Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015

Présentation

Non contents de bouleverser nos habitudes photographiques, les smartphones ont désormais conquis une part non négligeable du marché de la photo. Si les appareils reflex, hybrides et compacts experts peuvent toujours compter sur des atouts qui leur sont propres (objectifs lumineux, capteurs de grande taille, etc.), il semble désormais légitime de s'intéresser à la qualité des images produites par les photophones et de tenter de répondre à la question qui taraude un bon nombre d'entre nous : quel est le meilleur smartphone photo de l'année 2015 ?

Nous opposons donc le Samsung Galaxy S6 edge+ au plus fidèle de ses concurrents fonctionnant sous Android : le LG G4. Quant aux systèmes d'exploitation que sont iOS et Windows Phone, ils sont ici représentés par leurs plus illustres émissaires : l'Apple iPhone 6s Plus et le Microsoft Lumia 950. Pour finir, nous invitons également sur le ring le Sony Xperia Z5, smartphone faisant de la photographie son cheval de bataille, ainsi que le Honor 7, photophone souhaitant jouer dans la cour des grands malgré son tarif agressif.

Les prétendants au titre du meilleur smartphone photo 2015

Le comparatif

Au programme de ce comparatif, nous vous proposons un examen approfondi de photographies réalisées dans différentes conditions de prises de vues ainsi qu'une confrontation en matière d'ergonomie et d'interface. Mis à part notre test en laboratoire, les images présentées ont pour ambition de vous donner un aperçu des photophones en conditions d'utilisation réelles.

Nous avons choisi de laisser les smartphones opérer en mode automatique : sensibilité ISO, vitesse d'obturation et balance des blancs sont sélectionnées par le terminal. Rappelons que sur ce type d'appareils, l'ouverture du diaphragme est bien souvent fixe. Nous ne manquerons cependant pas d'examiner les différentes options proposées en mode manuel.

Les capteurs aux définitions variées (de 12 Mpx pour l'iPhone 6s Plus à 23 Mpx pour le Xperia Z5) et aux formats divers (4/3 pour certains et 16/9 pour les autres) ne facilitent pas l'exercice. Nous avons donc décidé de recadrer les images au format 16/9 de façon à avoir une base comparable. De même, chaque recadrage proposé afin d'en apprécier les détails correspond à une impression 18 x 32 cm avec une résolution de 240 dpi (proche du format A4 adapté à un livre photo).

Pour chaque situation de prise de vues, les fichiers JPEG en pleine résolution sont téléchargeables.

Prise en main

Loin semble le temps où la taille maximale des écrans de smartphones atteignait difficilement 5" (12,7 cm). Avec une diagonale de 5,7" (14,5 cm) pour le Samsung Galaxy S6 edge+ et l'iPhone 6s Plus, 5,5" (14 cm) pour le LG G4 et 5,2" (13,2 cm) pour le Microsoft Lumia 950, le Sony Xperia Z5 et le Honor 7, les smartphones de notre sélection sont représentatifs de l'offre haut de gamme actuelle.

Si les avis restent mitigés concernant la taille idéale et le meilleur compromis entre facilité de prise en main et confort de lecture, la question semble moins sujette à controverse lorsqu'il s'agit d'une utilisation photo qui induit presque obligatoirement une mobilisation des deux mains.

Gardez également à l'esprit que la taille des écrans de nos appareils photo est très largement inférieure à celle des écrans de nos photophones ; ceux-ci apportent par conséquent un confort de lecture non négligeable lors de la prise de vues.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015

Samsung Galaxy S6 edge+, LG G4, Apple iPhone 6s Plus, Microsoft Lumia 950, Sony Xperia Z5 et Honor 7.

Alors que la plupart des smartphones se contentent d'attribuer la fonction de déclenchement à l'écran tactile ou aux boutons de volume, le Microsoft Lumia 950 et le Sony Xperia Z5 se démarquent par la présence d'un bouton physique exclusivement dédié à cette fonction.

Mais plus encore que sa présence, c'est l'emplacement de ce bouton dédié qui fait toute la différence : situé sur la tranche de chacun des deux terminaux, il se trouve idéalement placé sous l'index de la main droite lorsque l'appareil est positionné à l'horizontale. Rappelons simplement que c'est l'emplacement où les ingénieurs de l'industrie photo ont jugé bon de placer le déclencheur depuis une petite centaine d'années...

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Microsoft Lumia 950.
Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Sony Xperia Z5.

LG, lui, a fait le choix de placer les boutons de mise sous tension et de volume au dos du G4. Si l'index se trouve parfaitement placé lorsque l'appareil est tenu à la verticale, une prise en main en position horizontale rend les boutons de volume difficilement accessibles et contraint ainsi à déclencher à partir de l'écran tactile.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
LG G4.

Les bords incurvés du Samsung Galaxy S6 edge+ offrant une préhension limitée, la tentation est grande de laisser reposer ses doigts sur la face arrière du smartphone, près de l'objectif. D'un point de vue général, la propension à l'affinement des smartphones — correspondant aux tendances actuelles et souvent bienvenue — n'améliore aucunement la prise en main lors d'une utilisation photo. Si les bords épais et les arêtes tranchées du Sony Xperia Z5 déplairont à certains, ils facilitent cependant sa préhension.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Samsung Galaxy S6 edge+.

Réactivité

Un smartphone étant toujours à portée de main, son module photo doit pouvoir être rapidement opérationnel de façon à saisir les moments les plus fugaces. Nulle surprise donc, à ce que la plupart des smartphones se dotent aujourd'hui d'un raccourci permettant d'accéder à l'application photo à partir du mode veille ou de l'écran d'accueil.

Le Lumia 950 et le Sony Z5 assignent en toute logique cette fonction au déclencheur. Pour le LG G4 et le Honor 7, c'est une double pression sur l'une des touches de volume qui fait office de raccourci, tandis que le module photo du Galaxy S6 edge+ apparaît après deux pressions sur la touche "Accueil". L'iPhone 6s Plus dispose quant à lui d'un pictogramme accessible à partir de l'écran de déverrouillage.

Concernant la rapidité d'opération de l'autofocus et de l'ensemble du module photo, si aucun des smartphones testés ne s'est montré décevant, le trio de tête est très clairement constitué du Galaxy S6 edge+, du LG G4 et de l'iPhone 6s Plus. L'expérience de prise de vue, rapide et précise, correspond alors exactement à ce que l'on peut attendre d'un photophone de qualité.

Prise de vues

Les smartphones occupent aujourd'hui une part considérable du marché de la photographie auparavant occupée par les appareils photo compacts et les constructeurs assument de plus en plus cette tendance. Parallèlement à la course aux mégapixels, l'interface de prise de vues des photophones a donc fait un bond en avant au cours de l'année 2015, offrant aux utilisateurs de prendre la main sur de plus en plus de réglages.

Le LG G4 fait ainsi figure d'enfant modèle en proposant un mode manuel affichant l'histogramme et permettant le paramétrage de la balance des blancs, de la sensibilité ISO et de la vitesse d'obturation. Il est même possible de basculer en mise au point manuelle — bien que l'on doute quelque peu de la praticité de cette fonction —, l'opération s'effectuant alors à partir de l'écran tactile.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
LG G4.

Le Samsung Galaxy S6 edge+ et le Microsoft Lumia 950 ne sont pas en reste, puisqu'ils autorisent à peu de choses près les mêmes réglages — notez que le choix de la vitesse d'obturation n'est pas proposé sur le Galaxy S6 et le Galaxy S6 edge. Les utilisateurs rebutés par l'omniprésence des paramètres de prise de vues à l'écran pourront toujours basculer sur les modes automatiques disponibles sur ces différents smartphones.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Samsung Galaxy S6 edge+.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015Microsoft Lumia 950.

Le Sony Xperia Z5 et le Honor 7 proposent quant à eux des interfaces de prise de vues aux options limitées. Le premier permet le réglage de la balance des blancs et la compensation d'exposition, tandis que le second autorise seulement la compensation d'exposition. Pour aller plus loin, notamment sélectionner manuellement la sensibilité, il vous faudra vous plonger dans les menus de l'application photo.

