Tous les ans, la valse des photophones traverse le marché selon le même rythme : suite aux annonces des terminaux haut de gamme des marques les plus populaires, d'autres constructeurs suivent, presque aussi bien armés, mais présentant une addition plus modérée. Reprenant une bonne portion de la fiche technique du Huawei P20, le Honor 10 s'équipe ainsi d'un double module photo associant capteur couleur et capteur monochrome. Nous avons revêtu notre blouse de laboratoire la plus seyante pour procéder à nos tests…

Capteur principalDouble capteur 16 Mpx couleur et 24 Mpx monochrome
Bloc optique principaleDouble optique 27 mm f/1,8
ÉcranIPS, 5,8” (≈14,7 cm), 2 160 x 1 080 px (432 ppp)
StabilisationNumérique (en vidéo seulement)
Mise au pointAF à corrélation de phase
FlashLED
Mode manuelOui (seulement avec le module couleur)
Format rawOui (seulement avec le module couleur)
Modes autofocusAF-S, AF-C
Mesure de l'expositionPondérée centrale, matricielle, spot
Vitesse d\obturation1/4 000 à 30 s
Sensibilité ISO50 à 3 200 ISO
Mode vidéo2 160p 30 i/s, 1 080p 60/30 i/s et 720p 30 i/s (mode Vidéo) – 1080p 120 i/s et 720p 120 i/s (mode Ralenti)
Module photo frontal24 Mpx, 26 mm f/2, vidéo 1 080p 30 i/s et 720p 30 i/s
Mémoire interne64/128 Go
Carte mémoireNon
Puce mobileHiSilicon Kirin 970
Processeur4x ARM Cortex-A73 2,4 GHz + 4x ARM Cortex-A53 1,8 GHz
GPUMali-G72 MP12
Mémoire vive4 Go
Capacité de la batterie3 400 mAh
Système d'exploitationAndroid
Dimensions149,6 x 71,2 x 7,7 mm
Poids153 g

Modules photo

Le Honor 10 laisse de côté la longue focale du Huawei P20 Pro pour s'affubler d'un système à double module photo constituant pour les deux marques un classique, car reposant d'une part sur un capteur couleur (ici de 16 Mpx) et, d'autre part, sur un capteur monochrome (24 Mpx). Dépourvu de matrice de Bayer, l'APN noir et blanc dispose de photodiodes aptes à capter l'entièreté du spectre électromagnétique visible par l'œil humain au lieu d'une seule des trois couleurs primaires de la synthèse additive (rouge, vert et bleu).

Sa capacité à capter la lumière s'en trouve donc améliorée lorsqu'il est utilisé seul, tandis que l'utilisation conjointe des deux capteurs met à profit à la fois les informations de couleur collectées par le premier et les informations de luminosité captées par le second. Ces capteurs sont tous deux accompagnés d'un objectif 27 mm f/1,8, malheureusement dépourvu de stabilisation optique.

Honor 10 modules photo

Pour coller aux standards du moment, Honor met en avant la capacité du nouveau smartphone à héler l'intelligence artificielle pour améliorer les qualités des photographies capturées. Il est ainsi fait mention de la reconnaissance de 22 scènes différentes, chaque scène entraînant la mise en pratique de paramétrages spécifiques. Concernant la face avant du terminal, c'est un appareil équipé d'un capteur de 24 Mpx et d'une optique 26 mm f/2 qui s'occupe de la capture de selfies.

Prise en main

Ergonomie et design

S'il dispose d'un caractère assez peu affirmé, le Honor 10 reprend peu ou prou les courbes et finitions des derniers terminaux Huawei, et affiche ainsi un aspect rappelant des smartphones plus onéreux. Du côté des matériaux, on retrouve donc des tranches en métal et un dos en verre particulièrement friand des traces de doigts. Son poids de 153 g et ses dimensions de 149,6 x 71,2 x 7,7 mm assurent une bonne prise en main.

Le lecteur d'empreintes digitales prend place sur la face avant du smartphone, sous l'écran. Contrairement à de nombreux terminaux haut de gamme du moment, le Honor 10 ne bénéficie malheureusement pas d'une norme assurant une résistance à l'eau et à la poussière. Nous déplorons aussi l'absence d'emplacement pour carte micro-SD – celui-ci cède sa place au profit d'un double emplacement pour carte SIM.

Honor 10 prise en main

Bien que l'appareil cède à la mode de l'écran “bord à bord”, il fait l'impasse sur la coûteuse technologie OLED et adopte à la place une dalle IPS disposant d'une diagonale de 5,8” (≈14,7 cm) et d'une définition de 2 160 x 1 080 px (432 ppp). Son taux d'occupation de la face avant est de 80 %. Les mesures issues du test des Numériques révèlent une bonne qualité d'affichage : la température de couleur est de 6 545 K, le delta E atteint 1,1, la luminosité 457 cd/m² à son maximum et 2,3 cd/m² à son minimum, tandis que le taux de réflectance ne dépasse pas 11 %. Seul le contraste de 1300:1 déçoit quelque peu.

Honor 10 prise en main

Le Honor 10 se dote du même raccourci que les gammes P et Mate de Huawei : lorsque le smartphone est en veille, deux pressions sur la touche de volume inférieure (placée sur la tranche droite du smartphone) permettent, au choix, d'accéder directement à l'app de prise de vue ou même de capturer une photo. Une fois cette app ouverte, les boutons de volume peuvent être paramétrés de manière à contrôler la prise de vue, le zoom ou la mise au point.

Honor 10 prise en main

Interface

Bien qu'amputée de quelques paramètres, l'interface de prise de vue du terminal Honor reprend celle proposée par Huawei. Le basculement d'un mode de prise de vue à l'autre s'effectue donc par le biais d'un menu déroulant situé à l'extrémité droite de l'écran du smartphone (lorsqu'il est tenu à l'horizontale), tandis qu'un bouton est dédié à l'accès aux paramètres tels que le choix de la définition, l'activation du minuteur ou encore l'affichage de la grille de composition.

On déniche aussi un mode Pro donnant accès à divers réglages manuels, dont la sélection du mode de mise au point et de la mesure d'exposition, ainsi que le paramétrage de la balance des blancs, de la sensibilité ISO et de la vitesse d'obturation. Si ce mode Pro peut également être activé lors de la capture de vidéo – les réglages sont alors plus limités –, le mode monochrome du Honor 10 se voit hélas dépourvu de tels réglages.

Honor 10 mode Pro photo Honor 10 mode Pro vidéo

Mode Pro et mode monochrome sont de plus repoussés à l'intérieur d'un sous-menu baptisé Plus et comportant notamment les modes HDR, Panoramique et Ralenti. Sans surprise, il est impossible de profiter du module photo noir et blanc pour capturer des images au format RAW ou des vidéos.

Honor 10 menu app photo

L'app de retouche intégrée au Honor 10 ne permet pas la gestion des fichiers RAW et présente un nombre d'outils trop limité à notre goût.

Honor 10 retouche photo Honor 10 retouche photo

Qualité d'image

Protocole de test

En plus d'une montée en sensibilité en conditions d'éclairage simulant la lumière du jour (éclairement lumineux de 250 lux et température de couleur de 6 500 K), nous avons testé les capacités photographiques du terminal en situation de faible luminosité (éclairement lumineux de 3 lux et température de couleur de 3 200 K).

Gestion du bruit électronique

L'appareil du Honor 10 auquel est confiée la capture de photos en couleur dispose d'une optique 27 mm f/1,8 et d'un capteur de 16 Mpx. Sa plage de sensibilités s'étend de 50 à 3 200 ISO. Également doté d'un objectif 27 mm f/1,8, le module monochrome s'équipe pour sa part d'un capteur de 24 Mpx. Celui-ci interdisant l'utilisation du mode manuel du smartphone, tout test de gestion du bruit numérique est par conséquent impossible.

test Samsung Galaxy Note 8Tailles relatives des différents formats de capteurs.

Le module couleur du Honor 10 propose une montée en sensibilité ISO relativement classique pour un photophone de sa catégorie, mais de qualité inférieure aux meilleurs terminaux testés par nos soins. À 50 ISO, les images délivrées disposent logiquement du meilleur rapport entre retranscription des détails et faible présence de bruit numérique. Le traitement d'image gagne ensuite progressivement de l'importance à chaque sensibilité supérieure proposée. Encore très bien restitués à 100 ISO, les détails de notre scène test s'estompent ainsi quelque peu à 200 et 400 ISO. Ce dernier seuil nous semble d'ailleurs être la sensibilité maximale à utiliser si vous souhaitez conserver un certain niveau de détails. Au-delà (entre 800 et 3 200 ISO), le bruit numérique reste bien contenu, mais le travail de correction logicielle effectué nuit grandement à la qualité d'image.

Traitement d'image

Lorsque la lumière est au beau fixe, le Honor 10 délivre des images en couleurs identiques, qu'il soit utilisé en mode automatique ou manuel. Au-delà d'une balance des blancs un peu trop “chaleureuse”, on remarque une saturation des couleurs un peu trop prononcée. Cette tendance atteint des sommets lors de l'activation de l'IA – fonctionnalité que nous déconseillons fortement. Les images capturées en situation de faible luminosité s'avèrent pour leur part un peu plus riches en détails lorsque le mode automatique est utilisé plutôt que le mode manuel. Comme avec tous les smartphones du moment, on note cependant une perte de précision, une apparition flagrante du bruit numérique et une faible dynamique.

À l'instar des smartphones Huawei bénéficiant du même dispositif de module monochrome, le Honor 10 capture des images noir et blanc d'une esthétique extrêmement intéressante. On note pourtant un manque d'homogénéité certainement dû à la faible qualité de l'optique utilisée. Un effort nous semble cependant nécessaire en basse luminosité, situation face à laquelle le Honor 10 délivre des images dont le fort contraste nuit à la lisibilité.

Face à la concurrence

Module couleur

Lorsque la luminosité est clémente, le Honor 10 délivre des images supérieures en précision à celles du Samsung Galaxy A8, et ce malgré un traitement d'image relativement discret. Sans surprise, il ne fait pas le poids face au OnePlus 5.

Honor 10 - Mode automatique 320 ISOSamsung Galaxy A8 - Mode automatique 200 ISO
Honor 10 - Mode automatique 320 ISOOnePlus 5 - Mode manuel 200 ISO

En situation de faible luminosité, le Honor 10 parvient à délivrer des images correctes et affirme ainsi sa supériorité face au Galaxy A8. Le terminal Honor parvient même à faire mieux que le OnePlus 5 – il propose en effet un rendu colorimétrique plus neutre et un niveau de détail légèrement supérieur.

Honor 10 - Mode automatique 3 200 ISO (basse luminosité)Samsung Galaxy A8 - Mode automatique 1 250 ISO (basse luminosité)
Honor 10 - Mode automatique 3 200 ISO (basse luminosité)OnePlus 5 - Mode automatique 9 600 ISO (basse luminosité)

Module monochrome

Lorsque notre éclairage simule la lumière du jour, le module monochrome du Honor 10 délivre logiquement un niveau de détail inférieur au Huawei P20 Pro, mais s'en tire néanmoins plutôt bien en terme de précision et propose une gamme de nuances de gris relativement étendue.

Honor 10 - Mode automatique 200 ISOHuawei P20 Pro - Mode automatique 160 ISO

Notre constat demeure peu ou prou identique dans des conditions d'éclairage difficiles : le Honor 10 accuse un certain déficit en précision par rapport à son aîné, mais délivre une image correcte.

Honor 10 - Mode automatique 2 000 ISO (basse luminosité)Huawei P20 Pro - Mode automatique 2 000 ISO (basse luminosité)

Vidéo

Le mode vidéo du Honor 10 autorise l'enregistrement en 2 160p 30 i/s, 1 080p 60/30 i/s et 720p 30 i/s. Plus limité que celui des derniers smartphones haut de gamme, le mode dédié au ralenti propose pour sa part des prises de vue en 1 080p et en 720p à une cadence de 120 i/s. En sus de l'impossibilité de capturer des vidéos à l'aide du module monochrome, il convient de noter que l'activation de la stabilisation numérique n'est possible qu'en 1 080p et en 720p à 30 i/s.

Le smartphone Honor ne réserve pas de surprise en vidéo et délivre ainsi des images UHD correctes, mais moins riches en détails que ses plus onéreux concurrents. Le mode Full HD du Honor 10 semble étrangement plus précis, et ce malgré un bruit numérique davantage prononcé. On note malheureusement la présence d'effets de rolling shutter et un autofocus bien trop hésitant.

Galerie terrain

Photo

Mode manuel

Mode automatique avec IA activée

Mode ouverture

Mode monochrome

Vidéo

Verdict

Proposé à environ la moitié du prix exigé par les actuels smartphones haut de gamme, le Honor 10 se targue pourtant d'en reprendre la fiche technique. S'il fait l'impasse sur la longue focale du P20 Pro, il se dote ainsi d'un dispositif photographique cher à Huawei depuis quelques années : l'association d'un module grand-angle couleur à un autre module dédié à la capture d'originales images monochromes. La qualité des images capturées fait d'ailleurs honneur à Honor : bien que la précision soit quelque peu inférieure à celle offerte par les meilleurs élèves de la catégorie, le “10” est capable de délivrer de bonnes images, en couleur comme en noir et blanc.

Si l'on scrute de plus près les caractéristiques du smartphone, ses réels manques par rapport à la concurrence concernent l'absence de stabilisation optique, d'emplacement pour carte micro-SD et de certification assurant une certaine résistance à l'eau et à la poussière.

Nous avons de plus été déçus par l'absence de certaines fonctionnalités dont se dotent pourtant les smartphones Huawei. Le module monochrome se voit ainsi privé de mode manuel, tandis que l'app de retouche proposée par Honor est incapable de gérer des fichiers RAW. Nous déconseillons de plus l'utilisation du mode IA (intelligence artificielle) qui propose un rendu peu naturel, car beaucoup trop saturé.

Au final, malgré quelques défauts gênants et l'absence de certaines fonctionnalités, nous recommandons le Honor 10. Il propose en effet une qualité d'image correcte, et ce malgré un prix de vente largement inférieur aux ténors du genre. Le dernier smartphone de Honor constitue ainsi un bon ticket d'entrée dans le monde de la photographie sur mobile.

+
  • Module couleur relativement efficace
  • Bonne gestion de la balance des blancs
  • Module monochrome original et relativement efficace
  • Bonne réactivité générale
  • Écran de qualité (taux de contraste, luminosité, température de couleur, lisibilité, etc.)
  • Mode manuel (avec le module couleur uniquement)
  • Support du format RAW à la prise de vue (pour le module couleur seulement)
  • Montée en sensibilité problématique à partir de 800 ISO
  • Absence de stabilisation optique
  • Mode IA délivrant des photos trop saturées
  • Absence de mode manuel avec le module monochrome
  • Impossibilité de capturer des photos au format RAW avec le module monochrome
  • App de retouche incompatible avec le format RAW
  • Impossibilité de capturer des vidéos avec le module monochrome
  • Stabilisation électronique inactive en UHD 2 160p
  • Autofocus hésitant en vidéo
  • Pas d'emplacement pour carte micro-SD
  • Absence de certification attestant d'une résistance à l'eau et à la poussière
En résumé

S'il n'est pas exempt de défauts et ne propose pas autant de fonctionnalités que les smartphones haut de gamme de marques plus réputées, le Honor 10 assure l'essentiel : une qualité d'image tout à fait correcte et une bonne réactivité. Si la photographie sur smartphone vous intéresse, mais que vous n'êtes pas prêt à débourser une somme astronomique, le Honor 10 constitue alors un bon choix.

10
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Honor 10
Materiel.net 371,07 €
Mistergooddeal 378,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 379,00 € Voir l'offre
Amazon 392,00 € Voir l'offre
Cdiscount 398,00 € Voir l'offre
Fnac.com 399,00 € Voir l'offre
Top Achat 399,00 € Voir l'offre
Rue du Commerce 399,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 399,00 € Voir l'offre
La Redoute 399,00 € Voir l'offre
LDLC 399,95 € Voir l'offre
Webdistrib 416,99 € Voir l'offre
Voir plus d'offres