Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Les meetings aériens sont aussi vieux que l’aviation elle-même. Le premier évènement de ce genre s’est même déroulé à Reims en 1909 et ce sont par centaines de milliers que les spectateurs sont venus voir ces incroyables fous volants et leurs drôles de machines. Depuis, ces manifestations restent parmi les spectacles populaires les plus courus, rassemblant des dizaines de milliers de spectateurs autour d’une piste, qu’elle soit militaire ou civile, en béton ou en herbe, mais pourvu que le soleil soit présent ! Et en toute logique, c’est un spectacle qui se prête merveilleusement bien à la photographie. D’ailleurs, cette pratique y est devenue pratiquement généralisée, relativement encouragée et parfaitement tolérée. Mais réussir le reportage n’est pourtant pas chose aisée, les spécificités des sujets et certaines autres contraintes techniques sont de sérieux obstacle qu’il faut savoir surmonter pour profiter pleinement des photos réalisées.

Comment photographier un meeting aérien ? crédit photo : Frédéric Marsaly

Ferté-Alais 2012. Un Sopwith Triplane pris en chasse par un Fokker Dr1
Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.