Grande première mondiale ! Nous avons eu l'honneur de pouvoir pénétrer dans l'usine d'optique japonaise de Canon, située dans la région d'Utsunomiya. C'est la première fois que la firme ouvre les portes de cette usine à des journalistes. Les négociations ont été longues et dures pour y parvenir et la petite histoire relate que ce sont les plus hautes instances de Canon, en personne, qui ont donné leur accord final.

À chaque fois que nous nous déplaçons au Japon pour couvrir le CP+, nous en profitons pour organiser des visites d'usines et vous faire découvrir, à travers notre cycle "Made in Japan", l'envers du décor de la production photographique qui vous fait tant rêver. À notre palmarès, nous avons déjà visité nombre d'usines légendaires et cette année, pour la première fois, nous avons été accueillis dans l'usine d'optiques Canon d'Utsunomiya.

Ce n'est pas la première usine Canon que nous visitons : il y a deux ans, nous avions ainsi pu découvrir également leur usine d'Oita qui se charge, entres autres, de la production de certains boîtiers EOS et de certaines caméras. Mais l'usine d'Utsunomiya est l'un des centres névralgiques de Canon en matière d'optique.

C'est en effet sur ce site que sont produits les optiques EF (principalement haut de gamme série L et cinéma), les optiques "broadcast" ainsi que les équipements de lithographie. C'est également là que se trouve le centre de recherche et développement de la marque pour tout ce qui touche aux optiques. La ville d'Ustunumiya se situe dans la préfecture de Tochigin à environ 100 km au nord de Tokyo. Fait amusant, c'est également dans cette région que sont produites les optiques Nikkor.

Il vous reste de l'article à lire
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications 

Contenus sponsorisés