À l’instar de l'écrivain, qui peut se retrouver aux prises avec le syndrome de la page blanche, le photographe n’est pas à l’abri d’une panne d’inspiration — peut-être même y êtes-vous confronté, si vous lisez ces lignes. Pas de panique, cela arrive même aux plus grands. Il existe quelques conseils à respecter pour s’en sortir et retrouver l'inspiration en photo.

S’il n’existe aucune méthode infaillible pour retrouver l’inspiration, plusieurs solutions peuvent contribuer à vous remettre sur les rails de la créativité. Ce ne sont en aucun cas des règles d’or, mais plutôt le fruit de l’expérience et de discussions avec d’autres photographes qui ont été un jour ou l’autre confrontés à la panne d’inspiration, à la démotivation, pire, à la perte de plaisir.

Identifiez les causes

Perdre l’inspiration est une chose, savoir pourquoi en est une autre. La perte d’inspiration peut être liée à plusieurs causes et dépend de votre profil de photographe. C’est pourquoi, dans un premier temps, il est important de commencer par essayer d’identifier pourquoi ce vide photographique vous a envahi. Cela vous aidera à traiter le problème à la racine, mais aussi et surtout à éviter son éventuel retour à l'avenir.

Prenez le temps de réfléchir à votre pratique de la photo : à quel moment avez-vous commencé à sentir l’inspiration vous quitter ? pour quelle raison ? Analysez votre pratique et menez une introspection. Avez-vous l’impression de toujours photographier la même chose ? Est-ce lié à la pression de votre activité professionnelle, est-ce par manque de temps pour pratiquer, par manque d’idées nouvelles, ou au contraire parce qu’à force de photographier pour des commandes, vous n’avez plus le temps de photographier pour votre plaisir ? Ressentez-vous toujours autant de plaisir ?

Il existe une multitude de raisons pouvant conduire à votre perte d’inspiration, mais vous seul êtes capable de les identifier en vous posant les bonnes questions.

Prenez le temps

Dans bien des cas, et plus encore quand la photographie est votre activité professionnelle, la fatigue et la pression peuvent être à l'origine de votre perte d’inspiration. Ce ne sont pas forcément les causes principales, mais ce sont des facteurs récurrents, déclencheurs d’une perte de plaisir, donc d’inspiration. Le fait de toujours photographier pour satisfaire un client, sur des sujets qui parfois ne vous inspirent pas outre mesure, dans l’urgence pour livrer le travail à temps, peut vous faire perdre l’envie.

Dans ce cas, même si cela peut paraître étrange et bien qu’on lise souvent le conseil inverse, prenez le temps de ne PAS photographier. Nombreux sont ceux qui vont vous conseiller de prendre le temps de sortir vous balader et de photographier pour votre plaisir, mais parfois, sortir sans boîtier est bien plus libérateur.

Au lieu d’avoir toujours un moyen de photographier sur vous, au cas où vous seriez face à "la" photo, accordez-vous l’opportunité de la rater, de ne la garder qu’en souvenir, de ressentir cette petite frustration à l’idée que vous auriez pu faire une bonne photo si vous aviez eu un appareil sur vous. Si c’est le cas, c’est déjà bon signe, c’est que l’inspiration commence à revenir. La fois suivante, peut-être prendrez-vous un appareil avec justement l’envie de recomposer cette photo...

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Bien entendu, ce sentiment ne vous reviendra peut-être pas immédiatement. Dans ce cas, pas d'inquiétude : si vous savez que la photographie est quelque chose d’important pour vous, l’inspiration et l’envie reviendront d’elles-mêmes. Il n’y a rien de grave à avoir besoin d’une période "off". Notre créativité a parfois besoin de temps pour se régénérer. Se mettre la pression est de loin la pire des choses à faire : prenez le temps de faire autre chose, vous ouvrir à d’autres univers et domaines artistiques, afin de nourrir votre esprit créatif.

Travaillez vos sens

La photographie est une activité artistique vivante faisant appel à tous vos sens ; on a trop souvent tendance à l’oublier et à ne se focaliser que sur la vue. Plutôt que de photographier par réflexe, par habitude, par imitation, prenez le temps de remettre vos cinq sens au premier plan de votre travail.

Prenez le temps de sortir, d’observer votre environnement, certes, d’apprécier la diversité des couleurs, la lumière, etc., mais surtout reprenez l’habitude de faire attention aux bruits qui vous entourent, de toucher les textures, de humer les odeurs, la végétation, voire de goûter (principalement si vous pratiquez la photo culinaire).

Une photo réussie est avant tout une photo qui transmet une émotion. Et pour la transmettre, encore faut-il la ressentir. Pour ce faire, imprégnez-vous de votre environnement, prenez le temps d’entrer en communion avec votre sujet.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Cela peut paraître un peu caricatural, mais avant de prendre la photo ci-dessus, j’ai attendu un moment dans le parc, pour ressentir l’ambiance orageuse qui s’installait. Ce n’est pas seulement le ciel qui se couvrait qui m’a donné envie de photographier à cet instant ; c’est aussi le bruit du vent qui se met à souffler de plus en plus fort dans les arbres, l’odeur caractéristique de la terre humide qui remonte avant l’orage et cette ambiance générale qui devient de plus en plus électrique. À ce moment-là, je sais que j’ai envie de déclencher, parce qu’il y a en moi quelque chose qui m’inspire.

Explorez un autre domaine artistique

Quand l’inspiration photographique nous quitte, notre premier réflex est généralement de rouvrir les classiques de la photo, d’aller dans des expositions, sur Internet, à la recherche de l’étincelle qui nous fait défaut. Mais c’est parfois une erreur. Il est important aussi de s’ouvrir à d’autres domaines artistiques : que ce soit à la recherche d’inspiration ou comme moyen de rester créatif, il y a énormément à prendre et à apprendre des autres disciplines. Bien entendu, il y a le classique conseil d’aller voir chez les peintres, les sculpteurs, les plasticiens, de regarder des films ou d’écouter de la musique. Pensez aussi à lire : certains auteurs et courants littéraires peuvent être une immense source d’inspiration pour la photo. Des naturalistes comme Huysmans ou Zola vont chercher à tirer le poétique de la prose, vont s’attarder à détailler chaque centimètre carré de leur environnement, décrire chaque bruit, chaque odeur, chaque couleur, de sorte que le lecteur s’imprègne au maximum de l’environnement. Essayez de faire de même dans vos photographies.

Et plutôt que de rester dans une démarche passive d’observation des arts, pratiquez ! Que vous ayez un talent pour ou non, le but est d’être toujours dans une démarche créative, alors peignez, dessinez, collez, écrivez ! Peu importe votre capacité à faire quelque chose de beau ; explorez, partez à la recherche de nouvelles couleurs, de nouvelles textures, de nouvelles odeurs. Faites-le pour vous, pour rester créatif, pour vous occuper l’esprit à autre chose. Vous verrez qu’à force d’explorer, vous trouverez une idée nouvelle, une envie nouvelle d’aborder votre travail photographique.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Imposez-vous des contraintes

Si vous avez l’impression de toujours photographier la même chose, de la même manière, alors imposez-vous une contrainte technique et/ou matérielle de temps en temps.

