En ce début d'été, la sélection de Vos photos, nos conseils est une moisson particulièrement fournie en noir et blanc, avec de beaux contrastes et de belles lumières… Merci à toutes et à tous pour vos envois !

Comme à l'accoutumée, nous vous proposons trois catégories…

→ Les tops qui correspondent à nos photos coups de cœur, sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire.
→ Les presque tops, soit des photos qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur.
→ Les encore un effort qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail de composition ou de positionnement par rapport au sujet.

Évidemment, nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont avant tout personnels. Nous tentons d'être les plus équitables et sincères possible. Rappelons aussi que Vos photos, nos conseils n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix… Ceci étant, elle pourra être publiée plus tard. Dans tous les cas, cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Anthony Delaplace

Photo : Anthony DelaplaceIl s'agit d'une photographie prise au Pérou, dans un petit village de montagne dans la région d'Arequipa. Ce village étant dépourvu d'électricité, c'est à la lumière des bougies que cette jeune fille a éclairé la pièce où les convives étaient placés. L'utilisation monochrome a permis de ne se concentrer que sur la source de lumière englobante produite par la fillette. Photo : Anthony Delaplace.

Réalisée au Pérou, cette photo d'Anthony révèle une atmosphère bien particulière. Le photographe nous invite à partager une intimité. Grâce à l'ambiance lumineuse qu'il a su capturer, nous avons l'impression d'être embarqués avec lui dans ce voyage en Amérique du Sud. L'éclairage n'était pourtant pas évident à gérer. Anthony a sans aucun doute été obligé d'utiliser une mesure spot pour que son sujet ne soit pas surexposé. Utilisant un 35 mm, il a été amené à recadrer son image. Notre conseil en passant : il est toujours préférable de préserver l'homothétie de son cliché, cela donne moins l'impression d'un recadrage sauvage. Nous nous sommes donc permis de recadrer encore l'image, laissant de côté la partie sombre à droite qui, de notre point de vue, n'apportait pas grand-chose. Petite digression : pour les amoureux du Pérou et de la photographie ancienne, nous vous conseillons vivement le merveilleux photographe Martin Chambi.

Photo : Anthony Delaplace

Adrien Poupin

Photo : Adrien PoupinCharles Quint, l'auguste empereur, n'est plus que cendres et que poussières. Photo : Adrien Poupin.

Au vu de la légende, on peut deviner que cette photo a été réalisée dans le cadre d'une représentation théâtrale. On le devine également à l'apparence grimée du personnage. Mais ce qui fait la force de cette image, c'est d'une part l'éclairage et, d'autre part, le peu de profondeur de champ. La lumière tombe parfaitement bien sur ce regard inquiétant et forme sous l'œil droit un triangle digne des portraitistes les plus classiques. Il est souvent déconseillé de réaliser des portraits au grand-angle (ici 25 mm avec un Panasonic GH3) pour ne pas caricaturer le personnage. Mais dans ce “cas de figure”, le regard et l'inclinaison du visage font oublier les potentielles déformations. Seul bémol : la surexposition du front à gauche de l'image. Des détails, même dans cette petite zone, auraient été les bienvenus. Ceci étant, bravo pour ce cliché !

Alexandra Oury

Photo : Alexandra OuryPrise le 31 mai 2018, entre 7 h et 8 h. La brume était en train de se lever en donnant une luminosité particulière (l'impression de se retrouver dans un décor de conte). C'est ce que j'ai essayé de rendre comme impression. Photo : Alexandra Oury.

Bravo à Alexandra pour ce cliché qui, effectivement, restitue une ambiance féerique grâce à la brume du début de journée. Mais pas seulement ! Le choix du cadrage est également important. Avoir placé le premier plan au tiers de l'image est un bon calcul. Cela dynamise davantage la composition que si cet arbre avait été au centre. Il ne manque plus qu'un lutin ou un cavalier arrivant au fond pour que le tableau soit parfait.

Alexandre Mariottini

Photo : Alexandre MariottiniAu pied de la tour. Photo : Alexandre Mariottini.

Cette photo de la fameuse “dame de fer” a été réalisée avec un Nikon D3 (une très belle antiquité, si Alexandre nous permet l'expression) et surtout avec une focale de 16 mm qui permet ce point de vue en contre-plongée particulièrement réussi. Alexandre a attendu le moment précis où la tour scintille (toutes les heures dès la tombée de la nuit jusqu'à 1 h du matin) pour déclencher, et c'est parfaitement bien joué ! Nonobstant, on regrette quand même un peu la surexposition et du même coup le manque de détails sur la partie haute du monument. C'est d'autant plus regrettable qu'il n'aurait pas été très compliqué de remédier à ce petit désagrément, soit en travaillant le fichier RAW en post-production, soit en faisant un autre cliché avec exactement le même cadrage, mais avec une exposition différente, puis en les superposant. La pose étant de 1 s, on peut déduire que l'appareil était déjà sur un trépied…

Les presque tops

Vincent N. Van

Photo : Vincent N. VanThomas G. Photo : Vincent N. Van.

Vincent nous livre une photo d'un guitariste sur scène. L'exposition est parfaite, sans doute réalisée en mesure spot sur les parties éclairées. Le cadrage passe très bien, laissant un espace bien placé à droite du musicien pour, on l'imagine, laisser la musique s'envoler. Mais tout de même, il y a quelque chose qui manque : la lumière sur le visage du sujet. Pas évident, nous rétorquera Vincent avec raison, car il tourne justement le dos à celle-ci. Oui, mais dans ce cas, soit on attend que la lumière change, soit de voir si le musicien veut bien changer de posture, ne serait-ce qu'une seconde. S'il relève la tête, par exemple pour regarder le public, cela peut tout changer. Au photographe d'être attentif au moindre des mouvements de son sujet.

Erwan de Lavergne de Cerval

Photo : Erwan de Lavergne de CervalUn regard. Photo : Erwan de Lavergne de Cerval.

Un portrait noir et blanc au format carré, une belle posture, un regard attentif : tous les ingrédients sont présents pour un portrait réussi. De plus, la lumière douce et la profondeur de champ réduite sont bien maîtrisées pour donner de l'importance au sujet. C'est presque parfait, sauf… peut-être le cadrage. Aussi bien en haut qu'en bas, on sent le personnage à l'étroit. Pourquoi lui couper le haut de la tête ? Pourquoi ne pas laisser un peu plus d'espace sous ses mains ? Une belle image tout de même. Merci, Erwan !

Florian Guillon

Photo : Florien GuillonFairy flare. Photo : Florien Guillon

En voyant cette photo apparaître sur notre écran, d'abord en petit format, votre serviteur s'est demandé de quoi il s'agissait. Notre curiosité était piquée. Nous avons compris rapidement qu'il s'agissait d'une cascade en pose longue (2 s) dans un paysage champêtre. Réalisée au 24 mm, cette image a le mérite de situer le sujet dans son contexte et de jouer avec une grande profondeur de champ. Si la partie basse de l'image est bien gérée au niveau de la post-production, le ciel, en revanche, est un peu trop sombre par rapport à la lumière qu'on peut voir sur les rochers en bas à gauche. Un peu moins de Photoshop aurait très certainement servi le cliché.

Encore un effort !

Frédéric Aubey

Photo : Frédéric AubeyLes marches. Photo : Frédéric Aubey.

Belle image de Frédéric où la matière et les couleurs sont au rendez-vous ! Aucun problème technique, mais nous pensons que Frédéric sera d'accord avec nous quand nous disons qu'il est dommage que le personnage soit légèrement coupé. Nous n'avons pas d'indication sur le pays où a été réalisée cette photo. À notre avis, il est toujours préférable de parler aux personnes que l'on photographie. S'ils ne sont pas d'accord pour être pris en photo, tant pis. Mais s'ils le sont, cela permet aussi de se détendre et de tourner autour du sujet patiemment jusqu'à découvrir le meilleur cadrage.

Merci encore à toutes et à tous d'avoir participé. À très bientôt pour un nouveau Vos photos, nos conseils !

Précédemment dans Vos photos, nos conseils

Martin Barzilai
Martin Barzilai

Photographe professionnel, il s’intéresse aux problématiques politiques, sociales et environnementales. Il enseigne la photographie à Paris et l’a également enseignée à Barcelone, Montevideo et Buenos Aires. Ses publications