C'est un article sur le Monde.fr, détaillant un scandale qui touchait le youtubeur le plus influent de la planète, qui nous a fait connaître Fiverr. La plateforme en ligne est un marketplace de "freelances" qui présentent leurs compétences et proposent leurs services.

Qu'est-ce que Fiverr ?

Fiverr est une jeune société israélienne fondée en 2009. Basée sur l'économie collaborative, la plateforme est un marketplace en ligne conçu pour les travailleurs indépendants (les freelances) qui peuvent y présenter leurs compétences et vendre leurs services (leurs gigs). Elle s'adresse principalement aux indépendants du numérique (graphistes, développeurs, créateurs de contenus, vidéastes, etc.). Le tarif de base d'un gig (un service) est de 5 $ (4,73 €), mais il peut augmenter en fonction des options choisies. Fiverr met en relation clients et entrepreneurs et prend une commission de 20 % sur toutes les transactions auxquels il faut ajouter 5 % de frais de gestion. La plateforme fonctionne grosso modo sur le même modèle qu'Uber ou Airbnb.

Des travailleurs du monde entier peuvent s'y inscrire. Un système de labels leur permet de remonter en haut des recherches et d'augmenter ainsi leurs chances d'obtenir des commandes. La firme annonce qu'un gig est commandé toutes les 5 s et que 25 millions de travaux ont déjà été effectués.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrFocus Numérique propose désormais ses services sur Fiverr, histoire d'arrondir les fins de mois !

Quelques exemples de prestations de retouche photo

Parmi les nombreux gigs au catalogue de Fiverr, on trouve beaucoup de services liés à la retouche photo, regroupés dans la catégorie Photoshop Editing. On peut choisir le type de prestation recherchée : détourage, retouche, filtres, redimensionnage et restauration. Il est possible de filtrer les gigs par délai de livraison, format de fichiers traités et popularité des entrepreneurs.

27 centimes par photo détourée

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrLa présentation des services de Batin770 sur Fiverr.

Vous pouvez, par exemple, demander un détourage sur 15 photos différentes par Batin770, un graphiste professionnel basé au Bangladesh et disponible 24/24 h 7/7 j pour 4,73 €, soit environ 32 centimes par photo (le tarif peut même baisser à 20 centimes si vous en commandez pour 500 photos). Pour 15 photos, le travail sera livré en 24 h. Sur ces 32 centimes, Fiverr récupère bien entendu sa commission. Celle-ci étant de 20 %, Batin770 récupère donc 27 centimes par photo détourée !

4,73 € pour une retouche de portrait

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrLa présentation des services de j_dawson sur Fiverr.

Vous pouvez aussi faire retoucher un portrait (#BodySlimming) par J_dawson, ingénieur basé au Sri Lanka qui est également disponible 24/24 h 7/7 j pour 4,73 €. Il recevra 3,80 € une fois la commission de Fiverr déduite. Dans son forfait de base, il propose l'amaigrissement du personnage, la retouche de peau, le retrait des cernes sous les yeux et l'ajustement des couleurs et contrastes.

4,73 € pour la restauration d'une vieille photo

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrLes services proposés par aamber_design sur Fiverr.

Vous pouvez également faire restaurer une ancienne photo de famille par Aamber_design, graphiste et retoucheuse basée au Pakistan, moyennant 4,73 €. Elle recevra 3,8 € une fois la commission de Fiverr déduite. Dans son forfait de base, le prestataire inclut la correction des déchirures, rayures et poussières, la restauration des détails, la colorisation (en option), la gestion des contrastes et autant d'allers-retours client que nécessaire.

On peut même commander des articles photo !

Dans un autre registre, Fiverr propose aussi du contenu varié pour alimenter toutes sortes de médias en ligne. Ces gigs sont regroupés dans la catégorie Articles & Blog posts. Ni une ni deux, nous sautons sur l'occasion pour voir s'il est possible de commander des articles photo et faire l'école buissonnière.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrDifférents entrepreneurs qui proposent des articles sur la photo.

Formidable, c'est possible ! Et des articles en français ? Excellent ! Ast5000 de Serbie propose la rédaction d'articles sur la photo en français. Pour 4,73 €, on peut lui commander un sujet d'environ 500 mots livré en 24 h. La tentation est trop grande et nous décidons de lui commander un article sur le Panasonic Lumix GH5… par curiosité.