Par exemple, vous pouvez vous forcer à ne sortir qu’avec une seule optique que vous utilisez rarement, ou avec laquelle vous ne vous sentez pas à l’aise. Plutôt que d’embarquer en permanence votre fidèle 24-70, optez pour le 35 mm qui prend la poussière sur votre étagère. De même, décidez pour la journée de ne shooter qu’avec votre argentique. Si votre boîtier le permet, imposez-vous le noir et blanc ou le format carré. Forcez-vous à photographier autrement, à sortir de votre zone de confort.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Vous pouvez aussi vous imposer des thématiques particulières dans vos sorties, afin de vous obliger à regarder ailleurs que là où vous en avez l’habitude. Peu importe la thématique : le but n’est pas obligatoirement de sortir une série cohérente, mais d’apprendre à voir autrement. Vous pouvez vous fixer l’objectif de ne photographier que des portes d’immeubles ou de maisons, des boîtes à lettres, des objets de telle couleur ou de telle forme, ou encore seulement par réflexion sur les vitrines des magasins, seulement les ombres des passants, etc.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Peu importe le résultat&nbsp:; le but est de pratiquer la photo en allant chercher une thématique ou une technique dont vous n’êtes pas familier. Ainsi, à force de faire des exercices de ce type, vous habituerez votre œil à chercher ailleurs que ce qui vous paraît évident, et vous ferez varier vos photos sans même avoir à y réfléchir.

Lancez-vous un défi photo

A fortiori si votre manque d’inspiration est lié à un défaut de motivation, une solution peut être de vous lancer dans un défi 365 ou 52, consistant à vous forcer à produire et à publier une photo par jour ou par semaine, selon votre défi. Ce type de challenge peut vous aider à rester motivé au quotidien, même si l’intérêt photographique n’est pas toujours au rendez-vous.

L’avantage de ce genre de défi est qu’à moins que vous teniez à photographier votre animal de compagnie, votre tasse de café ou vos plantes tous les jours, vous allez devoir vous forcer à être créatif, donc à sortir de votre zone de confort au quotidien. N’hésitez pas à vous fixer des thématiques, comme évoqué ci-dessus, pour vous inspirer.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Soumettez votre travail à la critique

Que ce soit via une communauté sur Internet ou autour d’un verre avec des amis photographes ou non, n’hésitez pas à soumettre votre travail aux autres. On est rarement objectif face à son propre travail et recevoir un avis, une critique (positive ou négative) d’une autre personne n’est jamais négligeable — surtout si c’est un compliment de la part d’une personne dont on apprécie le travail.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographique

Bien entendu, soumettre son travail à la critique sous-entend aussi la possibilité de recevoir une critique négative. Le plus important est de ne pas vous braquer, tant que la critique est constructive et enrichissante, si vous avez la possibilité de défendre votre choix stylistique, si vous restez ouvert à la discussion et acceptez aussi d’entendre l’argumentation de votre interlocuteur. Dans ce cas vous aurez tout à y gagner, et même si vous ne tombez pas d’accord, bien souvent, soit cela vous ouvrira une nouvelle piste de réflexion, soit cela vous confortera dans votre démarche, mais vous en ressortirez plus grand et remotivé dans votre recherche.

Conclusion

Vous l’aurez compris, quelle que soit la raison qui vous a fait perdre l'inspiration un beau matin, le principal est avant tout de la comprendre et surtout de ne pas s’en faire une montagne. Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à une baisse d’inspiration ou de motivation. Si la photographie représente quelque chose d’important pour vous, tout rentrera dans l’ordre à un moment donné. Le principal est de savoir comment vous occuper l’esprit et ainsi fertiliser le terrain, que ce soit par le repos, une autre activité créative ou un nouveau projet.

Tutoriel retrouver l'inspiration photographiqueUn souhait artistique ici : juste retrouver le plaisir de photographier. Un appareil photo, une loupe et des photos qui font rire les enfants.

Comme me l’a dit un jour un photographe pour qui j’ai beaucoup de respect et d’admiration : "Le principal n’est pas de se demander si cette photo est bonne, mais simplement de savoir qu’elle existe et ce qu’elle représente pour nous."

Samuel Boivin

Grand reporter spécialiste du Val-de-Marne, se revendique d'Albert Londres, Günter Wallraff et autres Robert Namias. Ses publications