Et voici votre rubrique, celle où vous pouvez vous exprimer visuellement, celle dont vous faites le contenu : le VPNC du mois d'avril. Merci à toutes et à tous pour vos envois !

Comme à l'accoutumée, nous vous proposons trois catégories…

→ Les tops qui correspondent à nos photos coups de cœur, sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire.
→ Les presque tops, soit des photos qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur.
→ Les encore un effort qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail de composition ou de positionnement par rapport au sujet.

Évidemment, nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont avant tout personnels. Nous tentons d'être les plus équitables et sincères possible. Rappelons aussi que Vos photos, nos conseils n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix… Ceci étant, elle pourra être publiée plus tard. Dans tous les cas, cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Emmanuel Cattier

Une église orthodoxe russe en cours de finition à Strasbourg - Photo :Emmanuel Cattier

Équipé de son Canon 6D et d'un zoom 17-40 mm, Emmanuel a choisi le grand-angle (17 mm) pour nous montrer cette église orthodoxe russe en cours de finition à Strasbourg. La mise au point, la profondeur de champ et le cadrage sont très bien gérés. La retouche réalisée sur Capture One donne un très bon rendu. Si l'on voulait pinailler, on pourrait regretter le côté droit du cadrage où l'on voit la rive sur laquelle est posté le photographe. Pour voir davantage de photos d'Emmanuel, vous pouvez aller faire un tour sur son Flickr, vous y trouverez pas mal de photos de cigognes, de fleurs et d'arbres également.

Romain Gautron

Dans un rêve -  Photo : Romain Gautron

Beau portrait réalisé par Romain ! Un contre-jour géré excellemment. Comment procéder pour avoir le sujet bien exposé et, en même temps, capturer des détails dans le ciel ? Plusieurs méthodes sont possibles… En ce qui nous concerne, nous utilisons la mesure spot sur le personnage, puis nous sous-exposons d'un quart de diaphragme. Nous récupérons ensuite à la retouche en diminuant le contraste. La contre-plongée permet également de mettre en valeur le personnage puisqu'aucun détail de la vie quotidienne n'est là pour détourner notre regard. Bravo, Romain !

Vincent N.Van

ça commence par la fin - Photo : Vincent N. Vana

Un contre-jour, un coucher de soleil, la mer et une silhouette. Avec quelques éléments très simples, Vincent nous livre une photo poétique. Pour ce faire, il a su mettre l'accent sur le personnage en limitant autant qu'il a pu la profondeur de champ (diaphragme ouvert à f/1,2), mettant ainsi en valeur les mèches de cheveux au vent. On pourrait penser que si le personnage avait été un tout petit peu plus de profil, nous laissant juste le deviner, cela aurait permis de donner plus de caractère à l'ensemble.

Dominique Gourdier

Qu'il est doux de ne rien faire - Photo : Dominique Gourdier

Armé de son 105 mm et de son Nikon D7100, Dominique a profité de ces premiers jours de beau temps à Paris pour flâner du côté de la tour Eiffel et nous ramener cette image amusante où le parallèle est fait entre une statue et une femme qui profite elle aussi des rayons du soleil. La partie n'était pas jouée d'avance… En effet, Dominique n'a pas choisi l'heure la plus facile pour déclencher : quand le soleil est trop haut dans le ciel, les ombres sont courtes et la lumière écrase généralement les formes. Ici, c'est justement cet éclairage qui permet le parallèle entre les deux silhouettes. Bien joué !

Dominique Guillot

Vallée de la Clarée - Photo Dominique Guillot

Avec un 125 mm, Dominique (pas le même que l'auteur de la photo précédente) a su capturer un moment particulier où la lumière du soleil entre deux nuages vient illuminer ce magnifique massif montagneux. Il a aussi bénéficié d'une lumière rasante de fin de journée (ou de début) qui aide franchement à attirer notre regard. En matière de photographie, tout est souvent une question de hasards combinés, mais le tout est de savoir les observer. Bravo ! Pour d'autres photos de Dominique, c'est ici.

Romain Gautron

Les pieds dans l'eau - Photo : Romain Gautron

Inondation réussie pour Romain. Pour arriver à cet effet de flou de l'eau et du bougé des nuages, il a fermé son diaphragme à f/16, sélectionné sa sensibilité à 50 ISO et posé pendant 10 s. Il a ajouté à tout cela une pincée de grand-angle (16 mm), laissé reposer en noir et blanc sans oublier de forcer un tout petit peu sur le contraste. Hop, le tour est joué et c'est techniquement parfait. Bravo et merci ! Pour profiter davantage du travail de Romain, c'est par .

Les presque tops

Caroline Fortin

Et puis tourne - Photo : Caroline Fortin

Caroline a réalisé cette photo de grande roue grâce à un 28 mm. Elle a utilisé une vitesse d'obturation de 1/30 s pour une sensibilité de 1 000 ISO. Ce qui retient plus particulièrement l'attention sur cette image, ce n'est pas le sujet, mais très certainement le moment du déclenchement, à savoir le crépuscule. C'est le moment où le Soleil s'est couché, mais où le ciel n'est pas encore complètement obscur. Bref, l'heure idéale pour mettre en valeur les formes architecturales ou tout ce qui voudra bien attirer l'œil dans la nuit.

Vincent Romain

test de photo de rue - Photo : Vincent Romain

Vincent nous écrit : “Je ne suis pas un grand fan de Paris et de la ville en général, je suis plus ‘nature’. Mais cette fois, je me suis testé à la photo de rue, j'ai capturé cet instant, je trouve le résultat plutôt sympa." En effet, c'est sympa et on ne peut dire que bravo d'avoir trouvé cette ruelle pittoresque en plein Paris. L'exploration fait partie du savoir-faire du photographe des villes. Il faut savoir arpenter les rues et découvrir avec enthousiasme des recoins inconnus pour en tirer une belle photo. Opération réussie, donc, sous cet aspect. Au niveau du cadrage, de la perspective, du personnage, tout va très bien. De notre point de vue, c'est juste la retouche qui pêche quelque peu. On aurait voulu bénéficier de plus de détails sur le personnage. Voici notre tentative de correction…

Photo : Vincent Romain

Dominique Gourdier

Un petit sourire, s'il vous plait! - Photo : Dominique Gourdier

Un détail du musée d'Orsay réalisé au Nikon D7100 et, donc, recadré au format carré… L'idée des personnages situés à des distances différentes sous l'expression sévère d'Antonin Artaud est excellente. Dominique a su fermer le diaphragme pour obtenir une grande profondeur de champ. Du coup, les plans se confondent. Malheureusement, la lumière diffuse liée au temps gris – comme souvent à Paris – ne met pas en relief ce que le photographe a voulu montrer.

Encore un effort !

Timothée Leprince

 “Vieille Ville” de Nice - Photo : Timothée Leprince

C'est vrai : les chats, c'est beau, c'est sympa et ça fait des jolies photos. Celui-ci est bien mis en valeur grâce à une lumière agréable. Le choix du noir et blanc est plutôt bon. L'ombre derrière l'animal aide également à ce que le regard soit attiré vers lui. Mais globalement, on pourrait dire que le cadrage manque d'un “quelque chose”. Peut-être que ces grosses chaussures occupent trop d'espace. Peut-être qu'il aurait fallu éviter de montrer les voitures blanches à l'arrière-plan.

Merci encore à toutes et à tous d'avoir participé. À très bientôt pour un nouveau Vos photos, nos conseils !

Précédemment dans Vos photos, nos conseils

Martin Barzilai
Martin Barzilai

Photographe professionnel, il s’intéresse aux problématiques politiques, sociales et environnementales. Il enseigne la photographie à Paris et l’a également enseignée à Barcelone, Montevideo et Buenos Aires. Ses publications