La retouche localisée est sans doute l'un des outils les plus importants en termes de développement de fichiers RAW, si ce n'est le plus important.

Sans elle, on doit procéder à des ajustements sur la totalité de l'image, en espérant que tout s'équilibre bien, et, en cas de besoin, passer par un outil tiers (souvent Photoshop) pour procéder aux ajustements locaux nécessaires. Le fait qu'un dématriceur permette les ajustements localisés n'est donc pas juste un petit plus. C'est un énorme avantage, que nous allons présenter via Lightroom 5.

Si d'autres dématriceurs proposent eux aussi une retouche localisée (on pensera surtout à Capture One), l'outil de Lightroom nous semble plus facile à appréhender, plus léger dans ses manipulations, et très efficace. Sachez toutefois que les principes de base restent identiques d'un logiciel à l'autre.

Il vous reste de l'article à lire