Quelques minutes après avoir passé commande, nous recevons un message de Ast5000 nous expliquant qu'il ne peut pas nous rédiger un article sur le GH5, mais qu'il possède toute une liste de sujets à notre disposition. On a dû mal comprendre, c'était trop beau. La liste des sujets qu'il nous transmet est impressionnante. On trouve de tout : des pas à pas, des tutoriels, des guides d'achat, des topitos, etc. Vous pouvez retrouver cette liste ici sur une autre plateforme de vente de contenus.

Déçus, nous décidons d'abandonner ici notre première expérience avec Fiverr.

Pour le plaisir

Dans la catégorie Fun & Lifestyle, un fourre-tout, on trouve des gigs pour le moins originaux, voire totalement délirants. Socalchrist, un Américain, propose de réaliser une petite vidéo mettant en scène Jésus qui transmet un message. Nous vous laissons découvrir le résultat…

La commande de travaux de retouche photo

Nous avons décidé de tester ce service et avons passé commande de trois travaux. Au programme : du détourage, de la retouche de portrait et une restauration d'une image ancienne.

Une fois la commande passée, il nous faut décrire notre demande et joindre les fichiers à traiter. L'entrepreneur prend alors connaissance de nos instructions et les accepte – si cela rentre dans le cadre du forfait acheté – ou nous propose un supplément si cela sort du cadre. Enfin, il peut également refuser. Nous avons décidé de passer commande en livrant le minimum d'instructions.

Notre commande

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrNotre première et dernière commande sur Fiverr.

Nous avons commandé à Batin770 du détourage pour 4,73 €. Nous avons sélectionné une série d'images variées en lui demandant de détourer le sujet principal de chacune d'elles et avons volontairement choisi des images plus ou moins faciles à détourer.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrLes 15 photos que nous avons demandé de détourer.

Nous avons aussi commandé la retouche d'un portrait à J_dawson, également moyennant 4,73 €, en lui demandant d'améliorer au maximum l'image et de réduire la taille des dents dans le sourire du personnage. Enfin, nous avons commandé la restauration et la coloration d'une vieille photo de classe.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrUne vieille photo de classe à restaurer et coloriser.

Tout ne s'est pas passé comme prévu

Nous pensions naïvement qu'une fois notre commande passée, il n'y aurait plus qu'à attendre que le travail soit effectué et apprécier le résultat. Il n'en fut rien…

Détourage : faut pas pousser mémé…

Commençons par les travaux de détourage. Quelques heures après avoir envoyé les images à travailler, Batin770 a tout simplement refusé le projet sans s'expliquer et nous a remboursés. Encore heureux, direz-vous ! En effet, la sélection des 15 images à détourer que nous lui avions soumise était loin d'être simple et aurait demandé plusieurs heures de travail à un expert. Rappelons que le tarif annoncé, et donc payé, pour cette prestation était de 4,73 € (un peu moins pour l'entrepreneur). Dans ces conditions, il ne faut pas pousser, et c'est tant mieux. Cependant, force est de constater que la promesse n'est pas tenue. Fin de l'histoire pour le détourage…

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrBatin770 a refusé notre commande.

Restauration : loin du tarif annoncé

Pour la restauration de la photo de classe, nous avons choisi le forfait de base à 4,73 € en prenant l'option de coloration à 9,47 €. Nous avons volontairement envoyé une image complexe et en piteux état. Quelques minutes après avoir reçu le fichier original, Aamber_design nous contacte gentiment pour nous expliquer que l'option de base n'inclut que la restauration d'un visage sur la photo (expliqué dans le descriptif du forfait), et que compte tenu de la complexité de notre image, ce n'était pas possible. Elle nous a cependant proposé une alternative. Moyennant un supplément de 30 $, elle accepte d'effectuer le travail. OK, nous rajoutons donc la somme demandée. Au final, cette commande aura été la plus onéreuse. Pour cette image, nous avons dû débourser un peu plus de 43 € au total.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrNos échanges avec Aamber_design.

