taille de son capteur (APS-C pour le K-3). Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

Le Pentax K-3 dispose d'une définition de 6080 x 4032 pixels. Chaque pixel mesure donc 34,9 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/11 !

Le piqué de ce nouveau zoom est assez décevant bien que la qualité des images soit tout à fait honorable. Il manque cruellement d'homogénéité aux plus grandes ouvertures. Il faudra fermer au minimum à f/5,6 pour obtenir la même sensation de netteté du centre aux bords. À f/11, comme prévu, la diffraction commence à faire son apparition.

Téléchargez le pack RAW

acutance scale

Toutes les mesures ***HD Pentax DA 20-40 mm f/2,8-4 ED Limited DC WR ****** (en anglais)***

Tests terrain

  1. Focale et angle de champ
  2. Distorsions
  3. Vignetage
  4. Bokeh

Il faut bien distinguer deux approches dans le jugement de la qualité d'image que procure un objectif : la première se fait de manière subjective et observant des images ; la seconde est objective, en se basant sur les résultats de tests réalisés en laboratoire. L'une ne va pas sans l'autre. De plus, il faut tenir compte des caractéristiques de l'appareil utilisé dans le test.

Pentax K-3

Ici, nous avons opté pour le Pentax K-3 équipé d'un capteur APS-C de 24 millions de pixels. Le test terrain sert à l'évaluation subjective de la qualité d'image que procure l'objectif.

Test Pentax K-3

Focale et angle de champ

Une focale correspond à un angle de champ – ou angle de vision – couvert par l'appareil équipé de l'objectif. Plus la focale est importante, plus l'angle de champ est réduit : on parle de longue focale. À l'inverse, plus la focale est courte, plus l'angle de champ est large : on parle de grand angle.

Voici ce que l’on obtient avec le 20-40 mm monté sur le K-3, équipé d’un capteur plein format APS-C. La plage de focale peut commune équivaut à un 30-60 mm avec un coefficient de conversion de 1,5X. La plage de focales est relativement polyvalente (il lui manque un réel grand-angle) et conviendra à la plupart des sujets.

.

Distorsions

Les objectifs ont tendance à "tordre la réalité". Les aberrations géométriques apparaissent lorsque l'on s'éloigne des conditions de Gauss. On rencontre deux types de distorsions géométriques : les distorsions en coussinets et les distorsions en barillets.

À focale très courte on observe une légère distorsion en barillet à peine visible sur les coins de l’image. Lorsque l’on zoom on constate que cette légère déformation diminue de plus en plus jusqu’à être invisible à 40 mm, ce qui, est un très bon point. L'optique s'en sort très bien à ce niveau-là.

Vignetage

Tous les objectifs donnent une image dont la périphérie, et particulièrement les coins, sont plus sombres. Le vignetage se mesure en IL (Indice de Lumination) : la valeur indiquée mesure la différence, en IL, entre la quantité de lumière reçue par les bords et celle reçue au centre.

On observe pour cette optique que le vignetage est très léger. Il s’observe globalement jusqu’à f/4,5. À f/5,6 il a disparu totalement quelque soit la focale.

Bokeh

Le bokeh est à mettre en relation avec la profondeur de champ. On peut le comparer à la "qualité" du flou ou encore à la manière dont l'objectif passe du net au flou – notion très subjective, même si certains éléments permettent de prévoir les choses – sur des images à faible profondeur de champ. Il dépend de nombreux paramètres dont principalement la conception de l'objectif, la forme et la taille du diaphragme.

Ce 20-40 mm monté sur un boitier équipé d’un capteur APS-C donne des résultats très honorables aux grandes ouvertures. Bien entendu il ne faut s'attendre aux mêmes résultats qu'avec un f/1,4 sur un capteur 24 x 36 mm. Le bokeh est assez doux. Il n'y a pas de transition brutale du net au flou et il est assez agréable au regard.

Verdict

pentax-20-40

Cet objectif 20-40 mm de chez Pentax est assez polyvalent. Équivalent à un 30-60 mm (coefficient de conversion de 1,5X), il peut couvrir une large plage de sujets, aussi bien le paysage que le reportage ou le portrait. L'optique est assez lumineuse bien que variant en fonction de la focale : f/2,8-4. De plus sa tropicalisation lui confère un vrai avantage pour les photos en situations météorologiques orageuses. Sa prise en main est très agréable et les bagues de zoom et mise au point sont fluides et douces.

Les distorsions et le vignettage sont assez discrets et le bokeh doux et agréable à l'oeil. Les 9 lamelles qui composent son diaphragme y sont sans doute pour quelque chose. Déception au niveau de piqué aux grandes ouvertures qui manque cruellement d'homogénéité entre le centre et les bords des images.

Pour un prix avoisinant les 800 euros vous pourrez donc vous offrir une optique polyvalente, compacte, efficace, légère et donnant de bons résultats dans presque toutes les situations.

+
  • Design et quallité de fabrication
  • Finition métal
  • Bagues de zoom et de mise au point
  • Tropicalisation
  • Faibles aberrations chromatiques
  • Faible vignetage
  • Transmission parfaite
  • Ouverture glissante f/2,8-4
  • Plage de focales originales
  • Homogénéité du piqué jusqu'à f/5,6
Les prix
Pentax DA 20-40 mm f/2,8-4 ED Limited DC WR
Digixo 729,00 €
Amazon 739,99 € Voir l'offre
Fnac.com 739,99 € Voir l'offre
Miss Numérique 749,00 € Voir l'offre
Amazon 949,00 € Voir l'offre
Contenus sponsorisés