Vous êtes encore peu nombreux à posséder un drone, mais l’objet vous attire et vous suivez avec intérêt l’actualité du secteur. C’est essentiellement dans un cadre de loisir que vous envisagez d’en faire usage et votre principal frein aujourd’hui, ce sont les restrictions en matière de vol et un prix que vous jugez encore trop élevé. Parmi les marques présentes, vous considérez que DJI est (de loin) la plus intéressante, et l’annonce la semaine dernière du Mavic Air vous a particulièrement séduit. Voici en résumé les réponses que vous avez apportées à notre sondage de la semaine précédente.

Votre prochain achat ?

sondage drone

Vous n’êtes que 27 % à avoir déclaré posséder un drone, dont 14 % depuis plus d’un an. Néanmoins, 52 % d’entre vous ont indiqué qu’ils surveillaient les offres, car ils pourraient envisager un achat prochainement. 19 % des sondés ne sont pas intéressés par ces produits et seulement 2 % en louent ou en empruntent lorsque le besoin se présente.

DJI, le géant du secteur

sondage drone

Interrogés sur les marques qui vous semblent les mieux placées, vous êtes unanimes : 84 % ont indiqué que le Chinois DJI était aujourd’hui le plus intéressant. Il faut dire qu’il possède le catalogue le plus fourni avec des modèles d’entrée de gamme comme le Spark et des engins plus professionnels équipés de systèmes de capture haut de gamme avec l’Inspire 2 et le Phantom 4 Pro. La marque s’est également distinguée pour le design de son Mavic Pro, rejoint la semaine dernière par le Mavic Air encore plus compact. Notons tout de même les 10 % de réponses attribuées au Français Parrot qui commercialise des minidrones, des drones grand public comme les Bebop 2 et Bebop 2 Power, et qui a lancé il y a quelques années une aile volante baptisée Disco.

Trop de contraintes

sondage drone

Votre principal frein à l’utilisation d’un drone réside aujourd’hui dans les restrictions de vol qui empêchent de survoler certaines zones, ainsi qu'un prix élevé, que vous êtes respectivement 32 % et 29 % à avoir cités. 13 % d’entre vous ont également reproché une qualité d’image desservie par la présence de petits capteurs 1/2,3” ou la nécessité de posséder un brevet de pilotage pour obtenir des autorisations de vol. En revanche, vous n’êtes que 3 % à considérer que le pilotage de ces engins est complexe, 4 % à les trouver peu fiables et 7 % à vous méfier d’une obsolescence de votre matériel en raison d’un renouvellement trop fréquent des références.

Un jouet volant

sondage drone

Vous n’êtes que 22 % à considérer qu’un drone pourrait vous être utile dans un cadre professionnel, 18 % pour proposer plus de services à vos clients et 4 % parce qu’ils rencontrent aujourd’hui des demandes. C’est véritablement un accessoire ludique que 64 % d’entre vous envisagent uniquement dans un cadre de loisirs. 11 % des sondés ont indiqué qu’ils n’auraient aucun intérêt à posséder un drone.

Besoin d’information

sondage drone

Vous avez placé les restrictions légales en tête de vos réticences à acheter un drone et pour 57 % d’entre vous, il s'agit bien d'un frein puisque vous indiquez vous être déjà renseigné sur la législation et l’avez trouvée trop complexe. 18 % ont indiqué ne pas s’y intéresser et voler tout de même loin de tout contrôle tandis que 7 % des répondants indiquent posséder un brevet de pilote.

Mauvais Karma depuis le départ

sondage drone

La firme californienne GoPro avait placé de grandes ambitions dans son drone Karma. Les premières difficultés se sont présentées les jours suivants quand DJI a annoncé son Mavic Pro, avant de finir en fiasco total suite à des problèmes de fiabilité, le retrait de tous les appareils sur le marché et leur réintroduction bien trop tardivement pour espérer remonter la pente. Pour 69 % d’entre vous, ces faits n’ont eu aucune conséquence sur votre opinion, car vous ne placiez sans doute pas beaucoup d’espoir dans le Karma. 21 % en retirent tout de même pour leçon qu’ils ne considéreront que les marques déjà établies dans le secteur s’ils devaient faire un achat. De la même manière, 10 % indiquent se méfier de la fiabilité de ce type d’appareil. Enfin, nous avons une personne qui avoue avoir acheté un Karma et en retirer des conséquences personnelles !

Mavic Air, futur best-seller ?

sondage drone

Nous vous l’avons présenté au moment de son annonce la semaine dernière. Plus compact et léger que le Mavic Pro, capable de filmer en 4K contrairement au Spark et pourvu de tous les automatismes de ces deux modèles, le DJI Mavic Air a de sérieux arguments qui plaident en sa faveur. C’est en tout cas ce que vous êtes 46 % à considérer, attendant avec impatience que nous puissions disposer d’un modèle de test pour vous en dire plus sur sa qualité. 21 % d’entre vous jugent son capteur trop petit et pas à la hauteur de leurs exigences de qualité d’image, tandis que 11 % lui reprochent une autonomie trop faible. 17 % se disent que c’est plutôt le moment de surveiller le prix du Mavic Pro en espérant une baisse. Enfin, pour 6 % des répondants, il est trop perfectionné pour l’usage de loisir qu’ils souhaitent.

Merci pour votre participation à ce sondage et à bientôt pour un nouveau sujet.

Lire aussi…

Pascale Brites
Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications