Vous êtes très enthousiastes face aux propositions faites par Sony avec son Alpha 9. Vous voyez en lui un concurrent sérieux des Canon EOS-1D X Mark II et Nikon D5, preuve que les appareils hybrides n’ont aujourd’hui plus grand-chose à envier aux reflex. Voici certaines tendances qui se dégagent de vos réponses à notre sondage de cette semaine.

La suprématie du BSI stacked

sondage sony alpha 9

L’Alpha 9 est le premier appareil 24x36 qui intègre un capteur BSI "empilé" (stacked), la technologie qui équipe les RX100 IV et RX100 V. C’est à vos yeux un véritable atout, puisque vous êtes 48 % à considérer qu’elle peut réellement améliorer la qualité des images en haute sensibilité. 21 % ne sont pas vraiment convaincus, mais vous êtes tout de même 19 % à attendre les résultats avant de vous prononcer. Pour 9 % d’entre vous, il s’agit seulement d’un argument pour justifier le tarif élevé du capteur et donc de l’appareil.

Un autofocus infaillible

sondage sony alpha 9

Si la fiche technique de l’A9 regorge de valeurs plus impressionnantes les unes que les autres, vous êtes 40 % à considérer que c’est vraiment au niveau de ses performances autofocus que ce nouvel appareil marque une différence, avec ses 693 collimateurs couvrant la quasi-totalité de la surface du capteur. Près d’un quart mettent en avant la rafale à 20 i/s. Quant aux autres caractéristiques techniques, elles sont à vos yeux moins impressionnantes face à la concurrence.

Convaincus par la visée électronique

sondage sony alpha 9

Sony a depuis longtemps fait le pari de la visée électronique en sortant dès 2010 ses premiers SLT Alpha 33 et Alpha 55 à miroir semi-transparent, faisant bondir au passage les aficionados du reflex et de sa visée optique. Annoncés comme un défaut des hybrides les premières années, force est de constater que les progrès technologiques ont permis aujourd’hui aux viseurs électroniques de devenir vraiment confortables. Preuve en est, vous êtes 41 % à indiquer qu’aujourd’hui, vous préférez la visée électronique à la visée optique, sans doute parce qu’elle permet d’apprécier l’exposition et la balance des blancs avant le déclenchement. 33 % d’entre vous ne sont pas encore totalement convaincus, mais restent curieux des résultats compte tenu des informations délivrées par Sony. Enfin, vous êtes toujours 26 % à affirmer qu’à vos yeux, la visée optique reste meilleure.

Les hybrides n’ont plus rien à prouver

sondage sony alpha 9

L’Alpha 9 est l’appareil le plus cher de la catégorie hybride (si on fait exception des moyen format Hasselblad X1D ou Fujifilm GFX 50s) et sa vélocité en fait un concurrent direct des sportifs 1D X II et D5. Pour 48 % d’entre vous, l’annonce de l’A9 marque donc un tournant pour la catégorie hybride, qui possède pour la première fois un appareil digne des reflex les plus haut de gamme. Pour 32 % d’entre vous, cela fait déjà un moment que les hybrides n’ont rien à envier aux reflex et vous n’êtes pas vraiment surpris par cette annonce de Sony. Enfin, 20 % d’entre vous pensent que malgré cela, les professionnels continueront à préférer les reflex.

La gamme optique

sondage sony alpha 9

S’il reste des avantages propres aux reflex, cela tient pour 45 % d’entre vous à leurs gammes optiques plus étendues comptant aussi bien des zooms performants et bon marché, des focales fixes lumineuses, des super téléobjectifs et des convertisseurs optiques. Pour 23 %, la visée optique continue de faire la différence (sans doute les mêmes qui ont répondu préférer ce type de visée à la question précédente). Enfin, pour 17 % d’entre vous, il n’y a vraiment rien qui justifie aujourd’hui une quelconque domination des reflex sur les hybrides. 8 % ont évoqué de leur ergonomie et 6 %, leur autofocus.

Un tarif faussement démocratique

sondage sony alpha 9

5 300 €. C’est une somme très élevée, mais tout de même bien inférieure aux 6 300 € du Canon EOS-1D X Mark II et aux 6 900 € du Nikon D5. Néanmoins, pour 43 % d’entre vous, cette différence de prix sera lissée en pratique par un tarif supérieur au niveau des objectifs. Ce qui fait que le prix n’est pas vraiment un argument en faveur de l’A9. C'est d'ailleurs ce que notre comparatif des prix entre Sony, Canon et Nikon semble montrer. Pour 30 %, c’est au contraire un élément important à mettre au rang des atouts du Sony, mais surtout parce qu’il prouve que les appareils sont bien plus chers qu’ils ne le devraient. C’est d’ailleurs un sentiment partagé par 22 % des répondants qui considèrent que 5 300 €, comme 6 300 € ou 6 900 €, sont de toute façon des sommes bien supérieures à ce que valent réellement ces appareils. 6 % seulement pensent qu’il faut qu’un appareil soit cher pour être classé parmi les appareils professionnels.

Merci de votre participation à ce sondage et à bientôt pour un nouveau sujet !

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications 

Contenus sponsorisés