Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Observer le ciel est une activité magique, incitant au rêve et à la contemplation. Pratiquée par le biais de l’astronomie, elle n’est pas incompatible avec la photographie, bien au contraire ! La fusion des deux donne l’astrophotographie, une discipline encore peu connue au niveau amateur, mais très active dans le monde entier, avec des passionnés toujours prêts à capturer l’infiniment grand.

Cependant, comme la plupart des disciplines photographiques, elle ne s’improvise pas totalement si l’on veut obtenir une image qui ne se résume pas à un rectangle noir, qui plus est lorsque la nuit est sombre (le flash n’étant d’aucune aide). L’astrophotographie fait partie des disciplines complexes à appréhender, à pratiquer et à maîtriser, en particulier dans ses branches les plus "scientifiques". De plus, elle met en lumière les limites de votre matériel, car vous allez volontairement pousser votre boîtier dans ses derniers retranchements pour tenter de capturer des photons qui ont parcouru le vide intersidéral durant des milliers d’années... Voici quelques conseils pour bien débuter !

Au coucher du soleil, un tout autre spectacle s’offre à vous et à votre appareil, subtil et souvent occulté par les installations humaines.<br />
Utilisés pour cette image : Nikon D7000, Tamron 17-50 mm f/2,8 A16 (le "non VC") ; paramètres pour la prise de vue du ciel : 10 s, f/2,8, 3 200 ISO, 17 mm ; paramètres pour le mont Saint-Michel : 2 s, f/4, 800 ISO, 17 mm ; technique du *digital blending* : panoramique de 10 RAW + 4 RAW.<br />
Photo : Maxime OudouxAu coucher du soleil, un tout autre spectacle s’offre à vous et à votre appareil, subtil et souvent occulté par les installations humaines.
Utilisés pour cette image : Nikon D7000, Tamron 17-50 mm f/2,8 A16 (le "non VC") ; paramètres pour la prise de vue du ciel : 10 s, f/2,8, 3 200 ISO, 17 mm ; paramètres pour le mont Saint-Michel : 2 s, f/4, 800 ISO, 17 mm ; technique du digital blending : panoramique de 10 RAW + 4 RAW.
Photo : Maxime Oudoux

Avant de commencer

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Maxime Oudoux

Photographe Indépendant spécialisé en astrophotographie, amoureux du ciel et des paysages nocturnes. Ses publications