Bien que le Samsung Galaxy A5 2017 ne dispose pas de caractéristiques techniques qui lui permettrait d'affronter à armes égales les smartphones les plus onéreux du marché, il est intéressant de noter que la cuvée 2016 de la série Galaxy A avait séduit un large public grâce à des capacités photo plus qu'honorables malgré un prix un contenu. Samsung semble ainsi vouloir réitérer une formule qui pourrait de nouveau conquérir le créneau du milieu de gamme : en plus d'un design et d'une construction rappelant le Galaxy S7, la firme coréenne nous promet en effet une autonomie conséquente, ainsi qu'un module photo revu et corrigé qui pourrait venir chatouiller ceux des terminaux haut de gamme concurrents.

Capteur principalCMOS 16 Mpx
Bloc optique principale27 mm f/1,9
ÉcranSuper Amoled, 5,2 pouces (13,2 cm env.), 1 920 x 1 080 px (424 ppp)
StabilisationNon
FlashLed
Mode manuelOui
Format rawNon
Mode vidéo1 080p 30 ips, 720p 30 ips
Module photo frontalCMOS 16 Mpx, vidéo 1 080p 30 ips, 720p 30 ips
Mémoire interne32 Go
Carte mémoireOui (microSD)
Processeur8x ARM Cortex-A53 1,9 GHz
Mémoire vive3 Go
Capacité de la batterie3 000 mAh
Système d'exploitationAndroid 6.0 Marshmallow
Dimensions146,1 x 71,4 x 7, 9 mm
Poids159 g
Modes autofocusAF-S, AF-C
Mesure de l'expositionPondérée centrale, spot, matricielle
Puce mobileSamsung Exynos 7880
GPUARM Mali-T860 MP4
Sensibilité ISO100 à 800 ISO

Module photo

Contrairement à un concurrent tel que le Honor 8, le Samsung Galaxy A5 2017 se veut relativement sage en matière de caractéristiques photo. Ici, point de double module photo ni même de technologie Dual Pixel AF : les capacités photographiques du A5 reposent sur l'utilisation d'un capteur CMOS de 16 Mpx dont nous ne connaissons malheureusement pas la taille physique.

En ce qui concerne la partie optique de ce module photo dorsal, Samsung nous gratifie d'une focale de 27 mm (équivalent 24x36) à l'ouverture de f/1,9. Si celle-ci est épaulée par un flash Led, le Galaxy A5 2017 voit malheureusement disparaître la stabilisation optique qui était présente sur la précédente itération de la gamme.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 module photo

Parmi les arguments commerciaux de l'A5 2017, Samsung met en avant l'intégration d'un module photo frontal doté d'un capteur de 16 Mpx — soit un bond de 11 Mpx par rapport à la génération précédente — et d'une optique à l'ouverture de f/1,9 dénuée de stabilisation optique. Si ces caractéristiques sont a priori identiques à celles choisies pour l'APN principal, aucune information n'a été communiquée concernant la taille physique du capteur ou la focale de l'objectif. La façade du smartphone ne disposant d'aucun flash, les amateurs de selfies devront se passer de cet apport de lumière.

Prise en main

Ergonomie et design

En matière de design, les points communs entre Galaxy S7 et Galaxy A5 2017 sont extrêmement nombreux : de taille peu ou prou similaire, les deux smartphones présentent en effet des emplacements de touches presque identiques, des tranches de métal et un dos en verre marqué par de légères courbures sur ses bords. L'A5 2017 profite donc d'un design relativement classique mais élégant, et ses courbes assurent une bonne prise en main.

Tout comme le S7, ce nouveau smartphone dispose de plus de la certification IP68 lui offrant une certaine résistance à la poussière et à l'eau (immersion dans 1,5 m d'eau pendant 30 minutes). La batterie du smartphone n'est pas amovible, mais l'emplacement pour carte microSD autorise une extension de sa capacité de stockage de 256 Go maximum. On notera de plus que les terminaux Galaxy A 2017 constituent la première série de smartphones Samsung à disposer d'un port USB-C.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 prise en main

Le Samsung Galaxy A5 2017 s'équipe d'un écran Super Amoled d'une diagonale de 5,2 pouces (≈13,2 cm) pour une définition de 1 920 x 1 080 px, soit une finesse d'affichage de 424 ppp. Tout comme son prédécesseur de 2016, l'A5 2017 propose un affichage de très bonne qualité, notamment en ce qui concerne son taux de contraste et sa luminosité maximale. Si une légère baisse de performances concernant le taux de réflexion lumineuse (désormais à 12 %) et le rendu des couleurs (delta E de 3,3) a été remarquée par nos confrères du site internet Les Numériques lors de leurs tests en laboratoire, l'utilisation de l'afficheur du terminal n'en reste pas moins très agréable, notamment grâce à sa justesse de température de couleur.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 prise en main

Le Galaxy A5 2017 se dote du même raccourci que le S7 de façon à lancer rapidement l'application photo : deux pressions sur le bouton "Accueil" y donnent accès directement lorsque le terminal est utilisé ou en veille.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 prise en main

Bien que ce soit désormais monnaie courante, notons que les boutons de volume du A5 peuvent servir de déclencheur. Ils sont situés sur la tranche gauche de l'appareil lorsqu'il est tenu à la verticale ; il est donc possible d'y accéder avec le pouce de la main gauche ou l'index de la main droite, selon le sens dans lequel on tient le smartphone lorsqu'il est positionné à l'horizontale.

