Il y a maintenant un an, Apple faisait figure d'éclaireur en dévoilant l'iPhone 7 Plus, premier smartphone doté d'une optique grand-angle et d'une autre dédiée au portrait. Alors que ce dispositif a depuis été repris par des terminaux tels que le OnePlus 5 et le Galaxy Note 8, la réponse d'Apple à la concurrence semble aujourd'hui reposer sur un iPhone X qui s'approprie la plupart des innovations photographiques de la marque, tandis que l'iPhone 8 Plus reprend l'essentiel des caractéristiques de son prédécesseur. Voyons si l'arrivée de la puce mobile A11 et d'un nouveau processeur de traitement d'image suffit à justifier le changement de génération.

Capteur principalDouble capteur 12 Mpx (1/3" / photosites de 1,2 µm et 1/3,6" / photosites de 1 µm)
Bloc optique principaleDouble optique 28 mm f/1,8 et 56 mm f/2,8
ÉcranLCD IPS, 5,5 pouces (≈14 cm), 1 920 x 1 080 px (401 ppp)
StabilisationOptique (pour le module 28 mm seulement) et numérique (en vidéo seulement)
Mise au pointAutofocus à détection de phase
FlashLed double ton
Mode manuelSeulement avec une application tierce
Format rawSeulement avec une application tierce
Mesure de l'expositionPondérée centrale
Mode vidéo2 160p 60/30/24 i/s, 1080p 60/30 i/s et 720p 30 i/s (mode Vidéo) - 1 080p 240/120 i/s et 720p 240 i/s (mode Ralenti)
Module photo frontal7 Mpx, 32 mm f/2,2, vidéo 1 080p 30 ips (mode Vidéo), 720p 240 ips (mode Ralenti)
Mémoire interne64/256 Go
Carte mémoireNon
Puce mobileApple A11 Bionic
Mémoire vive3 Go
Capacité de la batterie2691 mAh
Système d'exploitationiOS
Dimensions158,4 x 78,1 x 7,5 mm
Poids202 g

Modules photo

Par rapport à l'iPhone 7 Plus, les évolutions sont donc bien ténues : le 8 Plus intègre un objectif 28 mm f/1,8 associé à un capteur de 12 Mpx (1/3"/photosites de 1,2 µm), et complète ce premier module d'un second équipé d'un objectif 56 mm f/2,8, lui aussi associé à un capteur de 12 Mpx (1/3,6"/photosites de 1 µm). Comme pour l'iPhone 7 Plus, seul le module grand-angle est ici doté d'une stabilisation optique. Notons d'ailleurs que si Apple vante les mérites d'un "capteur plus grand et plus rapide" et mentionne étrangement des "pixels plus profonds", les capteurs photo utilisés d'une génération à l'autre disposent exactement de la même définition et de la même taille physique.

test iPhone 8 Plus module photo

Des progrès en matière de traitement d'image peuvent néanmoins être espérés, notamment grâce à l'adoption de la puce mobile A11 Bionic qui comporte justement un processeur dédié à cette tâche. En mode Vidéo, la captation est désormais possible en UHD 2 160p à une cadence de 60 i/s, et en Full HD 1 080p à une cadence de 240 i/s en mode Ralenti.

Le module photo frontal semble une fois de plus être le même que celui qui équipe les iPhone 7 et 7 Plus : un 32 mm f/2,2 associé à un capteur de 7 Mpx et permettant la capture de vidéos en Full HD 1 080p 30 i/s et en HD 720p jusqu'à 240 i/s.

Prise en main

Ergonomie et design

Le manque d'évolutions de l'iPhone 8 Plus est également clairement perceptible dans sa ressemblance physique avec le 7 Plus, qui lui-même ressemblait déjà beaucoup aux deux précédentes générations de smartphones Apple. Si l'innovation n'est pas le point fort du 8 Plus, nous retrouvons donc une solide fabrication en aluminium, dont les courbes autorisent une bonne prise en main malgré la taille imposante du terminal.

On retrouve aussi la certification IP67 qui assure une résistance à l'immersion dans un liquide pendant 30 min maximum et jusqu'à 1 m de profondeur. Contrairement à la concurrence fonctionnant sous Android, il convient cependant d'oublier toute idée de port micro-SD permettant d'étendre l'espace de stockage.

iPhone 8 Plus prise en main

Ne disposant malheureusement pas du travail d'optimisation effectué sur quelques récents smartphones, l'écran LCD IPS Full HD (1 920 x 1 080 px) de 5,5 pouces (≈14 cm) atteint un taux d'occupation de 67 % de la face avant du smartphone. Sa résolution de 401 ppp se révèle néanmoins suffisante pour la majorité des usages, tandis que sa luminosité maximale de 590 cd/m2 et son taux de réflexion lumineuse de seulement 9 % assurent une très bonne lisibilité.

Avec un delta E à 1,6, la colorimétrie de cet écran se révèle très bonne, tandis que la technologie True Tone autorise un ajustement automatique de la température de couleur en fonction des conditions de luminosité ambiante. Seul le taux de contraste à 1200:1 déçoit quelque peu.

iPhone 8 Plus prise en main

Chez Apple, le raccourci permettant d'accéder directement à l'app photo prend la forme d'un glissement latéral du doigt à partir de l'écran de déverrouillage du terminal.

Tout comme avec l'iPhone 7 Plus, les boutons de volume du 8 Plus peuvent servir de déclencheur. Étant situés sur la tranche gauche de l'appareil lorsqu'il est tenu à la verticale, il est possible d'y accéder avec le pouce de la main gauche ou l'index de la main droite suivant le sens dans lequel on tient le smartphone lorsqu'il est positionné à l'horizontale.

iPhone 8 Plus prise en main iPhone 8 Plus prise en main

Interface

Apple prônant depuis toujours une interface utilisateur simple et à la portée de tous, les paramètres de prise de vue proposés se résument ici au strict minimum : seuls sont possibles le contrôle du flash et du retardateur, la sélection de quelques filtres, ainsi que le choix entre les divers modes de prise de vue (Photo, Portrait, Carré, Pano, Vidéo, Accéléré et Ralenti). Nous saluons une fois de plus la clarté de l'interface, mais regrettons d'être limité à si peu de réglages.

iPhone 8 Plus interface photo iPhone 8 Plus interface vidéo

Peu convaincant au moment de notre test de l'iPhone 7 Plus, le mode Portrait se dote d'une fonctionnalité permettant de faire varier l'éclairage du sujet photographié et de son arrière-plan, à la prise de vue ou lors de la phase de retouche. Si les algorithmes de traitement d'image semblent aujourd'hui un peu mieux s'en sortir concernant la délimitation entre zone de netteté et zone de flou, les résultats dépendent toujours grandement de la complexité de la scène, et peuvent parfois s'avérer catastrophiques. Cela a notamment été le cas lors de notre utilisation des modes Éclairage de scène et Éclairage de scène mono.

iPhone 8 Plus mode portrait
iPhone 8 Plus mode portrait
iPhone 8 Plus mode portrait
iPhone 8 Plus mode portrait
iPhone 8 Plus mode portrait

Bien que relativement bien pensée, l'interface de retouche proposée par Cupertino manque d'outils pour pouvoir remplacer une app dédiée à cette tâche. Notez de plus qu'il est toujours impossible de capturer ou de retoucher des photos au format RAW à l'aide des apps natives de l'iPhone 8 Plus. Il faut donc passer par une application tierce, telle que Lightroom pour mobile, pour pouvoir prendre des photos en DNG et profiter de leur flexibilité lors de la phase de retouche.

iPhone 8 Plus interface retouche iPhone 8 Plus interface retouche

Qualité d'image

Protocole de test

L'application native des smartphones Apple ne proposant pas de réglages manuels, nous avons testé les capacités photographiques du terminal dans des conditions d'éclairage simulant la lumière du jour (éclairement lumineux de 250 lux et température de couleur de 6 500 K) et en situation de faible luminosité (éclairement lumineux de 3 lux et température de couleur de 3 200 K).

À titre de rappel, les modules photo de l'iPhone 8 Plus s'équipent tous deux d'un capteur d'une définition de 12 Mpx. Celui qui accompagne l'objectif grand-angle est doté d'une taille de 1/3" (photosites de 1,2 µm), tandis que celui qui agit de pair avec la plus longue focale atteint une taille de 1/3,6" (photosites de 1 µm).

test Samsung Galaxy Note 8Tailles relatives des différents formats de capteurs.

Traitement d'image

Force est d'avouer que notre laboratoire n'est pas le terrain favori de l'iPhone 8 Plus. Nous disions de son prédécesseur qu'il n'était pas un maître de précision et, bien que le 8 Plus délivre des images agréablement contrastées au grand-angle, les photographies obtenues s'avèrent moins précises que celles issues des meilleurs modules grand-angle de l'année 2017 — nous pensons notamment aux HTC U11, LG G6 et OnePlus 5. On remarque de plus une balance des blancs un peu trop chaude, qui participe à l'esthétique des iPhone en situation de prise de vue réelle, mais révèle un manque de fidélité en laboratoire.

Bien que, comme lors de notre test de l'iPhone 7 Plus, nous jugeons le niveau de retranscription des détails bien décevant lorsque le module doté d'une focale standard est utilisé, nous saluons l'homogénéité des rendus colorimétriques. Le déficit en précision se fait malheureusement encore plus fort en situation de basse luminosité, cas de figure dans lequel le smartphone effectue un zoom numérique à partir du module grand-angle, plutôt que d'utiliser la focale normale et sa plus faible ouverture de diaphragme. La piètre qualité d'image résultante est alors clairement perceptible.

Face à la concurrence

Mesuré ici aux ténors de la retranscription des détails au grand-angle (OnePlus 5) et à l'aide d'une focale normale (Samsung Galaxy Note 8), l'iPhone 8 Plus dévoile ici ses limites.

Grand-angle (zoom 1x)

Apple iPhone 8 Plus - Zoom 1x - Mode automatique 160 ISOOnePlus 5 - Zoom 1x - Mode automatique 800 ISO

Focale normale (zoom 2x)

Apple iPhone 8 Plus - Zoom 2x - Mode automatique 400 ISOSamsung Galaxy Note 8 - Zoom 2x - Mode automatique 160 ISO

Vidéo

L'iPhone 8 Plus autorise l'enregistrement de vidéos en 2 160p 60/30/24 i/s, 1 080p 60/30 i/s et 720p 30 i/s, avec l'un ou l'autre des modules photo dorsaux. Un mode dédié aux prises de vue au ralenti permet, lui, l'enregistrement en 1 080p jusqu'à 240 ips. Rappelons que seul le module grand-angle bénéficie des bienfaits de la stabilisation optique.

En UHD 2 160p, le niveau de retranscription des détails s'avère honorable, mais inférieur au maître du genre qu'est l'Asus ZenFone Zoom S. Les effets de rolling shutter sont quasiment inexistants quel que soit le module photo utilisé. L'autofocus se montre pour sa part efficace au grand-angle, mais hésitant lors de l'utilisation de la plus longue focale.

Galerie terrain

Photo

Module 12 Mpx 28 mm f/1,8

Module 12 Mpx 56 mm f/2,8

Mode Portrait

Mode Portrait désactivéMode Portrait activé
Mode Portrait désactivéMode Portrait activé

Mode HDR

Mode HDR désactivéMode HDR activé

Vidéo

Module 12 Mpx 28 mm f/1,8

Module 12 Mpx 56 mm f/2,8

Verdict

Sans surprise, l'iPhone 8 Plus est une copie presque conforme du 7 Plus en ce qui concerne ses capacités photographiques : la combinaison d'un module grand-angle et d'un autre module doté d'une plus longue focale autorise un bon confort de prise de vue, ce même si le deuxième APN nous déçoit quant au niveau de retranscription des détails qu'ils permet.

Le sceau d'Apple est clairement perceptible à chaque prise de vue : à défaut de proposer des réglages manuels, l'interface simple et épurée se montre particulièrement efficace, tandis que l'esthétique des photos capturées manque de neutralité, mais s'avère agréable à l'œil.

Doté de plus d'un écran de qualité et d'une certification IP67 assurant une certaine résistance à l'eau, l'iPhone 8 Plus dispose donc d'une solide liste de points forts, mais limite ses progrès photographiques à un traitement d'image légèrement plus performant que celui de son prédécesseur. Il nous semble dès lors bien dommage que certaines évolutions soient réservées à l'iPhone X – tel un second module photo doté d'une plus grande ouverture de diaphragme et de la stabilisation optique.

Si nous recommandons une fois de plus cette nouvelle itération de l'iPhone aux amateurs de photographie souhaitant retrouver l'ergonomie et l'esthétique des images propres aux terminaux Apple, les évolutions photographiques par rapport au 7 Plus nous semblent trop limitées pour justifier le passage d'une génération de smartphone à l'autre. Et si l'on ose comparer l'iPhone 8 Plus à la concurrence fonctionnant sous Android, avouons que le Samsung Galaxy Note 8 nous paraît mieux doté : son mode manuel et la stabilisation optique de son deuxième module photo lui font en effet prendre l'avantage.

+
  • Très bonne réactivité générale
  • Interface de prise de vue claire et efficace
  • Module 12 Mpx 28 mm f/1,8 doté de la stabilisation optique
  • Gestion des couleurs et de la balance des blancs propre aux iPhone
  • Rendu colorimétrique homogène entre les deux modules photo
  • Écran de qualité (luminosité, température de couleur, lisibilité, etc.)
  • Résistance à l'eau (certification IP67)
  • Niveau de retranscription des détails décevant avec le module 12 Mpx 56 mm f/2,8
  • Module 12 Mpx 56 mm f/2,8 dénué de stabilisation optique
  • Absence de mode manuel dans l'application native
  • Impossibilité de capturer des photos au format RAW avec l'application native
  • Manque de neutralité de la gestion des couleurs et de la balance des blancs
En résumé

Exploitant les fondations posées par son prédécesseur, l'iPhone 8 Plus ne surprend malheureusement pas, mais reste néanmoins un bon smartphone photo. Cette version plus aboutie du 7 Plus peut donc constituer un choix intéressant pour qui n'a pas succombé à la dernière génération de terminaux Apple. Les autres, s'ils sont assez patients, attendront notre test de l'iPhone X.

default image
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Apple iPhone 8 Plus
Fnac.com marketplace 689,00 €
Priceminister 799,00 € Voir l'offre
Amazon 884,99 € Voir l'offre
Top Achat 899,00 € Voir l'offre
Fnac.com 919,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 919,00 € Voir l'offre
Conforama 919,00 € Voir l'offre
Auchan 919,00 € Voir l'offre
LDLC 919,95 € Voir l'offre
Boulanger.com 926,99 € Voir l'offre
Boulanger.com 933,99 € Voir l'offre
Boulanger.com 963,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres
Contenus sponsorisés