Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Dans l’article consacré au tirage noir et blanc, nous évoquions le tirage numérique, et plus particulièrement l’impression numérique, procédé qui peut être assuré par un laboratoire professionnel, mais aussi bien évidemment par tout un chacun, tout le monde pouvant s’équiper d’une imprimante. Nous ne reviendrons pas ici sur les différentes technologies d’impressions (encres à colorants / encres à pigments / encres piézographiques), ni sur les différentes imprimantes qui les mettent à profit, mais il nous faut cependant faire le point sur une précision à valeur d’avertissement que nous avions évoqué à propos de l’impression maison : « L’impression maison exige néanmoins une calibration de son écran, une certaine connaissance des profils et des conversions ».

En cela, imprimer chez soi est à la fois simple et compliqué. Simple, parce qu’en quelques clics on obtient un tirage ; compliqué parce qu’obtenir un rendu qui corresponde à la perception que l’on se fait de la photographie n’a rien d’immédiat (ce qui explique que nous ayons parlé également de « caractère artisanal version technophile du laboratoire argentique »)

Noir & blanc : optimisation des images pour une impression

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.