Interface

Se voulant plus simple et épurée que l'interface de prise de vue du S7, l'interface du A5 2017 voit apparaître un nouveau système de navigation dans ses menus : à partir du mode Auto, un glissement du doigt vers la gauche donne accès aux divers filtres disponibles, tandis qu'un glissement du doigt vers la droite conduit aux différents modes de prise de vue (Auto, Pro, Panorama, Hyperlapse, HDR, Nuit et Aliment).

Si le mode Pro est donc toujours de la partie, il n'offre pas toutes les fonctionnalités proposées sur les terminaux haut de gamme de Samsung. L'interface de prise de vue de l'A5 laisse donc apparaître les paramètres de réglage de la balance des blancs, de la sensibilité ISO, de la compensation d'exposition, du mode de mesure d'exposition et d'activation du flash — le choix du temps d'obturation n'est hélas pas possible.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 interface de prise de vue photo

Un menu dédié permet quant à lui d'accéder à des paramètres plus précis, dont la définition en photo ou en vidéo. On notera malheureusement l'impossibilité de capturer des photos au format RAW, option qui reste aujourd'hui l'apanage des terminaux haut de gamme. Les photographes soucieux de disposer de la plus grande marge de manœuvre possible lors de la phase de retouche devront se munir d'une application tierce (telle que Snapseed ou Adobe Lightroom).

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 paramètres de prise de vue photo

L'interface de retouche proposée est similaire à celle du Galaxy S7. Une ribambelle de filtres — applicables dès la prise de vues ou a posteriori — et quelques outils de retouche sont proposés ; nous leur préférons toutefois ceux disponibles dans des applications dédiées.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 interface de retouche photoTest smartphone Samsung Galaxy A5 2017 interface de retouche photo

Test labo

En mode manuel, la plage de sensibilité du Samsung Galaxy A5 2017 s'étend de 100 à 800 ISO. Bien que cette dernière valeur puisse sembler limitée par rapport à la concurrence, il convient de rappeler que les photographies capturées à une sensibilité supérieure à 800 ISO par la plupart des smartphones sont marquées par une forte dégradation de la qualité d'image.

En plus d'une montée en sensibilité dans des conditions d'éclairage simulant la lumière du jour (éclairement lumineux de 250 lux et température de couleur de 5 500 K), nous avons testé les capacités photographiques de l'A5 en situation de faible luminosité (éclairement lumineux de 3 lux et température de couleur de 3 200 K).

À 100 ISO, lorsque les conditions lumineuses sont favorables, l'image capturée présente un niveau de détails tout à fait correct. Une certaine quantité de bruit numérique est cependant d'ores et déjà perceptible, tandis que les couleurs de notre scène test paraissent fades. Les photos capturées aux sensibilités de 200 et 400 ISO témoignent d'une progressive perte des détails et d'une montée du bruit électronique, mais restent exploitables. 800 ISO marque le stade à partir duquel les images seront difficilement exploitables.

En effet, si la sensibilité du Galaxy A5 2017 est limitée à 800 ISO, une photographie de notre scène test en situation de basse luminosité et en mode automatique nous a permis d'atteindre 2 000 ISO. C'est dans cette situation que la différence de rendu entre l'A5 et ses concurrents haut de gamme est la plus flagrante. Le niveau de détails retranscrit est alors très faible, tandis qu'une dérive magenta est clairement perceptible.

Test terrain

Photo

Malgré un mode manuel bridé par rapport à celui des smartphones haut de gamme de Samsung, le Galaxy A5 2017 profite d'une ergonomie logicielle relativement similaire et se révèle ainsi être un compagnon de prise de vue plutôt agréable. La mise au point s'est toujours avérée précise, mais l'on notera que sa rapidité d'exécution est bien inférieure à celle permise par le capteur Dual Pixel AF du Galaxy S7.

Comme nos tests en laboratoire le faisaient craindre, le Galaxy A5 ne peut rivaliser avec les meilleurs smartphones photo du moment. Si les images obtenues présentent un aspect général correct, elles souffrent d'un manque de détail et de dynamique. Quant aux résultats en situation de basse luminosité, ils laissent clairement à désirer. Malgré l'absence de stabilisation optique, le module photo du terminal n'hésite pas à utiliser des vitesses d'obturation de l'ordre de 1/10 s, donnant ainsi lieu à une majorité de photos floues. Dès 800 ISO, la présence de bruit numérique s'avère de plus destructrice pour la qualité d'image.

Enfin, le mode HDR du Samsung Galaxy A5 2017 permet bel et bien de gagner un peu en dynamique, même si dans les conditions lumineuses où nous l'avont testé, l'effet produit est limité.

