Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Saviez-vous qu’en tant que photographe, vous êtes considéré comme artiste-auteur ? Si vous suivez nos différents dossiers sur la question des droits d’auteur et de la professionnalisation, vous êtes peut-être très à l’aise avec cette notion. Malheureusement, bon nombre de pratiquants de l’image photographique ignorent totalement le lien entre leur production et la notion d’auteur… Or, cela les prive d’une part non négligeable de revenus et de droits. Parmi ceux-ci, le droit à la formation professionnelle, acquis de haute lutte en janvier 2013 par les syndicats d’artistes-auteurs (comprenant aussi bien les gens du livre que des arts plastiques, du design ou de la photo, entre autres).

QUI A LE DROIT ?

Si vous êtes photographe, affilié ou assujetti à l’AGESSA – ou à la Maison des Artistes –, vous pouvez prétendre à des formations relevant de la formation continue professionnelle. Pour ce faire, il faut justifier a minima de 9 000 € bruts sur les trois dernières années, 12 000 € bruts sur les quatre dernières années, ou encore 15 000 € bruts sur les cinq dernières années. Les chiffres demandés sont bien indexés sur les recettes brutes et non sur le bénéfice, ce qui rend ce droit relativement accessible, même à un photographe qui ne gagnerait pas principalement sa vie avec cette activité.

Cela vous donne alors accès à toute l’offre de formations conventionnées validées par les représentants de vos secteurs d'activité, formations qui sont prises en charge à 100 %. Pour les photographes, il s’agit de la catégorie “photo”, mais une partie (à savoir ceux et celles qui sont affiliés ou assujettis à la Maison des Artistes) peut également prétendre aux formations 2D/3D. Dans la liste des formations éligibles, vous en trouverez dédiées à toutes sortes de logiciels (Lightroom, Premiere Pro, etc.), des formations techniques (maîtrise de la lumière studio, retouche, techniques anciennes et alternatives comme le tirage palladium, tec.), des formations plus “conceptuelles” permettant de travailler son regard ou la mise en valeur de son travail (projet de photographie documentaire au long cours, Instagram pour les photographes, etc.).

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Tristan Joyeux
Tristan Joyeux

Photographe et philosophe de formation, appelez-le « prof ». Passionné par : l’image, la théorie, la théorie de l’image, l’image de la théorie, les droits d’auteurs, la vie des photographes et beaucoup d’autres choses. Ses publications