Fêtes de fin d'années obligent, la clôture de notre dernier Vos photos, nos conseils de l'année a été légèrement avancée ! Vous avez tout de même été nombreux à participer et c'est toujours avec plaisir que nous découvrons vos images. Profitez bien des fêtes, très beau réveillon à tous et n'hésitez pas à sortir vos boîtiers pour photographier vos plus beaux moments !

Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
– les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
– les "presque tops", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
– et les "encore un effort", qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables, et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, gardez à l'esprit que cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Jérémy Audran

vos photos nos conseils, paysage lacustre, photo Jérémy Audran

Parfois certaines photos émettent un son. Ici le calme et le silence règnent sur cette jolie illustration de la fin de l'autonome réalisée avec le Fujifilm X30.

David Di Natale

vos photos nos conseils, paysage de montagne, forêt de sapins dans lesquels filtre la brume, photo David Di Natale

Tout est toujours une question de lumière en photographie, et indubitablement, David a su capter l'instant qui se révèle à celle-ci. C'est à l'aide de son Canon 50D que notre auteur a réalisé un bracketing de trois images qu'il a ensuite assemblées et traitées dans Silver Efex pour la convertir en un doux noir et blanc.

Nicolas Jaballah

vos photos nos conseils, paysage de montagne et astrophotographie, la Voie lactée et le ciel étoilé traversé par des étoiles filantes derrière une crête montagneuse, photo Nicolas Jaballah

Certes, on pourra arguer que la puissance du paysage fait toute la beauté de la photo, mais ça serait oublier un peu trop vite qu'il faut une bonne dose de patience et surtout un peu de technique pour réaliser ce genre d'image. En tout cas, il aura fallu que Nicolas, que nous retrouvons après son superbe paysage sélectionné le mois dernier, grimpe à 4 000 ISO et laisse son obturateur ouvert 30 s pour capter la Voie lactée et ses milliers d'étoiles.

Marc Bidoul

vos photos nos conseils, macrophotographie, libellule posée sur une hampe, photo Marc Bidoul

S'il est difficile de critiquer cette photo de libellule, c'est surtout pour la recherche de ce jeu bichromatique que nous retenons la photo de Marc. Une image douce et finalement hivernale avec cette majorité de gris.

Thomas Tourral

vos photos nos conseils, paysage, vaches en contre-jour dans une prairie, photo Thomas Tourral

Il peut y avoir un mauvais point de vue, une mauvaise lumière ou un mauvais réglage, mais il n'y a jamais de mauvais sujet. Ici, les vaches de Thomas se révèlent fort esthétisées, voire magnifiées, grâce à sa gestion de temps du temps de pose et son positionnement. De plus, la photo réalisée avec un Sony RX100 prouve bien encore une fois qu'il ne s'agit pas d'avoir un gros reflex pour sortir la plus belle image.

Les presque tops

Mériadec Le Pabic

vos photos nos conseils, pont et silhouette dans la brume dans une ville, photo Mériadec Le Pabic

Nous avons longuement hésité à sélectionner cette photo dans les tops, tant nous avons adoré son ambiance brumeuse et la présence fantomatique de ce personnage dans le fond. Néanmoins, selon nous, Mériadec aurait pu largement améliorer sa photo en se positionnant autrement. En effet, il ne se passe pas grand-chose sur la partie gauche de l'image. Au contraire, la masse sombre des feuilles au premier plan vient perturber la lecture et l'aspect brouillon du feuillage est renforcé par la rigueur de la bâtisse au fond à droite. De plus, en s'abaissant, Mériadec aurait pu créer une perspective plus dynamique avec le pont, jusqu'à ce que notre œil arrive au sujet dans le fond. Des points à améliorer, donc, mais une très bonne intention.

Philippe Poublanc

vos photos nos conseils, photographe debout sur un promontoire dans une lande, photo Philippe Poublanc, original

La photo de Philippe Poublanc a aussi failli se placer au sommet de notre VPNC du mois, à l'instar de sa précédente composition publiée l'année dernière. Nous avons immédiatement été charmés par la puissance du paysage, le très beau traitement chromatique et, bien sûr, cet homme seul au milieu de l'ensemble, contemplant l'immensité de la nature et recherchant sans doute l'inspiration photographique. Une belle image à n'en pas douter. Néanmoins, après une lecture attentive, la composition nous semble en réalité trop centrée, ce qui crée un léger déséquilibre. Dommage, car le cadrage panoramique aurait permis de créer un intéressant dynamisme. Du coup nous proposons à Philippe de recadrer légèrement son image afin de placer son sujet sur un tiers et de stabiliser la lisibilité.

vos photos nos conseils, photographe debout sur un promontoire dans une lande, photo Philippe Poublanc, recadré

Florian Rouillé

vos photos nos conseils, paysage urbain, photo Florian Rouillé, original

Il suffit parfois de pas grand-chose pour passer d'une photo qui manque un peu d'intérêt à une composition forte. À la base, la photo de Florian est intéressante dans son intention et sa volonté d'opposer une architecture moderne à une autre beaucoup plus ancienne. Le seul problème est que son approche est un peu trop frontale et il a sans doute fait fi de ce qui se passait autour, ou, devrions-nous écrire, de ce qui ne se passe justement pas sur le côté gauche de l'image. En effet, l'espace vide sous l'arbre n'aurait pu trouver sens que si un personnage était rentré dans le cadre, par exemple, ou qu'une action s'y déroulait. Malheureusement, le regard balaie cette zone sans intérêt et se dirige directement vers l'église. Pourquoi donc la garder ? Nous proposons donc à Florian un recadrage afin de ne centrer l'attention que sur les deux éléments intéressants de l'image : l'architecture récente et l'église.

vos photos nos conseils, paysage urbain, photo Florian Rouillé, recadré

Encore un effort !

Matthieu Surzur

vos photos nos conseils, photo de rue, couple assis au soleil couchant dans la foule, photo Matthieu Surzur

Voici une photo qui présente une double intention intéressante. D'abord, celle de mettre en exergue la joie d'un couple dans une foule et celle de vouloir jouer avec la lumière au point d'en faire un élément à part entière de la composition de l'image. En effet, à cette heure dorée de fin de journée, la lumière rasante étire ses rayons et en faisant coïncider leur incidence avec la position de la lentille de l'objectif, il est possible de faire apparaître des flares dans l'image. Bien utilisé, ce défaut optique permet souvent d'offrir une très agréable tonalité chaude à l'image et de surligner un propos ou une action. Malheureusement, Matthieu omet ici de penser à la narration et s'est laissé éblouir par son propre flare. Ce dernier vient littéralement brouiller la lecture de l'image et se juxtapose maladroitement sur nos deux amoureux. D'ailleurs, la raison pour laquelle la photo de Matthieu est perfectible est bien celle-ci : nous lisons avec difficulté l'expressivité du jeune couple. Comme nous vous l'écrivons régulièrement, le désordre du monde préexiste par rapport à votre acte photographique, et c'est à vous d'organiser le placement de chacun des éléments qui entrent dans le cadre de votre viseur. Si vous ne pouvez pas les déplacer, comme c'est le cas ici, c'est à vous de vous déplacer et de repenser votre positionnement. Ainsi, sur la photo de Matthieu, un bon pas chassé sur la droite ainsi qu'une légère contre-plongée nous aurait permis de découvrir le visage de nos amoureux, de supprimer l'espace vide à gauche de la photo et, surtout, de ne pas créer de confusions de plans entre les badauds au fond et les mains du jeune homme.

Damien Durand

vos photos nos conseils, paysage lacustre, coucher de soleil sur la rive d'un lac, photo Damien Durand

À n'en pas douter, la photographie de Damien recueille deux qualités essentielles, selon nous, à toute bonne photographie : la patience et la recherche de la belle lumière. Damien a donc patiemment attendu que la lumière de fin de journée frôle l'horizon et les derniers rayons du soleil peignent le ciel de leurs derniers feux. Cependant nous ne pouvons faire abstraction du traitement beaucoup trop appuyé de Damien. Assurément, le ciel a dû s'embraser au moment de la prise de vue, mais nous doutons tout de même que les couleurs aient été si saturées. De la même façon, était-il nécessaire de déboucher autant le premier plan sur la rive ? En effet, notre regard se perd un peu entre celle-ci, le ciel et la barque. Cette dernière n'est finalement pas assez mise en exergue. C'est dommage, d'autant que le reflet de la lumière pointe sur elle. À notre avis, il eût été préférable que Damien avance d'un ou deux mètres pour que cette barque soit elle-même au premier plan de l'image. Cela aurait aussi sans doute permis de minimiser le grand espace vide à gauche de l'image, dans lequel il ne se passe rien.

Merci encore à tous de vos participations, et à très vite pour un nouveau "Vos photos, nos conseils" !

David Lefevre

Photographe et vidéaste professionnel, spécialiste des reportages, des conseils photo et surtout adore regarder la terre vue du ciel avec ses drones. Ses publications 

Contenus sponsorisés