Le flash de reportage fait peur à nombre d’entre vous en raison de sa lumière dure, de son intensité parfois trop forte et de son éclair dirigé face au sujet. Mais lorsque la lumière du jour est trop faible ou qu’elle vient dans la mauvaise direction, il est pourtant d’un grand secours. Nous allons voir dans cet article pratique que quelques astuces et quelques accessoires suffisent bien souvent à modeler l'éclair d'un flash cobra pour réaliser un portrait, et ce, pour un coût très raisonnable.

Les flashs intégrés des appareils photo sont généralement trop petits et trop proches de l’objectif pour offrir un éclairage de qualité. On préférera donc s’en passer, à moins qu’ils ne servent en fill-in à déboucher légèrement des ombres ou à compenser un contrejour. Mais lorsque la lumière ambiante est trop faible et que l’on souhaite composer un éclairage à l’aide d’un flash, il est nécessaire de se tourner vers un flash cobra, plus large, plus puissant et qui possède surtout la faculté d’être dirigé dans différentes directions.

On pourra dans un premier temps se contenter de placer son flash sur le sabot de son appareil et se servir d’un plafond ou d’un mur blanc pour réfléchir la lumière, afin que le faisceau du flash soit plus large et plus diffus.

Il vous reste de l'article à lire
Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications