Comme toute nouvelle itération des smartphones à la pomme, l'iPhone 7 était attendu de pied ferme par de nombreux amateurs de photographie. Apple s'était forgé une solide réputation en ce domaine, mais au cours des dernières années la marque a cédé sa première place à des smartphones Android. Les nouveautés annoncées suffiront-elles pour égaler les ténors du genre ? Outre l'amélioration de la qualité intrinsèque du classique module grand-angle, les utilisateurs peuvent désormais compter sur le support partiel du format RAW par iOS 10.

Notez que nous avions eu l'occasion de prendre en main l'iPhone 7 Plus peu de temps après sa présentation à la sacrosainte keynote de septembre. Si contrairement à ce dernier, l'iPhone 7 ne dispose pas de double module photo, les deux terminaux partagent une grande partie de leur fiche technique. Nos constats se révèlent donc similaires sur de nombreux points.

Capteur principal12 Mpx (1/3" / photosites de 1,2 µm)
Bloc optique principale28 mm f/1,8
ÉcranLCD IPS, 4,7 pouces (11,9 cm env.), 1 334 x 750 px (326 ppp)
StabilisationOptique
Mise au pointAutofocus à détection de phase
FlashLed double ton
Mode manuelOui (seulement avec une application tierce)
Format rawOui (seulement avec une application tierce)
Modes autofocusAF-S, AF-C
Mesure de l'expositionPondérée centrale
Mode vidéo2160p 30 ips, 1080p 60/30 ips et 720p 30 ips (mode Vidéo) 1080p 120 ips et 720p 240 ips (mode Ralenti)
Module photo frontal7 Mpx, 32 mm f/2,2, vidéo 1 080p 30 ips (mode Vidéo), 720p 240 ips (mode Ralenti)
Mémoire interne32 / 128 / 256 Go
Carte mémoireNon
Puce mobileApple A10 Fusion
Mémoire vive3 Go
Capacité de la batterie1 960 mAh
Système d'exploitationiOS 10.1
Dimensions138,3 x 67,1 x 7,1 mm
Poids138 g

Modules photo

Bien qu'il convienne de rappeler ici que les deux modules photo distincts qu'intègre l'iPhone 7 Plus disposent de capteurs de même définition associés à des optiques aux focales différentes (de façon à éviter la dégradation inhérente à l'utilisation d'un zoom numérique), l'iPhone 7 fait quant à lui l'impasse sur cette technologie.

Il propose donc une configuration relativement classique : comme sur la précédente génération de smartphones de la marque, nous retrouvons un module photo doté d'un capteur d'une définition de 12 Mpx pour une taille physique de 1/3" (photosites de 1,2 µm). Quelques changements sont cependant à signaler du côté de la partie optique : elle profite désormais d'une focale de 28 mm (équivalent 24x36), d'une ouverture de f/1,8 et d'un système de stabilisation.

Test smartphone Apple iPhone 7 module photo

Ce module photo s'équipe de plus d'un flash à 4 leds, tandis qu'un nouvel algorithme maison permettrait un traitement des images avec une efficacité fulgurante (Apple promet jusqu'à 100 milliards d'opérations en 25 millisecondes). La possibilité de capturer des images au format RAW (seulement avec une application tierce) se trouve largement bienvenue, tout comme la capacité du smartphone à enregistrer des vidéos en 4K ainsi qu'en 1 080p à une cadence de 120 ips et en 720p à 240 ips.

Sur la face avant du terminal, la capture de selfies est assurée par un module photo frontal disposant d'un capteur de 7 Mpx et d'une optique à l'ouverture de f/2,2.

Prise en main

Ergonomie et design

Comparé aux deux précédentes générations, l'iPhone 7 n'évolue que très peu dans son design. Nous retrouvons donc une solide fabrication en aluminium tandis que les courbes et la taille contenue de l'ensemble autorisent une bonne prise en main.

Comme toujours chez Apple, il convient d'oublier toute idée de batterie amovible ou de port microSD permettant d'étendre l'espace de stockage. La firme à la pomme nous gratifie cependant de la certification étanche IP67, soit la résistance à l'immersion dans un liquide pendant 30 min maximum et jusqu'à 1 m de profondeur.

Test smartphone Apple iPhone 7 prise en main

L'iPhone 7 dispose d'un écran LCD IPS disposant d'une diagonale de 4,7 pouces (≈11,9 cm) pour une définition de 1 334 x 750 px, soit une finesse d'affichage de 326 ppp. Bien que divers terminaux haut de gamme fassent mieux sur ce dernier point, l'écran de l'iPhone 7 propose un niveau de lisibilité exemplaire. Parmi les mesures en laboratoire réalisées par nos confrères du site internet Les Numériques, nous retiendrons la justesse du rendu des couleurs (delta E moyen à 1,4), ainsi que de la température de couleur (6 897 K en moyenne).

Test smartphone Apple iPhone 7 prise en main

Alors que la plupart des smartphones Android se dotent d'un raccourci physique afin de lancer rapidement l'application photo, Apple fait le choix d'un raccourci tactile accessible à partir de l'écran de déverrouillage du terminal. La manœuvre n'en est pas moins rapide et le module photo de l'iPhone 7 est ainsi toujours prêt à être dégainé.

Test smartphone Apple iPhone 7 prise en main

Comme sur nombre de smartphones, les boutons de volume de l'iPhone 7 peuvent servir de déclencheur. Ceux-ci étant situés sur la tranche gauche de l'appareil lorsqu'il est tenu à la verticale, il est possible d'y accéder avec le pouce de la main gauche ou l'index de la main droite, selon le sens dans lequel on tient le smartphone lorsqu'il est positionné à l'horizontale.

Interface

Contrairement à ses principaux concurrents, et conformément à la tradition d'Apple, l'iPhone 7 prend le contrepied de la tendance portée par les deux dernières générations de smartphones haut de gamme Android : aucun contrôle sur les paramètres de prise de vues n'est proposé.

Seuls les classiques contrôles du flash et du retardateur, quelques filtres ainsi que les modes HDR et Live Photo sont accessibles depuis l'interface de prise de vues principale. S'il est agréable d'avoir affaire à une interface simple et claire, il est dommage d'y être contraint.

Test smartphone Apple iPhone 7 interface photo

Bien qu'Apple propose une interface de retouche bien pensée offrant divers filtres et outils de retouche, nous leur préférons ceux disponibles dans des applications dédiées. D'autant que si iOS 10 a apporté la bien heureuse prise en charge des fichiers RAW, sachez qu'il est toujours impossible de capturer ou de retoucher des photos dans ce format à l'aide des applications natives de l'iPhone 7 Plus. Il faut donc passer par une application tierce, telle que Lightroom Mobile, pour pouvoir prendre des photos au format DNG et profiter de leur flexibilité lors de la phase de retouche.

Test smartphone Apple iPhone 7 interface retouche Test smartphone Apple iPhone 7 interface retouche Test smartphone Apple iPhone 7 interface retouche

Qualité d'image

Protocole de test

L'application native des smartphones Apple ne proposant pas de réglages manuels, nous avons testé les capacités photographiques du terminal dans des conditions d'éclairage simulant la lumière du jour (éclairement lumineux de 250 lux et température de couleur de 6 500 K) et en situation de faible luminosité (éclairement lumineux de 3 lux et température de couleur de 3 200 K).

Si le module 28 mm de l'iPhone 7 ne vient pas se placer tout en haut du classement des smartphones de l'année 2016 en matière de précision, il délivre cependant un bon niveau de détail lorsque les conditions lumineuses sont clémentes. Nous apprécions le fait que le traitement des images soit peu prononcé, mais déplorons néanmoins la présence de bruit numérique dès les plus basses sensibilités. Concernant la colorimétrie, nous notons une retranscription des couleurs correcte, malgré une balance des blancs un peu trop chaude.

La petite taille du capteur du module photo de l'iPhone 7 ne permet malheureusement pas de miracle en situation de basse luminosité : à 1 000 ISO, le lissage de l'image reste minime mais le bruit numérique est très présent. Nous notons de plus une dérive magenta sur la totalité de l'image.

Dans des situations de prise de vue contrôlées telles que les propose notre scène test, l'utilisation du mode HDR ne réserve pas de surprise. Lorsque l'éclairement lumineux est optimal, l'activation du mode HDR permet d'atténuer le contraste et de récupérer ainsi des détails dans certaines zones de l'image. L'effet de ce mode ce fait cependant plus discret en situation de basse luminosité.

Test terrain

Photo

Si elle se veut simple et épurée, l'interface de prise de vue de l'iPhone 7 limite l'expérience utilisateur aux bases les plus élémentaires de la photographie. Les photographes en herbe trouveront les automatismes rassurants, tandis que les utilisateurs confirmés se sentiront très certainement frustrés par l'absence de tout réglage. Nous sommes une fois de plus bien loin des modes débrayables proposés par la totalité des smartphones Android haut de gamme du marché. Notez cependant que l'iPhone 7 se trouve dans le haut du panier des photophones de 2016 en matière de vitesse de mise au point et de réactivité générale.

C'est une constante depuis quelques générations de smartphones Apple et les derniers terminaux de la marque ne font pas exception à la règle : en balance des blancs, l'iPhone 7 propose bien souvent des images aux teintes chaudes — si le rendu proposé manque de neutralité, on peut également y voir une marque de fabrique.

Conformément à nos tests en laboratoire, le module photo ne nous semble pas véritablement se démarquer de la concurrence par sa retranscription des plus fins détails, tandis que les photos capturées en situation de basse luminosité sont marquées par une forte présence de bruit électronique. L'iPhone 7 a cependant le mérite de proposer une relativement bonne dynamique ainsi qu'une accentuation logicielle discrète — et ce, même lorsque le mode HDR est activé.

HDR désactivéHDR activé

Vidéo

L'iPhone 7 propose d'enregistrer des vidéos en 2160p 30 ips, 1080p 60/30 ips et 720p 30 ips. Un mode Ralenti permet l'enregistrement en 1080p jusqu'à 120 ips et 720p jusqu'à 240 ips. Lors de la captation de vidéos, le terminal Apple profite de la stabilisation optique intégrée au module photo.

Fidèle aux interfaces de prise de vues épurées d'Apple, le mode vidéo de l'iPhone 7 se voit extrêmement dénudé en réglages.

Test smartphone Apple iPhone 7 interface mode vidéo

Comme la plupart de ses concurrents haut de gamme, l'iPhone 7 ne parvient pas réellement à se démarquer en vidéo. La retranscription des détails et le rendu colorimétrique sont ainsi corrects en Full HD, tandis que le passage en 4K permet un gain en piqué. Le système de stabilisation remplit quant à lui son rôle sans pour autant être d'une efficacité redoutable.

Verdict

Test smartphone Apple iPhone 7 recommandé par Focus Numérique

Un constat en demi-teinte s'offrait à nous lors de notre test de l'iPhone 7 Plus, version grand format des nouveaux terminaux Apple : la plus-value apportée par la présence d'un double module photo comportant une focale de 56 mm est réelle, mais n'est cependant pas remarquable. Si l'iPhone 7 se voit dénué de cet argument commercial majeur, il conserve cependant la plupart des véritables arguments photographiques de cette cuvée 2016, grâce à son module photo principal.

Ce dernier n'est pas parfait, mais rivalise en qualité avec ceux de nombreux smartphones haut de gamme. Bien que nous déplorions une gestion des couleurs manquant quelque peu de justesse, ainsi qu'une retranscription des détails perfectible (notamment en situation de basse luminosité), nous apprécions notamment l'écran de qualité et la dynamique offerte par le capteur. Le nouvel iPhone évolue donc — son module photo acquiert notamment un système de stabilisation optique —, tout en se plaçant dans la droite ligne de ses prédécesseurs.

Si nous recommandons ce smartphone, c'est uniquement aux amateurs de photographie prêts à payer le prix pour retrouver l'ergonomie des terminaux Apple, leur interface de prise de vues simple et efficace, ainsi que leurs images chaleureuses. En effet, les smartphones à la pomme, évoluant seuls dans un écosystème caractéristique, constituent une offre unique en leur genre.

+
  • Très bonne réactivité
  • Interface de prise de vue simple et efficace
  • Stabilisation optique
  • Bonne dynamique du capteur
  • Bon rendu des détails aux plus basses sensibilités
  • Écran de qualité (température de couleur, lisibilité, etc.)
  • Gestion de la balance des blancs perfectible
  • Forte présence de bruit électronique aux plus hautes sensibilités
  • Absence de mode manuel dans l'application native
  • Format RAW non supporté par l'application native
En résumé

Étant l'un des seuls smartphones haut de gamme de la fin d'année 2016 à ne pas avoir franchi le pas du double module photo, l'iPhone 7 ne révolutionne pas le monde des photophones, mais dispose néanmoins de qualités indéniables. Bien que les innovations les plus intéressantes nous semblent se trouver aujourd'hui du côté des terminaux Android, les amateurs de photographie habitués à la marque à la pomme accueilleront cette nouvelle itération à bras ouverts.

iPhone 7
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Apple iPhone 7
Priceminister 527,92 €
Amazon 560,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 580,00 € Voir l'offre
Rue du Commerce 599,99 € Voir l'offre
Mistergooddeal 619,00 € Voir l'offre
Top Achat 629,90 € Voir l'offre
Villatech 638,00 € Voir l'offre
LDLC 638,95 € Voir l'offre
Materiel.net 639,00 € Voir l'offre
Darty.com 639,00 € Voir l'offre
Fnac.com 639,00 € Voir l'offre
Grosbill 639,00 € Voir l'offre
Boulanger 639,00 € Voir l'offre
Auchan 639,00 € Voir l'offre
Conforama 639,00 € Voir l'offre
Webdistrib 661,89 € Voir l'offre
Abix 727,00 € Voir l'offre
Conrad 849,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres
Contenus sponsorisés