Nous avons de la chance dans "Vos photos, nos conseils" : ce mois-ci, vous nous emmenez en voyage au Cambodge, sur la route des crêtes, à Florence, puis à Iguazú en Argentine, entre autres. Et puis il y a la douceur de ce pissenlit printanier, des ciels flamboyants et d'intelligents jeux d'ombre et de lumière. Oui, nous avons de la chance parce que vos photos sont de qualité et nous sommes fiers de vous ! Merci à tous de vos participations !

Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
– les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
– les "presque tops", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
– et les "encore un effort", qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Évidemment, nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Rémi Abad

Rizière à Kampot (Cambodge) avec un ouvrier au travail - photo de voyage, scène de vie et paysage en noir et blanc - Photo Rémi Abad

Après une contribution à parfaire le mois dernier, Rémi Abad tutoie cette fois le top avec cette belle photo qui nous vient directement des rizières de Kampot, au Cambodge. Une image au jeu de symétrie intéressant et au noir & blanc savamment dosé où reflets, lumières et graphisme s'harmonisent très équitablement.

Pierre Liard

Chutes d'Iguazu (Argentine) - photo de voyage de paysage en noir et blanc avec cascade en filé - Photo Pierre Liard

Au top aussi pour Pierre Liard qui, en janvier, nous avait envoyé une image de l'Aconcagua en Argentine. Les chutes d'Iguazú sont parmi les plus spectaculaires du monde. Situées entre l'Argentine et le Brésil, elles comptent 275 sauts dont le plus haut atteint 80 m. La photo de Pierre les fait surgir de la forêt tropicale dans un noir et blanc intemporel, puissant et riche en tonalité. Bien vu !

Matthieu Padeiro

Printemps, jeune fille au pissenlit - portrait en extérieur en couleur - Photo Matthieu Padeiro

C'est une des plus belles photos de ce VPNC selon nous. La photo de Matthieu Padeiro est d'une formidable douceur, aérée, symbolique, tendre et de saison. Et tout ça dans un format carré. Il a tout compris, Matthieu !

Jean-Mickaël Digbo

Paysage de montagne avec mer de nuages - paysage en couleur au format panoramique - Photo Jean-Mickaël Digbo

Outre le fait que ce paysage est magnifique et le point de vue de Jean-Mickaël Digbo, intéressant, nous apprécions surtout le fait qu'un marqueur d'échelle soit présent. Suffisamment rare pour être souligné, il permet de se rendre compte de la grandeur du paysage observé.

Jacques Sarrat

Jeux de lumière dans les nuages et le ciel au coucher de soleil - photo de ciel en couleur - Photo Jacques Sarrat

"Tout à coup la flamme engourdie s'enfle, déborde ; et l'incendie embrase un immense horizon". C'est à ces mots de Lamartine tirés des Méditations que nous fait penser la photo de Jacques Sarrat. Et bien que le sujet ne soit pas complexe, n'est-ce pas l'émotion qui doit primer en photo ? La question reste ouverte... Un regret toutefois, qui aurait presque pu lui coûter le "top" : le double cadre noir et blanc, qui dessert franchement l'image.

Rémi Lartigue

Jeune femme nue dormant - photo de nu en noir et blanc en pose longue - Photo Rémi Lartigue

Ce n'est pas tant le corps nu de cette belle endormie qui nous a séduits, que la douceur du traitement et la finesse du trait de lumière. Rémi Lartigue et son modèle ont été patients, puisqu'il a fallu 6 secondes de temps de pose pour réaliser cette image et révéler les harmonieux contours de la dormeuse. Une image douce qui apaise et nous rappelle que la photographie n'est jamais très loin de la peinture.

Thomas Benezeth

Rue avec passant en pull rouge et porte bleue - photographie de rue (street photography) en couleur - Photo Thomas Benezeth

Parfaite. La photo de Thomas Benezeth est une photo de rue parfaite, où ombre et lumière se répondent à la perfection pour créer une composition graphique qui fait émerger l'humain de l'obscurité. Excellent timing, excellente gestion de l'exposition : une photo remarquable et un photographe à suivre, dont nous avions déjà découvert avec plaisir le blog et les publications...

Les presque tops

Matthieu Robinet

Route à flanc de montagne au lever du soleil - photo de paysage en couleur - Photo Matthieu Robinet

Nous adorons la photo de Matthieu Robinet, la composition et l'exposition font preuve de sa maîtrise du boîtier et de son sens du cadrage. Comme nous sommes un peu chipoteurs et que l'on en veut toujours plus, nous aurions trouvé la photo de Matthieu parfaite si, exactement avec le même cadrage, avait surgi une voiture, de face, légèrement floutée pour marquer le mouvement, un peu comme pour fuir le grand incendie derrière la coline !

Jérôme Kedzierski

Joggeur le matin traversant une rue de New York (USA) - photographie de rue (street photography) / scène de vie en couleur - Photo Jérôme Kedzierski

Presque ! C'est ce qui nous vient en découvrant la belle photo de Jérôme Kedzierski. En effet, tout y est : le cadrage, le positionnement, le traitement. Même l'heure de la prise de vue nous semble adéquate avec un soleil rasant qui vient pile éclairer le passage piéton où passe ce joggeur... Et c'est précisément là que le bât blesse et que nous avouons un peu notre frustration. Si seulement Jérôme avait déclenché, disons à peine un quart de seconde plus tard, il aurait pu saisir le mouvement parfaitement décomposé, jambes écartées, de ce coureur matinal. Là, la posture un peu déséquilibrée nuit — très peu, certes... — à l'harmonie de l'ensemble.

Alexandre Agostini

Mouette prenant son envol au bord d'un lac - photo animalière d'oiseau en couleur - Photo Alexandre Agostini

Avec un déclenchement au 1/600 s, Alexandre a pu saisir au décollage ce goéland et le diaphragme fermé à f/9 a conservé l'arrière-plan net afin de contextualiser son image. Une posture intéressante, qui nous séduit et nous fait du coup remarquer qu'avec un léger recadrage, la photo d'Alexandre aurait pu gagner encore un peu en intensité. En effet, il est toujours préférable d'aller à l'essentiel et ne pas hésiter à parfois cadrer plus serré pour bien focaliser le regard du spectateur sur le sujet principal — ici l'oiseau.

Nous proposons donc ce léger recadrage, afin de placer en outre le sujet sur une des lignes de tiers et proposer du coup une lecture ascendante de l'image.

Il restera un point sur lequel notre rédaction ne tranche pas : la dérive chromatique et le traitement croisé. Votre serviteur n'en est ici pas fan, mais Paul, oui ! Sans doute une question de goût !

Encore un effort !

Marc Der Mikaelian

Bus et passants dans une rue de Poitiers - photographie de rue (street photography) en couleur avec flous et effets de filé - Photo Marc Der Mikaelian

La photo de Marc avait de quoi nous séduire : une composition carrée, plutôt complexe, avec des sujets placés sur des points de force. Une situation pas facile à gérer et qui a dû demander beaucoup de patience à notre photographe, d'autant que pour masquer le mur du fond (sans doute sans intérêt), Marc a attendu qu'un bus passe et à figé le tout avec un temps de pose lent (1/13 s). Un choix intéressant qui apporte du flou, un effet de filé et un certain dynamisme. Néanmoins, s'en révèle ici la contrepartie... En effet, ce qui reste finalement de net et que notre regard accroche immédiatement, ce sont... les escaliers, et les gouttières à droite de l'image. Deux éléments qui ne présentent malheureusement pas un grand intérêt esthétique et nous laissent sur notre faim. Pourquoi ce choix ? Qu'a voulu signifier Marc ? Des réponses que nous n'avons pas su déduire, et qui nous poussent à vous rappeler qu'avant même de déclencher, il est important de savoir ce que l'on veut montrer et raconter, afin de composer son image en fonction.

Nicolas Turrian

Jeune femme assise fumant une cigarette - photo de mode et portrait en extérieur en noir et blanc - Photo Nicolas Turrian

NIcolas nous présente une photo qu'il décrit lui-même comme ayant été réalisée "à l'arrache". "Fin de pose avec une modèle. La destruction d'un bâtiment en bas de la rue m'inspire. Branle-bas de combat, déchirement de T-shirt, maquillage à l'arrache et départ sur le site pour profiter des dernières lueurs." Une initiative intéressante et que nous encourageons, puisqu'en effet la lumière de fin (ou de début) de journée est la plus intéressante. En revanche, dans sa précipitation, Nicolas a peut-être déclenché un peu trop à la hâte, sans pouvoir composer avec méthode son image. En effet, son modèle est assis un peu trop en bas à gauche de l'image, on ne voit pas bien son visage et une trop large importance est donné à l'arrière-plan, en particulier à ce grillage trop peu esthétique pour être aussi présent. C'est dommage, car bénéficiant d'un objectif f/1,4, Nicolas aurait pu aisément plonger l'arrière-plan dans le flou et s'en débarrasser. Enfin, en tant que spectateurs, nous nous sentons un peu loin du modèle et aurions aimé qu'un peu plus d'intimité se crée.

Du coup, nous tentons le recadrage ci-dessous, afin d'amenuiser un peu l'arrière-plan et surtout de centrer l'attention sur le plus important, la modèle. En outre, nous rehaussons un peu les tons sombres, en renforçant très légèrement la clarté et l'exposition, afin de rendre l'image légèrement plus pêchue.

Merci encore à tous de vos participations, et à très vite pour un nouveau "Vos photos, nos conseils" !

David Lefevre

Photographe et vidéaste professionnel, spécialiste des reportages, des conseils photo et surtout adore regarder la terre vue du ciel avec ses drones. Ses publications 

Contenu sponsorisé