Lecteur de Focus Numérique, vous n’êtes généralement pas passionné par la vidéo. Vous êtes même d’ailleurs assez nombreux à répondre à l'occasion de nos sondages que vous aimeriez un appareil photo qui ne fasse que de la photo. Néanmoins, les évolutions du matériel font essentiellement des appareils hybrides des vidéastes de plus en plus compétentes. C’est ce qui a conduit la rédaction à vous interroger cette semaine sur votre opinion quant à ces évolutions. Vos réponses montrent bien que le sujet vous intéresse et que vous êtes devenu connaisseur et exigeant. En voici les résultats…

La stabilisation par le capteur

sondage vidéo

Dévoilé au mois de février 2018, le Fujifilm X-H1 est le premier modèle de la marque pensé spécialement pour la vidéo avec un capteur stabilisé. C’est un critère important à vos yeux et vous n’êtes que 4 % à considérer cette fonctionnalité comme inutile. 44 % d’entre vous sont même clairement convaincus par l’efficacité du système, même si 53 % mettent en garde sur ces limites et le fait qu’il ne remplace pas un système de stabilisation du type Osmo ou Ronin-S de DJI, que nous avons eu l’occasion de vous présenter.

La 4K indispensable

sondage vidéo

Après une course aux pixels galopante en photo il y a quelques années, c’est dans le domaine de la vidéo que les fabricants s’attachent à proposer des définitions toujours plus hautes. Aujourd’hui, il est impensable pour un fabricant de sortir un appareil qui n’autorise pas l’enregistrement 4K. Il ne s’agit pas d’arguments marketing à vos yeux, mais d’un réel besoin puisque vous êtes 43 % à avoir répondu que c’était indispensable afin de pouvoir opérer des légers recadrages au montage, et 28 % à nous dire que cela correspond à la demande de vos clients. 19 % mettent l’accent sur les fabricants qui tous proposent aujourd’hui des modes 4K, mais il s’agit bien souvent d’une définition inutilisable si elle ne s’accompagne pas d’une cadence élevée de prise de vue, 50 ou 60p au moins pour des mouvements fluides. Enfin, 10 % des sondés se contentent aujourd’hui très bien de la Full HD.

Un autofocus hybride

sondage vidéo

Canon s’était fait remarquer au moment de la sortie de l’EOS 70D en présentant sa technologie autofocus à corrélation de phase sur le capteur Dual Pixel. Ce principe d'autofocus hybride, exploité également par Sony dès l’Alpha 99, autorise une mise au point rapide en visée Live View, et donc en vidéo. C’est avec grand étonnement que nous avons donc constaté qu’elle était absente du récent EOS M50 et vous êtes 60 % à également considérer cette absence comme rédhibitoire. 22 % n’utilisent pas d’autofocus en vidéo tandis que 17 % estiment que l’autofocus par contraste, quand il est bien maîtrisé, suffit. C’est la technologie utilisée par Panasonic dans son GH5 ou le G9 dont nous avons eu l’occasion de dire le plus grand bien.

Des fonctionnalités avancées

sondage vidéo

Une haute définition et un système de stabilisation ne suffisent pas à faire d’un appareil un bon outil en vidéo. Il doit s’accompagner de multiples fonctionnalités. Vous avez placé en tête l’assistant de mise au point focus peaking pour 67 % (ce qui signifie que même un autofocus performant ne vous suffit pas) et l’entrée micro pour 66 %. Signalons ensuite les zébras d’exposition pour compenser un affichage pas toujours très fiable à l’écran, l’écran orientable et la sortie casque citées par 47 % et 46 % d’entre vous, ainsi que l’affichage du niveau sonore (43 %).

Rendu d’image

sondage vidéo

La captation vidéo ne profite pas des mêmes libertés que la photo avec son format RAW. Vous n’êtes d’ailleurs que 7 % à utiliser ce format en vidéo, permis par exemple sur les Canon par le firmware alternatif Magic Lantern. Afin de profiter d’une image la plus malléable possible pour effectuer des courbes de rendu en post-production, vous êtes donc 40 % à nous indiquer vous tourner vers des enregistrements en LOG disponibles sur les modèles les plus évolués. Avec son mode Eterna sur le X-H1, Fujifilm entend proposer un rendu plus cinéma dès la prise de vue, de sorte que cette étape d’étalonnage prenne moins de temps en post-production. C’est un argument qui pourrait vous convaincre puisque 14 % d’entre vous indiquent utiliser des modes de rendu personnalisés dès la prise de vue, et 7 % à y faire appel pour gagner du temps. En revanche, 30 % d’entre vous indiquent se contenter du rendu standard de l’appareil en toutes situations.

Merci pour vos réponses à ce sondage et à bientôt pour un nouveau sujet.

Lire aussi…

Pascale Brites
Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications