Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Comme nous l’avons vu dans la première partie de notre dossier sur la photo de paysage, la maîtrise de la composition est primordiale pour réussir de belles photographies de paysage. Avec quelques règles simples, il est facile de mieux construire son image. Dans cette seconde partie, je vais vous donner d’autres pistes de réflexion pour cadrer et composer différemment et vous montrer le traitement que j’utilise pour embellir mon fichier RAW d’origine.

Carrément photogénique

Un livre photo m’a particulièrement marqué lorsque j’avais 20 ans. Pour l’anecdote, ce livre, je le consultais régulièrement chez mon libraire favori ; son coût était pour moi trop élevé à l'époque et je ne pouvais pas l'acheter. J'ai gardé en mémoire ces belles photographies, puis, presque 20 ans plus tard, en discutant avec une libraire, j’ai réussi à retrouver le nom du photographe et j’ai enfin pu acquérir cet ouvrage, d’occasion car épuisé entre-temps. Ce photographe, c’est Charlie Waite, et son guide pratique Photographie de paysage peut devenir pour vous aussi une source d’inspiration. La particularité de Charlie Waite est de faire des photographies de paysage en format carré ; il utilisait pour ce faire un appareil photo argentique de marque légendaire : Hasselblad.

La marque me faisait rêver à l’époque, mais c’est bien plus le format carré qui m’intriguait. Aujourd’hui, ce format est devenu presque banal sur des réseaux sociaux comme Instagram. Mais le format usuellement consacré pour le paysage a toujours été le rectangle à l'horizontale, voire 16/9 ou panoramique. Naturellement, on ne pense pas à ce format carré.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.