À noter : le Xperia Z5, doté d'un capteur de 23 Mpx, n'autorise le choix de la sensibilité ISO que lorsque la définition sélectionnée est inférieure ou égale à 8 Mpx ; il nous semble regrettable d'imposer une telle limitation.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Sony Xperia Z5.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Honor 7.

Contrairement à ses principaux concurrents, Apple prend le contrepied de la tendance actuelle : l'iPhone 6s Plus ne propose aucun contrôle sur les paramètres de prise de vues. Seuls un mode HDR et les classiques contrôles du flash et du retardateur sont disponibles. S'il est agréable d'avoir affaire à une interface simple et claire, il est dommage d'y être contraint.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Apple iPhone 6s Plus.

Le format RAW

Android 5.1.1 Lollipop facilite désormais le développement d'applications permettant la capture de photographies au format RAW, mais la plupart des constructeurs n'ont pas encore sauté le pas. Le LG G4 et le Samsung Galaxy S6 edge+ proposent cette option, tandis que les précédentes versions du smartphone de Samsung s'en trouvent toujours privées.

Ce format d'image est plébiscité par les photographes pour la quantité d'informations qu'il permet d'enregistrer et pour la flexibilité qu'il accorde lors de la phase de retouche. Dans le monde de la photographie numérique, le format RAW est ce qui s'apparente le plus au négatif d'une pellicule argentique.

Parmi les photophones de notre sélection, seuls le LG G4, le Samsung Galaxy S6 edge+ et le Microsoft Lumia 950 autorisent la capture de fichiers au format RAW (sous forme de fichier DNG). Rappelons cependant qu'aucun de ces terminaux ne dispose d'une application native permettant la retouche de ce type d'images.

Retouche

Chacun des smartphones testés dispose bien entendu d'une interface de retouche dont les options varient relativement peu d'une marque à l'autre. Nous regrettons toutefois que l'écran du Sony Xperia Z5 ne puisse basculer en mode horizontal lors de la retouche de photographies.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015

Sony Xperia Z5.

Si une ribambelle de filtres — applicables dès la prise de vues ou a posteriori — et quelques outils de retouche sont proposés, nous leur préférons ceux disponibles dans des applications telles que Lightroom Mobile et Snapseed (autorisant désormais la retouche de fichiers RAW), tout aussi simples d'utilisation et bien souvent plus complètes.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Samsung Galaxy S6 edge+.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
LG G4.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Apple iPhone 6s Plus.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Microsoft Lumia 950.

Comparatif : les meilleurs smartphones photo de Noël 2015
Honor 7.

Verdict

Ce comparatif met en exergue un constat en demi-teinte : les photophones actuels proposent une qualité d'image exceptionnelle lorsque les conditions lumineuses sont optimales, mais même les meilleurs d'entre eux peuvent être facilement mis en difficulté. Certaines situations de prise de vues entraînent en effet des résultats tellement différents qu'il est compliqué de déterminer à l'avance la façon dont le module photo de chaque smartphone va réagir.

Les constructeurs devront donc redoubler d'effort concernant la gestion des couleurs, du bruit électronique et de la dynamique. Ce dernier point reste notamment l'un des principaux défauts du Samsung Galaxy S6 edge+ et du LG G4, smartphones qui continuent cependant à se partager le haut du podium pour le piqué de leurs images, leur très bonne réactivité et leur interface de prise de vues extrêmement complète.

S'ils ont failli sur certains points, l'Apple iPhone 6s Plus et le Microsoft Lumia 950 restent de très bonnes alternatives. Tous deux affichent en effet des résultats relativement homogènes. Certains apprécieront l'esthétique marquée des photographies capturées à l'aide de l'iPhone, tandis que d'autres préféreront les images neutres et bien détaillées du smartphone de Microsoft.

Plus discret, le Sony Xperia Z5 n'en délivre pas moins de bonnes images dans la plupart des situations et présente de plus une prise en main relativement agréable. Le Honor 7 arrive quant à lui bon dernier... Son prix nettement inférieur aux autres smartphones de notre comparatif pourra peut-être vous faire oublier sa mauvaise gestion du flash.