HDR désactivéHDR activé

Vidéo

Le Samsung Galaxy A5 2017 propose des paramètres d'enregistrement vidéo eux aussi limités. S'il est possible de filmer en 1 080p et en 720p à 30 i/s, la 4K UHD est aux abonnés absents. De plus, non seulement le module photo intégré au smartphone ne dispose pas de stabilisation optique, mais l'on note également l'absence de toute mention de stabilisation numérique dans les paramètres de prise de vue.

Le mode vidéo de l'A5 2017 autorise le paramétrage de la balance de blancs et la correction d'exposition. Attention, ce mode vidéo induit un recadrage dans l'image et, comme pour le Galaxy S7, nous regrettons le fait que ce cadrage tronqué n'apparaisse qu'au lancement de l'enregistrement d'une vidéo : il est de ce fait compliqué de démarrer la captation avec un cadre précis.

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017 interface de prise de vue vidéo

Si la gestion des couleurs et la balance des blancs du mode vidéo se veulent à peu près équivalentes à ce qui est proposé en photo, les lacunes dans la retranscription des détails sont plus flagrantes. Comme évoqué, nos différents tests suggèrent en outre une absence totale de stabilisation (optique et numérique), un choix extrêmement contestable qui pénalise grandement la qualité de toute prise de vues vidéo.

Verdict

Test smartphone Samsung Galaxy A5 2017

Après une édition 2016 du Galaxy A5 qui a su séduire les foules, Samsung réitère l'expérience en 2017 et propose sa vision du smartphone milieu de gamme frappé au sceau d'une qualité de fabrication irréprochable. Bien que relativement classiques, le design ainsi que l'ergonomie physique et logicielle sont des plus réussis, rappelant sans peine l'expérience utilisateur procurée par le Samsung Galaxy S7, dernier smartphone haut de gamme de la marque. Le Galaxy A5 2017 constitue-t-il pour autant une alternative photographique aux produits qui seront prochainement annoncés lors du Mobile World Congress ?

Un premier élément nous chiffonne au vu de la fiche technique : l'absence de stabilisation optique, technologie pourtant intégrée à l'A5 2016. La liste des manques s'allonge lors de l'exploration des différents paramètres de l'application de prise de vue : malgré la présence d'un mode Pro, elle interdit en effet le réglage du temps d'obturation, la capture de photos au format RAW, l'enregistrement en 4K UHD et l'activation d'une potentielle stabilisation numérique lors de la captation de vidéos. Si l'interface de prise de vue de Samsung reste claire et efficace, notons de plus que l'A5 ne dispose pas de la célérité de mise au point des S7 et S7 edge, ces derniers étant pour l'instant les seuls smartphones dotés de la technologie Dual Pixel AF.

Quant au nouveau capteur de 16 Mpx du Galaxy A5 2017, s'il délivre des images à la définition plus élevée que de nombreux smartphones haut de gamme, il ne brille pas particulièrement par sa capacité à restituer détails et couleurs. Ces éléments restent corrects à 100 ISO et lorsque les conditions de luminosité sont optimales, mais la moindre montée en sensibilité s'accompagne d'une nette augmentation du bruit électronique ainsi que d'une perte de détails et d'informations colorimétriques.

Ces observations ne font pas du A5 2017 un mauvais smartphone ; le test paru sur Les Numériques relève d'ailleurs ses nombreuses qualités en tant que terminal mobile. Nous estimons cependant qu'il n'est pas le compagnon photographique idéal.

+
  • Écran de qualité (température de couleur, lisibilité, etc.)
  • Interface de prise de vue claire et efficace
  • Bonne réactivité générale
  • Bon rendu des détails aux plus basses sensibilités
  • Bonne autonomie
  • Format RAW non supporté par l'application native
  • Mode manuel bridé
  • Forte dégradation de la qualité d'image lors de la montée en sensibilité (images difficilement exploitables à partir de 800 ISO)
  • Absence de stabilisation optique
  • Absence de stabilisation numérique en vidéo
  • Absence de 4K UHD en vidéo
En résumé

Le Samsung Galaxy A5 2017 entend offrir une solution mobile flirtant avec le haut de gamme pour un prix plus contenu. Au vu de ses diverses qualités, ses capacités photographiques nous semblent cependant avoir été un peu délaissées ; les options de prise de vue limitées et la qualité d'image décevante en situation de basse luminosité n'en font pas un choix de prédilection pour les amateurs de photographie.

Galaxy A5 2017
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Samsung Galaxy A5 2017
Priceminister 301,90 €
Fnac.com marketplace 313,99 € Voir l'offre
Amazon 319,00 € Voir l'offre
Ebay.fr 323,00 € Voir l'offre
Mistergooddeal 386,30 € Voir l'offre
Rue du Commerce 408,00 € Voir l'offre
Webdistrib 416,29 € Voir l'offre
Materiel.net 428,90 € Voir l'offre
Darty.com 429,00 € Voir l'offre
Fnac.com 429,00 € Voir l'offre
Grosbill 429,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 429,00 € Voir l'offre
Auchan 429,00 € Voir l'offre
LDLC 429,95 € Voir l'offre
Misco.fr 430,80 € Voir l'offre
Voir plus d'offres