L'automne est déjà là, mais la mer est encore présente sur vos photos… Originaux et impactants, vos clichés ne dérogent pas à la règle.Résultat : un Vos photos, nos conseils haut en couleurs ! Merci à tous pour votre participation. Le choix, encore une fois, n'a pas été simple.

Comme à l'accoutumée, nous vous proposons trois catégories :

  • • Les tops qui correspondent à nos photos coups de cœur, sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
  • • les presque tops, soit des photos qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
  • • et les encore un effort qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail de composition ou de positionnement par rapport au sujet.

Évidemment, nous n'avons pas la science infuse et nos choix restent personnels. Nous tentons d'être les plus équitables et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix… Ceci étant, elle pourra être publiée plus tard. Dans tous les cas, cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Dorothée Machabert

Photo tirée de ma série "Etats d'âmes" - Photo : Dorothée Machabert

Dorothée est intéressée par l'humain, le portrait, la nature et le nu. C'est ce que l'on peut découvrir sur son Flickr. Ici, elle utilise la double exposition pour sa série qu'elle appelle États d'âmes. Au-delà de cette petite prouesse technique, l'éclairage, le cadrage et le stylisme sont parfaitement maîtrisés. Bravo !

Franck Boisselier

Andrew - Le Mauricien - Photo : Franck Boisselier

Franck nous avait déjà envoyé en mars 2017 une magnifique photo de rue. Il récidive encore avec un splendide portrait toujours réalisé à l'Île Maurice. Il a su déclencher au bon moment pour capter un regard, une expression. Notons que la simplicité du fond et la faible profondeur de champ viennent mettre en valeur le personnage.

Manon Loup-Hadamard

La nageuse sous la montagne - Photo : Manon Loup-Hadamard

Colorée, étrange et surprenante, cette photo de Manon a le don d'accrocher l'œil. C'est aussi grâce à une composition basée sur la symétrie que la photographe réussit son coup. La vitesse d'obturation de 1/30e de seconde pouvait laisser supposer, au vu du sujet, que le flou de bougé serait au rendez-vous. Mais Manon a eu un peu de chance… Par ailleurs, l'éclairage minimaliste et les reflets dans l'eau accentuent le côté mystérieux de l'image. Pas de doute, c'est réussi !

Jean-Marie Pénigaud

 Ce n'est que sur la table lumineuse que j'ai vu que le temps de la prise de vue le petit garçon avait remplacé le chef d'orchestre!  - Photo : Jean-Marie Pénigaud

"J'ai réalisé cette photo au départ pour son côté graphique et aussi humoristique (chaussures du musicien). Ce n'est que sur la table lumineuse que j'ai vu que le temps de la prise de vue, le petit garçon avait remplacé le chef d'orchestre !" C'est le secret que nous livre Jean-Marie. Pourtant, cette photo est si bien composée avec sa symétrie quasi parfaite que l'on n'aurait pas cru à un heureux hasard. Jean-Marie n'en est de toute façon pas à son coup d'essai puisque déjà en décembre 2015, il nous envoyait une belle photo de cygne. Cette photo est réalisée en argentique (fait suffisamment rare pour être signalé), ce qui explique aussi que le photographe n'a découvert la présence de l'enfant qu'après avoir développé son film. On se croirait presque dans le film Blow up, mais en plus gai !

Benoit Maison-Blanche

Phoque qui croque, un grand jeu  - Photo : Benoit Maison-Blanche

Spécialisé dans la photo sous-marine, ou plus simplement aquatique, Benoit participe à un projet fort esthétique, Blueparallax, qui associe deux passions : l'eau et la photographie. Avoir saisi cet instant où le phoque tente de mordre le pied du plongeur semble une prouesse au vu des conditions de prise de vue. D'aucuns pourraient critiquer le cadrage : les personnages sont coincés dans le haut de l'image. Mais les trois bandes de couleurs (clair en haut, bleu au milieu et sombre en bas) atténuent cette première impression.

Thomas Lecomte

Long exposure - Iceland - Black sand beach - Reynisfjall - Photo : Thomas Lecomte

Réaliser des photos de paysages fantomatiques grâce à une pose longue est un exercice que l'on peut penser aisé une fois les quelques connaissances techniques nécessaires acquises. Mais en réalité, il y a un certain nombre de paramètres qu'il ne faut pas oublier : le paysage doit s'y prêter et la composition doit être soignée. Ici, Thomas s'en sort parfaitement avec ce paysage islandais, ces nuages bas et cette atmosphère inquiétante.

Dan Israel

Éclipse totale du soleil, Ochoco National Forest, Oregon. Superposition d'images des phases partielles avec filtre solaire (toutes les 10 minutes) et d'une image unique de la phase totale, l'appareil étant fixe du début à la fin de la séquence. - Photo : Dan Israel

Dan nous explique comment il a procédé pour réaliser cette image bluffante : "Éclipse totale du Soleil, Ochoco National Forest, Oregon. Superposition d'images des phases partielles avec filtre solaire (toutes les 10 min) et d'une image unique de la phase totale, l'appareil étant fixe du début à la fin de la séquence." Autrement dit, un trépied est indispensable, ainsi qu'un certain savoir pour éditer les clichés sur l'ordinateur. La focale utilisée ici est un 15 mm, de façon à avoir dans le cadre une partie du paysage.

Romain Dargelosse

Petit coeur dans les nuages - Photo : Romain Dargelosse

Romain a nommé sa photo Petit cœur dans les nuages. Un détail qui ne peut échapper. Réalisée à la tombée du jour, cette photo bénéficie d'un temps de pose de 8 s, ce qui permet d'obtenir cet effet de bougé au niveau de l'eau, comme dans la photo de Thomas Lecomte un peu plus haut. Mais cette fois, l'idée est plus joyeuse. Bravo à Romain qui a su ne pas négliger la composition malgré la difficulté liée à la présence d'un sujet vivant et ce long temps d'obturation.

Les presque tops

Thibaud Chevaleyre

Balade dans le ciel - Photo : Thibaud Chevaleyre

Intéressante photo de Thibaud mêlant univers lié à l'astronomie et aux mondes extraterrestres, du moins dans l'atmosphère qu'elle dégage… Les différentes sources lumineuses (lampe torche, éclairage public, etc.) n'ayant pas les mêmes dominantes, le photographe obtient un cliché coloré et correctement composé. Le seul hic : la netteté. On aurait aimé avoir plus de détails sur les mains du personnage, par exemple.

Yves Boccuni

Le sommet - Seydisfjordur - Islande - Photo : Yves Boccuni

Cette photo réalisée en Islande a réellement quelque chose de mystérieux qui donne envie de la regarder longuement. Au-delà du fait qu'il est rare d'observer ce genre de paysage, la composition est assez réussie dans la mesure où Yves a pensé à placer le sommet sur le côté et non au milieu, ce qui aurait été un peu "plat". Cela dit, le défaut principal de ce cliché n'est pas lié à la prise de vue, mais à son édition en post-production. Le manque de contraste ne laisse pas voir la matière des nuages, et c'est bien dommage. Nous avons ici fait une tentative, sachant qu'on pourrait obtenir bien mieux avec un fichier RAW.

Le sommet - Seydisfjordur - Islande - Photo : Yves Boccuni

Encore un effort !

Hugo Bovet

"Je suis noir, je suis blanc..." - Photo : Hugo Bovet

Hugo réalise un beau portrait de profil. Il a su capter la lumière qui arrive sur la peau du sujet et met en valeur le côté buriné. Mais c'est le cadrage que nous aurions préféré plus bas. On devine qu'il s'agit d'un câble électrique flou au second plan. Et cela n'a pas forcément beaucoup d'intérêt, alors que les épaules auraient été sans doute plus révélatrices du personnage.

Merci encore à tous d'avoir participé, et à très bientôt pour un nouveau Vos photos, nos conseils !

Pour aller plus loin

Précédemment dans "Vos photos, nos conseils"

Martin Barzilai

Photographe professionnel, il s’intéresse aux problématiques politiques, sociales et environnementales. Il enseigne la photographie à Paris et l'a également enseignée à Barcelone, Montevideo et Buenos Aires. Ses publications 

Contenus sponsorisés