Afin de confronter les arguments techniques du dernier Tamron SP 24-70 mm G2 à la réalité du terrain, nous avons choisi d'interroger cinq photographes sur leur expérience et leur ressenti. Spécialistes dans des disciplines aussi variées que le reportage, le portrait ou le mariage, ils nous ont fait part de leurs réactions.

Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2

En toutes situations

Première marque à avoir intégré un système de stabilisation dans un 24-70 mm, Tamron ne s’endort pas sur ses lauriers et répond à la concurrence avec une version G2 du zoom trans-standard préféré des photographes.

Appliquant des normes de fabrication très exigeantes, la firme japonaise a amélioré le confort de son objectif pour rendre le mécanisme de zoom encore plus fluide et progressif. Elle a conservé le bouton de blocage à 24 mm pour une bonne sécurité de transport et repris la formule optique à 17 éléments en 12 groupes, ajoutant le traitement de surface des lentilles eBAND qui évite les reflets et les images fantômes. Un point que n’a pas manqué de relever Frank Ryckewaert, photographe de mariage…

J’aime beaucoup photographier face au soleil pour les séances de couples ou les sorties de cérémonies. Avec un objectif de qualité moyenne, on se retrouve avec des reflets partout dans l’objectif, mais avec le 24-70 mm f/2,8 G2, j’ai juste un joli halo de lumière !

Frank Ryckewaert

Photo : Nathalie Latic et Frank Ryckewaert.
Canon EOS 6D, Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2.
35 mm – f/2,8 – 1/4000 s – 250 ISO.

Tamron SP 24-70mm f/2,8 G2Les sept joints d’étanchéité de l'objectif tropicalisé Tamron SP 24-70 mm G2.

Intégrant sept joints d’étanchéité en différentes zones stratégiques, l’objectif jouit d’une tropicalisation renforcée empêchant toute insertion de poussières ou d’humidité. C’est un point particulièrement important pour Loris Fae, photographe baroudeur qui a confronté son objectif aux pluies et aux vents violents d’Islande sans jamais le mettre en défaut…

La tropicalisation est un critère indispensable à mes yeux : je ne ménage pas mon matériel et je dois lui faire confiance, car rien ne compte plus que de réussir une belle photo. Avec le 24-70 mm G2, je n’ai pas hésité à sortir photographier sous la pluie.

Loris Fae

Photo : Loris Fae
Usage du SP 24-70 mm G2 en Islande.

Alternant entre son véhicule et l’extérieur, Loris a également apprécié le revêtement à la fluorine de la lentille frontale qui repousse l’eau et les graisses, assurant ainsi un nettoyage facile des empreintes digitales ou des taches et évitant toutes traces de condensation.

Rapidité d’exécution

Frantisek Zvardon Tamron 24-70 G2

Comme les SP 70-200 mm G2 et 150-600 mm G2, le nouveau 24-70 mm intègre un double microprocesseur pour traiter séparément l’autofocus et la stabilisation. Il en résulte une mise au point rapide et précise et une stabilisation d’une grande efficacité qui permet de gagner 5 IL (Indice de lumination), soit deux de plus que sur le modèle précédent. Tamron a également doté son système de stabilisation d'une détection automatique des prises de vue en filé. Ces performances ont particulièrement impressionné Frantisek Zvardon qui a confronté l’objectif aux difficiles conditions d’une course hippique…

J’ai utilisé le 24-70 mm G2 pour une course à Chantilly où j’ai pu apprécier la rapidité de l’autofocus. Dans les écuries, j’ai été contraint d’utiliser des vitesses lentes à main levée. Les résultats ont été d’une netteté étonnante. La peau des chevaux comme le cuir des selles sont restitués à la perfection avec de très fins détails.

Frantisek Zvardon

Photo : Frantisek Zvardon.
Nikon D810, Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2.
52 mm – f/4 – 1/50 s – 800 ISO.

Homogénéité optique

Embrassant une plage focale allant du grand-angle au petit téléobjectif, le 24-70 mm est un zoom de choix pour de nombreuses disciplines. Un constat réalisé par Pierre-Olivier, photographe spécialisé dans le portrait qui a loué sa polyvalence et son homogénéité de rendu sur toute sa plage focale…

Photo : Delphine Jouandeau.

Pour cette séance en extérieur, j’ai pu passer du 24 mm au 70 mm très rapidement et réaliser des images variées, incluant mon modèle dans son environnement ou réalisant des portraits serrés pour mettre en valeur son regard. C’est un complément idéal de mon 85 mm qui m'offre également de travailler avec une faible profondeur de champ.

Pierre-Olivier

Photo : Pierre-Olivier.
Canon EOS 5D Mark III, Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2.
À gauche : 24 mm – f/5,6 – 1/160 s – 100 ISO. À droite : 70 mm – f/2,8 – 1/200 s – 50 ISO.

Une véritable évolution…

Dernier né de la gamme Tamron SP, le 24-70 mm f/2,8 G2 ne se contente donc pas d’être une mise à jour esthétique. Entièrement revu pour offrir un niveau de protection et de qualité supérieur, il adopte ainsi tous les codes de la philosophie Human Touch propre aux optiques de la dernière gamme.

…dans une gamme homogène

Détail très important pour tous ceux qui travaillent avec plusieurs objectifs, tels que le couple de photographes Nathalie Latic et Frank Ryckewaert, tous les modèles SP offrent un même rendu d'image…

Lorsque nous travaillons ensemble sur un mariage, nous utilisons tous les deux des objectifs différents de la gamme SP : moi le 85 mm ou le 35 mm quand Frank préfère le 24-70 mm et le 70-200 mm en fonction du moment de la journée. Bénéficier d'une même qualité d’image et d'un même rendu est alors indispensable pour que nous puissions fournir à nos clients une sélection homogène et cohérente !

Nathalie Latic

gamme objectifs Tamron SP

Tous ces photographes n’ont pas manqué de faire remarquer que le SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2 affiche en plus un encombrement réduit par rapport à la concurrence et un poids de seulement 900 g. Livré avec un pare-soleil à verrou sécurisé, il est disponible en montures Canon et Nikon, toutes deux intégrant un système de diaphragme électromagnétique. Comme les autres modèles de la gamme SP, l’objectif peut être mis à jour avec la console TAP-in qui sert également à la personnalisation des réglages de l’autofocus et de la stabilisation. Acheté chez un revendeur agréé par Tamron France, il profite d'une extension de garantie de 5 ans gratuite.

Pour découvrir le travail des photographes interrogés :
> Loris Fae
> Nathalie Latic
> Pierre-Olivier
> Frank Ryckewaert
> Frantisek Zvardon

L'atelier Neweb

Créateur de contenus originaux pour les partenaires de Focus Numérique. Ses publications