Tout comme le Galaxy S6 en son temps, le Samsung Galaxy S7 s'est positionné au cours de l'année 2016 comme l'un des meilleurs smartphones photo du moment. Bien que le modèle de la marque coréenne ne se dote pas d'un double module photo, contrairement à la plupart de ses concurrents directs (tels que les LG G5, le Huawei P9 et l'iPhone 7 Plus), celui-ci dispose cependant de solides arguments en sa faveur, à commencer par la qualité d'image à laquelle nous a habitués Samsung et l'adoption d'un capteur disposant de la technologie Dual Pixel AF .

Notez que nous avions eu l'occasion de prendre en main le Samsung Galaxy S7 edge peu de temps après son annonce à l'occasion du Mobile World Congress 2016. Les deux terminaux partageant une grande partie de leur fiche technique et disposant du même module photo, nos constats se révèlent peu ou prou les mêmes.

Capteur principalSony Exmor RS IMX260 12 Mpx (1/2,5" / photosites de 1,4 µm)
Bloc optique principale26 mm f/1,7
ÉcranSuper Amoled, 5,1 pouces (13 cm), 2 560 x 1 440 px (577 ppp)
StabilisationOptique (en photo et en vidéo) et numérique (en vidéo seulement)
Mise au pointAF à détection de phase (technologie Dual Pixel AF)
FlashLed
Mode manuelOui
Format rawOui
Modes autofocusAF-S, AF-C
Mesure de l'expositionPondérée centrale, spot, matricielle
Vitesse d\obturation10 à 1/24 000 s
Sensibilité ISO50 à 800 ISO
Mode vidéo2 160p 30 ips, 1 440p 30 ips, 1 080p 60/30 ips, 720p 30 ips (240 ips en mode Ralenti)
Module photo frontal5 Mpx, 22 mm f/21,7 (1/4,1" / photosites de 1,34 µm), vidéo 1 440p 30 ips, 1 080p 30 ips, 720p 30 ips
Mémoire interne32 Go
Carte mémoireOui (microSD)
Puce mobileSamsung Exynos 8 Octa 8890
Processeur4x Samsung Exynos M1 2,3 GHz + 4x ARM Cortex-A53 1,6 GHz
GPUARM Mali-T880 MP12
Mémoire vive4 Go
Capacité de la batterie3 000 mAh
Système d'exploitationAndroid 6.0 Marshmallow
Dimensions142,4 x 69,6 x 7,9 mm
Poids152 g

Modules photo

Samsung a fait le choix d'un module photo dorsal doté d'une ouverture de f/1,7, ainsi que d'un capteur au format 4/3 et à la définition de 12 Mpx, augmentant la taille des photosites à 1,4 micron (contre 1,12 micron sur la famille GS6). Le constructeur coréen contribue de ce fait à annoncer la fin de la course aux mégapixels, justifiant ce choix par le fait qu'une définition limitée permet d'obtenir de meilleurs résultats en matière d'image, notamment concernant le rendu en basse luminosité.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 module photo

Rappelons de plus que ce capteur Sony Exmor RS IMX260 dispose de la technologie Dual Pixel AF, système de mise au point automatique développé par Canon pour son reflex 70D et utilisé par la suite dans les 7D Mark II, 1D X Mark II et plus récemment dans le 80D.

Implémentée pour la toute première fois dans un smartphone, cette technologie repose sur le principe suivant : un photosite étant composé de deux photodiodes, la différence de signal entre ces dernières est utilisée de façon à réaliser une mise au point par corrélation de phase. L'avantage réside dans une vitesse de mise au point automatique accrue : en effet, tous les photosites du capteur participent alors à la mesure AF, tandis que dans le cas du Galaxy S6, seulement 5 % de la surface du capteur contribuait à cette mesure.

Notez que le Dual Pixel AF semble cependant engendrer, de façon générale, une baisse de la qualité d'image aux sensibilités élevées, ainsi qu'une sensation de piqué inférieure.

Prise en main

Ergonomie et design

En digne héritier de la famille Samsung Galaxy, le GS7 présente relativement peu d'évolutions en matière de design. Nous avons donc affaire à un smartphone à l'esthétique peu originale mais largement éprouvée. Le Galaxy S7 s'équipe ainsi d'un mélange d'armatures d'aluminium et de plaques de verre.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 prise en main

Si le Galaxy S7 et le Galaxy S7 edge s'équipent tous deux d'une dalle Super Amoled d'une définition WQHD (2 560 x 1 440 px) et de très bonne facture (notamment en ce qui concerne le rendu des couleurs et la justesse de la balance des blancs), le premier propose une diagonale d'écran de 5,1" (13 cm env.), tandis que le deuxième arbore une diagonale d'écran de 5,5" (14 cm env.).

Bien qu'au cours de leurs tests en laboratoire, nos confrères des Numériques aient décelé un delta E légèrement en baisse par rapport à l'écran du Galaxy S6, l'écran du GS7 s'avère particulièrement juste en matière de rendu des couleurs, propose un très bon taux de contraste, une excellente luminosité ainsi qu'un faible taux de réflexion lumineuse.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 prise en main

Un smartphone étant toujours à portée de main, son module photo doit pouvoir être rapidement opérationnel de façon à saisir les moments les plus fugaces. Tout comme ses prédécesseurs, le Samsung Galaxy S7 se dote ainsi d'un raccourci bien utile : deux pressions sur le bouton "Accueil" permettent d'accéder directement à l'application photo du terminal.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 prise en main

Notons enfin que l'adjonction d'un port microSD et le caractère étanche du Samsung Galaxy S7 lui octroient une certaine flexibilité en capacité de stockage et un caractère tout terrain. Nous regrettons cependant l'absence de batterie amovible.

Interface

L'interface de prise de vue des smartphones a fait un bond en avant l'année passée et les terminaux haut de gamme de Samsung ont été précurseurs en la matière. Le Galaxy S7 reprend ainsi — quasiment trait pour trait — les options de prise de vues proposées par le mode "Pro" du Samsung Galaxy S6 edge+ : sélection du mode de mise au point et de la mesure d'exposition, paramétrage de la balance des blancs, de la sensibilité ISO, de la vitesse d'obturation, etc. Les utilisateurs rebutés par la complexité de ces paramètres pourront cependant basculer sur le mode automatique disponible.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 interface photo

Notez que le Galaxy S7 permet de capturer des images au format RAW (sous forme de fichiers DNG). Le smartphone ne disposant cependant pas d'application native pour les retoucher, il faudra donc utiliser des applications telles que Lightroom Mobile ou Snapseed pour profiter de la flexibilité qu'octroie l'utilisation de ce format d'image lors de la phase de retouche.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 interface photo

Quant à l'interface de retouche, malgré une légère refonte graphique, ses fondements n'ont pas été modifiés. Si une ribambelle de filtres — applicables dès la prise de vues ou a posteriori — et quelques outils de retouche sont proposés, nous leur préférons ceux disponibles dans des applications dédiées.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 interface retouche Test smartphone Samsung Galaxy S7 interface retouche

Qualité d'image

Protocole de test

En plus d'une montée en sensibilité en conditions d'éclairage simulant la lumière du jour (éclairement lumineux de 250 lux et température de couleur de 6 500 K), nous avons testé les capacités photographiques du terminal en situation de faible luminosité (éclairement lumineux de 3 lux et température de couleur de 3 200 K).

En mode manuel, la plage de sensibilité du Samsung Galaxy S7 s'étend de 50 à 800 ISO. Bien que cette dernière valeur puisse sembler relativement limitée, il convient de rappeler que les photographies issues de la plupart des smartphones et capturées à une sensibilité supérieure à 800 ISO sont marquées par une forte dégradation de la qualité d'image. En mode automatique, le GS7 se permet néanmoins d'adopter une sensibilité maximale supérieure.

De 50 à 200 ISO, le Samsung Galaxy S7 délivre des images JPEG détaillées, mais déjà marquées par une forte accentuation logicielle du micro-contraste. L'apparition de bruit numérique est bien maîtrisée sur toute la plage de sensibilité, mais la perte de détails est perceptible dès 400 ISO et devient réellement préjudiciable à 800 ISO.

Une comparaison avec les fichiers RAW nous révèle que le traitement choisi par Samsung a pour vocation de camoufler les défauts intrinsèques des images brutes. Celles-ci s'avèrent en effet assez décevantes en ce qui concerne la retranscription des détails et accusent la présence de bruit numérique dès 100 ISO. Notons que ces imperfections sont probablement liées à l'adoption de la technologie Dual Pixel AF.

Test terrain

Photo

Si la gamme des smartphones Galaxy S6 a acquis ses lettres de noblesse, ce n'est pas seulement pour la qualité d'image procurée, mais aussi pour le confort octroyé par une interface de prise de vues claire et une vélocité à toute épreuve. Le Galaxy S7 s'inscrit non seulement dans cette lignée, mais place la barre encore plus haut, grâce à la technologie Dual Pixel AF. Quelles que soient les conditions lumineuses, l'autofocus de l'appareil s'est toujours montré extrêmement réactif tandis que l'enregistrement d'images au format RAW n'engendre aucune latence.

En ce qui concerne la qualité d'image, le Galaxy S7 présente une bonne gestion des couleurs et de la balance des blancs. Les clichés capturés sur le terrain corroborent cependant nos tests en laboratoire : fortement présent sur les fichiers RAW, le bruit numérique est contenu à l'aide d'un traitement des fichiers JPEG qui nous semble trop accentué.

Vidéo

Le Samsung Galaxy S7 propose d'enregistrer des vidéos en 2 160p 30 ips, 1 440p 30 ips, 1 080p 60/30 ips et 720p 30 ips. Le mode Ralenti permet quant à lui l'enregistrement en 720p jusqu'à 240 ips. Tous les modes de prise de vue profitent de la stabilisation optique, tandis que seule la capture de vidéos en 2 160p ne permet pas l'activation de la stabilisation numérique.

Le mode vidéo du GS7 permet le paramétrage de la balance de blancs ainsi que la correction d'exposition. Nous regrettons cependant le fait que le cadrage tronqué de ce mode de prise de vue n'apparaisse qu'au lancement de l'enregistrement d'une vidéo — il est par conséquent compliqué de démarrer la captation avec un cadre précis.

Test smartphone Samsung Galaxy S7 interface vidéo

Sans réellement se différencier de ses concurrents en vidéo, le Samsung Galaxy S7 a pour avantage de disposer d'un autofocus précis et réactif, tout en proposant une qualité d'image plus qu'honorable. En 1 080p, la balance des blancs et le rendu des couleurs sont justes, tandis que la dynamique reste tout à fait correcte. La captation en 2 160p apporte quant à elle une quantité de détails non négligeable. Si la stabilisation numérique compense bel et bien les mouvements les moins marqués de l'opérateur, elle se révèle moins efficace lorsqu'il s'agit de stabiliser un mouvement plus conséquent, comme la marche.

Verdict

Test smartphone Samsung Galaxy S7 recommandé par Focus Numérique

Après une gamme Galaxy S6 largement louée pour ses capacités photo, Samsung frappe une fois de plus très fort en dotant les Galaxy S7 et S7 edge du module photo le plus véloce du marché. Bien que quelques mois se soient maintenant écoulés depuis la sortie de ce smartphone, ses performances en matière de mise au point automatique restent en effet les meilleures du marché.

Ce gain en performances a cependant un prix : l'adoption de la technologie Dual Pixel AF semble engendrer une baisse de la qualité d'image, compensée tant bien que mal par un traitement des fichiers JPEG peu subtil. Dites adieu au caractère à la fois doux et piqué des photos du GS6 : le Samsung Galaxy S7 délivre des images au micro-contraste tranché et parfois quelque peu grossier. Les utilisateurs les plus expérimentés pourront cependant effectuer par eux-mêmes la retouche des fichiers RAW et ainsi profiter de la bonne gestion des couleurs et de la balance des blancs du GS7.

Point important en ce qui concerne l'expérience utilisateur, le Galaxy S7 profite d'une interface de prise de vues soignée, complète et précise. Si elle n'a que peu évolué depuis la génération précédente, le constructeur coréen conserve une certaine marge d'avance sur la plupart de ses concurrents (seul LG fait actuellement jeu égal).

+
  • Bonne gestion des couleurs et de la balance des blancs
  • Autofocus efficace et très bonne réactivité générale
  • Interface de prise de vue claire, complète et efficace
  • Stabilisation optique
  • Écran de qualité (température de couleur, lisibilité, etc.)
  • Mode manuel
  • Support du format RAW
  • Qualité d'image un peu décevante en matière de retranscription des détails et de bruit électronique
  • Traitement des fichiers JPEG trop prononcé
En résumé

Bien que le choix de Samsung consistant à sacrifier un peu la qualité d'image pour gagner en rapidité d'exécution soit critiquable, le Galaxy S7 n'en demeure pas moins le smartphone de l'année 2016 qui procure l'expérience de prise de vue la plus fluide. Cet état de fait, associé aux qualités intrinsèques du terminal et à l'héritage photo de la gamme Galaxy, vaut au Samsung Galaxy S7 notre label recommandé.

Galaxy S7
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Samsung Galaxy S7
Amazon Marketplace 414,00 €
Priceminister 489,00 € Voir l'offre
Mistergooddeal 522,57 € Voir l'offre
Top Achat 549,90 € Voir l'offre
Cdiscount 557,12 € Voir l'offre
Rue du Commerce 579,00 € Voir l'offre
Electro Depot 579,21 € Voir l'offre
Webdistrib 589,49 € Voir l'offre
Materiel.net 599,00 € Voir l'offre
Fnac.com 599,00 € Voir l'offre
Darty.com 599,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 599,00 € Voir l'offre
LDLC 599,95 € Voir l'offre
Conforama 599,99 € Voir l'offre
Amazon 613,79 € Voir l'offre
Abix 662,76 € Voir l'offre
Voir plus d'offres
Contenus sponsorisés