Nous avons attendu avec une impatience non dissimulée l'arrivée d'un terminal qui, malgré sa robe svelte de smartphone moderne, proposerait le support du format RAW et la configuration de paramètres de prise de vues disponibles sur nos compacts experts. Nous voilà servis, puisque le Samsung Galaxy S6 edge+, le LG G4 et le Microsoft Lumia 950 proposent le réglage de la balance des blancs, de la vitesse d'obturation, de la sensibilité ISO, ainsi que le support du format RAW ! Les photophones disposant presque tous d'une ouverture de diaphragme fixe, seul le choix de ce paramètre manque encore à l'appel.

Gardez cependant à l'esprit qu'un smartphone reste conditionné par sa fiche technique (focale fixe grand-angle, capteur de petite taille, etc.), qui en fait un objet idéal à dégainer pour capturer les moments les plus fugaces, mais peu adapté à une pratique plus technique de la photographie. Comme pour tout appareil photo, votre choix doit donc être dicté par vos usages et habitudes photographiques, plutôt que par la quantité de filtres et fonctions proposée.

Les photophones à grand capteur

Si la photographie a pris une place de choix dans les nouveaux usages attribués aux smartphones, peu de constructeurs la jugent assez importante pour revoir leurs compromis en matière de prise en main. Le Panasonic Lumix CM1 et le DxO ONE représentent ainsi des tentatives audacieuses, dotées de surcroît de capteurs 1" plus performants que ceux qui équipent la plupart des photophones.

Test - 14/01/2015
Panasonic Lumix CM1
Lumix CM1
Amazon 451,92 €
Test - 04/09/2015
DxO One
One
Miss Numérique 539,00 €

À lire également :

Test complet du Samsung Galaxy S6 edge+ sur Les Numériques

Test complet du LG G4 sur Les Numériques

Test complet de l'Apple iPhone 6s Plus sur Les Numériques

Test complet du Microsoft Lumia 950 sur Les Numériques

Test complet du Sony Xperia Z5 sur Les Numériques

Test complet du Honor 7 sur Les Numériques

Paysage - Dynamique

Un premier paysage nous permet de nous rendre compte de la plage dynamique des capteurs (c'est-à-dire leur capacité à retranscrire à la fois hautes et basses lumières) et du choix d'exposition effectué par le module photo de chaque smartphone face à une scène contrastée.

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

La plupart des smartphones étant dotés d'un capteur de petite taille et d'une définition élevée, leur dynamique est souvent un point faible qu'il est facile à mettre en évidence. La présente situation de prise de vues affiche clairement ces limites : aucun des photophones testés ne s'en tire avec les honneurs.

Si le Honor 7 semble à première vue présenter un bon équilibre entre hautes et basses lumières, un examen plus poussé révèle des artefacts et dégradés disgracieux sur le contour des arbres et du toit du bâtiment. C'est en fait le Lumia 950 qui parvient à conserver le plus de détails dans le ciel, au prix d'une sous-exposition de la partie inférieure de l'image.

Le Sony Xperia Z5 et l'iPhone 6s Plus présentent quant à eux des photos relativement bien équilibrées en termes d'exposition, bien que la perte de détails dans les hautes lumières soit évidente. La dynamique de leurs capteurs respectifs semble cependant légèrement supérieure à ce que proposent le Galaxy S6 edge+ et le LG G4.

Paysage - Précision

La scène suivante nous permet d'examiner le niveau de détail retranscrit par chaque appareil dans des conditions lumineuses favorables.

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

La tête du classement se révèle ici sans surprise, puisque le Galaxy S6 edge+ et le LG G4 font jeu égal concernant la quantité de détails restitués. Le contraste plus élevé de la photographie délivrée par le téléphone de Samsung semble imputable au traitement interne de l'image plutôt qu'aux qualités intrinsèques du capteur et de l'optique.

Le Lumia 950 et le Xperia Z5 suivent de près et présentent également des images détaillées. Bien que légèrement en retrait, l'iPhone 6s Plus et le Honor 7 affichent des photographies dont le piqué est tout à fait honorable. Lorsque les conditions de lumière sont au beau fixe, chacun des smartphones de notre sélection déploie donc son plein potentiel.

Portrait sans flash

Un portrait en lumière naturelle permet d'observer le rendu des détails ainsi que l'acuité avec laquelle chaque smartphone retranscrit les teintes propres à un visage.

Samsung Galaxy S6 edge+

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

Le Microsoft Lumia 950 propose ici un rendu neutre et réaliste : la balance des blancs semble juste, tout comme les couleurs de l'arrière-plan et de la peau du modèle. L'image peu contrastée est en accord avec la lumière douce qui éclairait alors la scène. Bien que la balance des blancs sélectionnée par le LG G4 soit trop chaude, le contraste de l'image et l'exposition choisie sont à peu près similaires.

L'image capturée par le Samsung Galaxy S6 edge+ tend vers le vert et manque de teintes magenta, tandis que celle capturée à l'aide de l'iPhone 6s Plus présente une balance des blancs bien trop chaude ; toutes deux sont de plus trop contrastées. Cependant le Sony Xperia Z5 et le Honor 7 parviennent à faire pire, en proposant quant un rendu aussi peu réaliste qu'adapté au portrait.

Portrait avec flash

Des conditions de prise de vues présentant cette fois-ci une luminosité limitée permettent d'observer la qualité du flash de chaque appareil en situation de portrait. Nous nous intéressons ici à l'équilibre entre l'éclairage du premier plan et de l'arrière-plan, ainsi qu'à la précision des couleurs retranscrites.

Samsung Galaxy S6 edge+

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

Cette fois, c'est la photographie provenant du Sony Xperia Z5 qui affiche le meilleur rendu grâce à une retranscription plutôt fidèle des couleurs. L'exposition du visage et de l'arrière-plan est gérée d'une telle façon que l'on ne perçoit que difficilement l'utilisation du flash... Contrairement à l'image capturée à l'aide du Galaxy S6 edge+, qui met en évidence la présence d'une source frontale d'éclairage artificiel.

Si le LG G4 et l'iPhone 6s Plus parviennent à éclairer la scène de façon relativement homogène, une mauvaise gestion des couleurs vient malheureusement gâcher la fête. En ce qui concerne le Microsoft Lumia 950 et le Honor 7, tous deux se tirent très mal — chacun à leur façon — de cette situation de prise de vues en proposant notamment une très mauvaise gestion de l'exposition.

Intérieur sans flash

Nous avons affaire à une scène en intérieur éclairée par une source de lumière incandescente de faible intensité. L'intérêt de cette situation de prise de vues est notamment d'évaluer la pertinence du choix de balance des blancs face à un éclairage artificiel.

Samsung Galaxy S6 edge+

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

Malgré une différence notable dans le choix de l'exposition, le LG G4 et l'iPhone 6s Plus adoptent une balance des blancs similaire et retranscrivent correctement les couleurs de la scène photographiée. Face à un tel écart entre tons clairs et foncés, la sous-exposition de l'image délivrée par le smartphone d'Apple est difficilement critiquable.

Le Microsoft Lumia 950 fait le choix d'une balance des blancs trop chaude, tandis que l'image capturée à l'aide du Samsung Galaxy S6 edge+ affiche une teinte magenta prononcée. Le Sony Xperia Z5 et le Honor 7 semblent avoir encore plus de mal à gérer la lumière artificielle, les images délivrées tendant toutes deux vers le vert. Il est également intéressant de noter le manque de saturation de la photographie prise avec le Honor 7.

Intérieur avec flash

Même scène que précédemment, mais nous forçons cette fois-ci l'utilisation du flash. Nous nous intéressons ici à l'équilibre de l'éclairage entre le premier plan et l'arrière-plan, ainsi qu'à la précision des couleurs retranscrites.

Samsung Galaxy S6 edge+

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

Dans cette situation, l'iPhone 6s Plus fait bien mieux que tous ses concurrents : la scène est dans son ensemble bien éclairée et bien exposée, tandis que les différentes tonalités sont correctement retranscrites. Le Microsoft Lumia 950 parvient également à délivrer une image correcte, bien que légèrement trop chaude et à l'arrière-plan quelque peu sous-exposé.

Comme précédemment, l'image capturée à l'aide du Samsung Galaxy S6 edge+ affiche une teinte magenta trop présente, alors que le LG G4 et le Sony Xperia Z5 suivent la tendance inverse et délivrent des photographies à la dominante verte. Le Honor 7 obtient ici le pire résultat en surexposant complètement le premier plan.

Nous testons ici, à l'aide du cadran d'une montre, la qualité des images des smartphones en proxiphotographie, c'est-à-dire en prise de vues rapprochée. La mise au point est ici réalisée à environ 10 cm du sujet.

Samsung Galaxy S6 edge+

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
***Samsung Galaxy S6 edge+*** / LG G4 / Apple iPhone 6s Plus / Microsoft Lumia 950 / Sony Xperia Z5 / Honor 7

Indépendamment des différences d'exposition observables, c'est le Samsung Galaxy S6 edge+ qui délivre l'image la plus détaillée ; la moindre rayure du verre protecteur est en effet retranscrite. L'iPhone 6s Plus délivre également de très bons résultats tandis que le LG G4 s'avère légèrement moins bon dans cette situation de prise de vues qu'à l'occasion de notre premier comparatif présentant ses capacités.

Le niveau de détail retranscrit par le Micrososft Lumia 950, le Sony Xperia Z5 et le Honor 7 est quelque peu décevant. Notez que la distance minimale de mise au point du Xperia Z5, se situant entre 10 et 15 cm, est légèrement plus élevée que celle des autres smartphones testés.

Les smartphones de notre sélection ont des plages de sensibilité différentes : la plus haute sensibilité du Samsung Galaxy S6 edge+ est ainsi de 800 ISO, tandis que celle du Microsoft Lumia 950 et du Sony Xperia Z5 est de 3 200 ISO. Nous avons donc choisi de vous présenter des photographies capturées à 100 ISO et à 800 ISO. Cette dernière valeur représente en effet le seuil critique à partir duquel les capteurs des smartphones actuels laissent apparaître une quantité notable de bruit électronique.

L'iPhone 6s Plus ne disposant pas de réglage manuel de la sensibilité, seule une image à 100 ISO est ici montrée.

La scène test est éclairée à 250 lux, soit l'équivalent de la lumière du jour.

Samsung Galaxy S6 edge+ 100 ISO

Télécharger les images JPEG en pleine définition :
Samsung Galaxy S6 edge+ 100 ISO / Samsung Galaxy S6 edge+ 800 ISO / LG G4 100 ISO / LG G4 800 ISO / Apple iPhone 6s Plus 100 ISO / Microsoft Lumia 950 100 ISO / Microsoft Lumia 950 800 ISO / Sony Xperia Z5 100 ISO / Sony Xperia Z5 800 ISO / Honor 7 100 ISO / Honor 7 800 ISO

À 100 ISO, le Galaxy S6 edge+ et le LG G4 affichent sans surprise leur suprématie en termes de précision. Si l'image capturée à l'aide de l'iPhone 6 Plus est plus contrastée, celle provenant du LG G4 semble présenter plus de finesse dans les détails. Les photographies provenant du Microsoft Lumia 950 et du Sony Xperia Z5 s'avèrent également très bonnes, égalant pratiquement le niveau de détails des deux ténors du genre.

L'iPhone 6s Plus et le Honor 7 sont malheureusement moins performants concernant la quantité de détails retranscrits. Bien que moins piquée au centre de l'image, la photographie du photophone d'Apple semble plus homogène que celle du Honor 7.

À 800 ISO, si la perte de piqué et le gain en bruit électronique sont notables sur tous les smartphones testés, c'est le LG G4 qui s'en tire le mieux avec une bonne préservation des détails de l'image malgré un bruit très présent.

Le Galaxy S6 edge+, le Lumia 950 et le Xperia Z5 présentent une perte de détail relativement importante, conséquence d'un bruit électronique mieux contenu que sur le G4. Le Honor 7 s'en sort quant à lui plutôt bien, avec une dégradation de l'image relativement minime entre 100 ISO et 800 ISO.

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications