Bien connue des photographes – mais presque exclusivement d'eux –, la société anglaise Billingham met en avant une image alliant luxe et robustesse. Si le côté luxueux des produits est notamment assuré par la qualité des matériaux utilisés et le prix de vente élevé qui en résulte, la légende se charge quant à elle de relater comment les sacs de la marque, à l'origine destinés aux pêcheurs, ont su séduire des photographes à la recherche de produits robustes. Nous avons testé le Hadley Pro, sac d’épaule de taille intermédiaire et principal succès de la gamme Hadley.

Caractéristiques

Le sac Billingham Hadley Pro dispose de dimensions extérieures de 35 x 28 x 12 cm, intérieures de 34 x 23 x 80 cm et d’un poids à vide de 1,1 kg. Ce sac ne dispose donc pas du meilleur rapport taille/poids du marché. Cela s'explique notamment par l'utilisation d'une toile relativement épaisse appelée canvas. La marque propose cependant des sacs plus légers, fabriqués à l'aide de fibrenyte, une fibre synthétique vraisemblablement apparentée au nylon.

Le Hadley Pro peut contenir un appareil reflex ou hybride, deux objectifs de taille moyenne, un ordinateur d’une taille maximale de 13”, ainsi que divers accessoires et effets personnels.

Billingham Hadley Pro prise en main
Billingham Hadley Pro prise en main

À noter que le sac Billingham utilisé pour ce test accusait quelques légers signes d'usure pour avoir été utilisé sur une période de plus de deux ans.

Prise en main

Au premier contact, le Billingham Hadley Pro frappe par son aspect de besace rétro, à tel point que son statut de sac photo est difficilement décelable au non initié. On apprécie donc sa discrétion, mais également la qualité des matériaux utilisés. Particulièrement robuste, la toile canvas dont il est composé présente des caractéristiques déperlantes qui ne peuvent être mises en défaut que par une forte pluie. En plus de participer à l'esthétique du sac, les pièces en cuir qui le parsèment disposent quant à elles d'une très bonne tenue dans le temps. En cas de problème, les sacs Billingham bénéficient cependant d'une garantie de 5 ans.

Billingham Hadley Pro prise en main

Contrairement aux nombreuses marques qui rivalisent d'ingéniosité pour proposer des systèmes de fermeture plus originaux les uns que les autres, Billingham joue la carte du classicisme. L'accès au compartiment principal s'effectue par le biais d'un rabat dont le prolongement sur les côtés du sac empêche l'intrusion de pluie. L'attache du rabat à la base du sac se fait à l'aide de lanières en cuir pouvant être ajustées en fonction de la quantité de matériel transporté. Si l'on compare le Hadley Pro à des sacs au design plus moderne, on déplore donc l'absence d'accès rapide au compartiment principal.

Billingham Hadley Pro prise en main

Le compartiment photo dont se dote ce sac Billingham est bien entendu rembourré de mousse. Il dispose d'un rabat supérieur (ajoutant un second niveau de protection au rabat en toile), ainsi que de diviseurs (quatre sont fournis) lui octroyant un caractère modulable. Il est de plus amovible, ce qui permet d'augmenter la capacité du sac lors du transport d'objets peu fragiles. Bien que le Hadley Pro n'intègre pas de poche dédiée, l'espace situé entre le compartiment photo et le dos du sac autorise le rangement d'un ordinateur de 13”. Le dos du sac n'étant pas rembourré, il conviendra alors de prendre quelques précautions lors du transport.

Billingham Hadley Pro prise en main
Billingham Hadley Pro prise en main

En sus du compartiment principal, l'ouverture du rabat donne accès à deux poches dont l'ouverture et la fermeture s'effectuent à l'aide de boutons-pression. Celles-ci se révèlent assez spacieuses pour y placer une quantité non négligeable d'effets personnels ou d'accessoires.

Billingham Hadley Pro prise en main

On trouve au dos du sac une large poche dotée d'une fermeture à glissière, elle aussi dédiée au transport d'effets personnels ou d'accessoires. Là encore, un rabat en toile empêche toute intrusion de pluie.

Billingham Hadley Pro prise en main

Si l'on apprécie la présence d'une solide poignée sur le dessus du Hadley Pro, nous regrettons que la courroie d'épaule soit dénuée d'une épaulière octroyant un meilleur confort de portage. Pour en acquérir une, il vous faudra donc mettre à nouveau la main au portefeuille. D'autres accessoires optionnels sont d'ailleurs vendus par Billingham, tels que des séparateurs supplémentaires ou des pochettes pouvant prendre place sur les côtés du sac. Parmi nos regrets, il y a aussi l'absence de housse anti-pluie et de système de fixation pour trépied.

Verdict

Grand classique des sacs photo d'épaule, le Billingham Hadley Pro se démarque par son extrême sobriété. Alors que des sacs photo tels que le Peak Design Everyday Backpack ou encore le Miggo Agua Messenger mettent en avant des systèmes de fermeture originaux et autres fonctionnalités, le Hadley Pro se contente d'un rabat à lanières et d'accessoires optionnels pour lesquels il faut bien entendu débourser quelques deniers de plus. C'est d'ailleurs sur ce dernier point que porte l'un de nos principaux reproches adressés à ce sac, au vu de son prix élevé, il nous semble particulièrement compliqué de justifier le fait que l'épaulière en cuir complétant la courroie d'épaule soit vendue séparément.

La qualité de fabrication du Hadley Pro est cependant irréprochable : les matériaux sont extrêmement robustes et le design choisi, bien que sobre, dispose d'un caractère hautement utilitaire. Au-delà d'une apparence discrète et élégante qui en fait un bon candidat pour un mariage avec un onéreux Leica M10, ce sac se révèle donc pratique et agréable à porter, aussi bien dans le cadre d'une utilisation purement orientée photo que pour un usage citadin et quotidien plus polyvalent.

La longévité des sacs Billingham étant louée par de nombreux utilisateurs – dont nous faisons partie –, nous recommandons le Hadley Pro aux photographes à la recherche d'un sac sobre, classique et de capacité intermédiaire. Si des fonctionnalités telles qu'un accès rapide au compartiment principal, un système de fixation pour trépied et une housse anti-pluie font partie de vos exigences, nous vous conseillons cependant de tenter votre chance auprès de sacs photo au design plus moderne.

+
  • Qualité de fabrication (très bonne tenue dans le temps)
  • Toile canvas déperlante
  • Compartiment photo modulable et amovible
  • Poche extérieure sécurisée (dotée d'une fermeture)
  • Design discret et élégant
  • Garantie de 5 ans
  • Absence d'accès rapide au compartiment principal
  • Épaulière pour courroie vendue séparément
  • Absence de système de fixation pour trépied
  • Absence de housse anti-pluie
En résumé

Renommé auprès des photographes pour son extrême sobriété et sa qualité de fabrication irréprochable, le Billingham Hadley Pro est parvenu à nous séduire bien qu'il soit dénué de ces “plus” dont sont dotés des sacs photo plus modernes. Si vous le traitez avec un minimum d'attention, ce grand classique vous tiendra compagnie durant de nombreuses années.

default image
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Billingham Hadley Pro
Digixo 229,00 €
Digixo 229,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 234,97 € Voir l'offre
Amazon Marketplace 246,00 € Voir l'offre
Amazon 251,35 € Voir l'offre
Fnac.com 303,99 € Voir l'offre