Quelques jours plus tard (3 pour être exact), nous recevons l'image totalement restaurée et accompagnée d'un petit message. Aamber_design nous invite à laisser une note de 5 étoiles sur son travail afin d'augmenter ses chances de vendre d'autres projets. Bien que les corrections soient proposées en option (5 $), elle nous propose de les régler, s'il y en a, directement avec elle jusqu'à pleine satisfaction.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrLa livraison de notre image restaurée par Aamber_design.

Retouche portrait : RAS, tout va bien

Enfin, aucune surprise pour ce qui est de la retouche du portrait. J_dawson a immédiatement accepté le travail et a d'ailleurs été le premier à nous livrer le résultat. Dans le brief que nous lui avions transmis, nous avions précisé vouloir rétrécir légèrement les dents dans le sourire du personnage. Force est de constater que cette requête n'a pas été respectée. Comme nous avons la possibilité de lui demander des corrections, nous nous exécutons.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrNotre demande de corrections à J_dawson.

Peu après notre demande de corrections, nous recevons une nouvelle version. J_dawson a accepté notre demande et a effectué les retouches demandées. Il nous propose même de revenir une nouvelle fois sur son travail au cas où nous ne serions pas pleinement satisfaits. Nous décidons d'en rester là et lui laissons un bon commentaire.

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrUne fois la commande acceptée, il faut évaluer le service.

À la fin du processus de notation, Fiverr nous donne l'opportunité de laisser un "pourboire" à l'entrepreneur qui a effectué notre commande. Pas folle, la bête, car elle touche une commission dessus !

Reportage de Focus Numérique sur le service FeverrIl est possible de laisser des “pourboires".

Les résultats et conclusion

Au final, nous avons reçu deux projets sur les trois commandés. Souvenez-vous, Batin770 a préféré jeter l'éponge après avoir reçu nos 15 images à détourer, mais nous ne lui en voulons absolument pas.

Le portrait retouché

Commençons par la retouche photo que nous avions commandée à J_dawson pour un peu moins de 5 €. Nous lui avions envoyé le portrait d'une jeune fille dans un bar. L'image originale n'était pas de très bonne qualité. Elle avait été réalisée avec un compact Panasonic FS7 (8 Mpx) sans flash à 1 600 ISO. L'image est bruitée, le sujet est éclairé à la lumière du jour et l'arrière-plan est confus (difficile d'obtenir des effets de profondeur de champ marqués avec un compact). Itou, la jeune femme en photo a le bas des yeux assez marqués, quelques petits "défauts" de peau (taches, petits boutons) et un très grand sourire.

Pour rappel, le "brief" donné à J_dawson était d'améliorer au mieux la photo et réduire légèrement les dents dans le sourire de la jeune femme.

Voici ce que nous avons reçu comme image finale…

commande-fiverr-1portrait_revised

J_dawson a d'abord détouré, plus ou moins précisément, le personnage pour isoler l'arrière-plan. Il y a appliqué un filtre de flou pour faire ressortir le personnage et donner un effet de profondeur de champ marqué. Il a d'ailleurs quelque peu abusé sur l'effet puisqu'il agit également sur le col du chemisier. Il a ensuite corrigé tous les "défauts" de peau du personnage. Les poches et les ridules autour des yeux ont été très réduites, les taches et boutons ont été éliminés. Cette étape est relativement bien exécutée, malgré le fait que sous les yeux il n'y a plus de matière du tout. Il a ensuite travaillé sur les couleurs de la photo en donnant beaucoup de chaleur. Enfin, comme demandé, il a réduit la taille du sourire et des dents du personnage.

Que l'on aime ou que l'on déteste, force est de constater que le job a été fait.

La restauration d'image

Nous avions commandé à Aamber_design la restauration et la colorisation d'une ancienne photo de classe. Ce travail nous a coûté environ 43 €, compte tenu du nombre de personnages présents sur l'image originale. Nous n'avions pas donné d'indications spécifiques à Aamber_design qui, après une petite négociation sur le tarif demandé, a effectué le travail en quelques jours.

L'image originale que nous avions envoyée est une photo d'un tirage papier ancien issu probablement d'un album. Le tirage original était très abîmé avec des déchirures, des rayures, des pliures et des morceaux arrachés. L'image était en noir et blanc et manquait de netteté.

Voici ce que nous avons reçu comme image finale…

commande-fiverr-2Ready_File (2)

Un travail conséquent a été réalisé sur l'image. On note que Aamber_design a d'abord retouché tous les défauts originels. La grande pliure qui traversait horizontalement et de part en part le tirage a disparu. Il en va de même pour les différentes rayures et les éclats. Les bords déchirés et les morceaux manquants ont été restaurés. Aamber_design s'est toutefois donné quelques libertés au niveau du mur en arrière-plan du groupe de personnages. En effet, on voit clairement que le mur original (celui qui a été photographié) était abîmé. Aamber_design a pris l'initiative de restaurer également cet élément de décor. Il en a été de même pour les bords du tirage, faisant en partie disparaître la fine marge blanche originale et créant une sorte de cadre avec la texture du papier cartonné de l'album dont est issue la photo. Elle a ensuite appliqué un assez fort filtre d'accentuation pour raviver les détails.

Quant à la colorisation, Aamber_design a d'abord pris le soin de détourer (ou peindre) toutes les zones de peau visibles des personnages (visages, cous et mains) sur lesquelles elle a appliqué une teinte orangée. Notre retoucheuse a appliqué le même niveau de teinte à tous les visages, si bien qu'ils ont tous le même rendu. On observe bien sur la photo originale que le troisième personnage en haut en partant de la gauche a une peau plus foncée que les autres. Aamber_design n'a pas tenu compte de cette spécificité. Enfin, elle a ajouté de la couleur sur les habits des quatre personnages. Pour les autres, elle est restée dans des tons neutres avec du gris clair et du noir.

Une fois de plus, que l'on aime ou que l'on déteste, constatons que le job a été fait.

Nous avons contacté le photographe Quentin Caffier pour lui montrer ces retouches et lui demander ce qu'il en pensait. Ses remarques ont été similaires aux nôtres pour ce qui est de l'analyse du travail effectué. Selon lui, bien qu'imparfaites, c'est évidemment la restauration et la colorisation d'image qui ont été les plus longues à réaliser. Il estime le temps passé à une journée de travail. Pour ce qui est de la retouche du portrait, l'affaire devait être pliée en 20 min, toujours selon lui.

Ce que nous en pensons

Notre avis sur ce que cette plateforme propose est mitigé, et ce pour plusieurs raisons.

La première est que sur les 3 travaux commandés, seuls deux ont été livrés. Puis, nous avons découvert les fameuses options qui peuvent faire très vite grimper la note. Enfin, sans tenir compte du prix que nous avons payé, nous avons été assez déçus des travaux réalisés. Nous avons uniquement testé trois entrepreneurs différents et il est dès lors difficile de généraliser et de mettre toutes les personnes qui proposent leurs services sur Fiverr dans le même panier. Accordons-nous néanmoins sur ce point : Fiverr incite les entrepreneurs à toujours proposer plus de services au tarif le plus bas afin de récupérer le plus de commandes possible. Il est vrai que ce n'est pas une grande nouveauté, mais au vu de certains tarifs appliqués, cela devient de l'exploitation, certes consentie, mais de l'exploitation tout de même.

Nous avons tenté d'estimer le coût des deux prestations que nous avions commandées. Pour rappel, J_dawson a empoché 3,8 € sur les 4,73 € déboursés, et Aamber_design 34,7 € sur les 43 € payés. Ramenée au coût horaire en fonction des estimations de temps fournies par un retoucheur professionnel, J_dawson se place pour ce projet sur une base de rémunération de 11,4 €/h, et Aamber_design d'environ 5 €/h.

J_dawson s'en sort donc assez bien et peut escompter gagner près de 1 600 €/mois (sur une base de 35 h et 4 semaines, mais n'oublions pas qu'il se rend disponible 24/7) s'il réussit à obtenir des commandes en suffisance (420 photos à retoucher). Pour Aamber_design, c'est plus compliqué puisque l'on est plus proche des 700 € pour 140 images à restaurer et coloriser. Évidemment, il y a énormément de paramètres à prendre en compte dans ce genre de calcul, mais cela donne une idée.

Fiverr n'est pas le seul marketplace dédié aux freelances. Le site français 5euros.com propose le même genre de prestations et fonctionne sur le même modèle économique.

Arthur Azoulay
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications