La Loupedeck + est la deuxième itération d'un produit unique en son genre : une console de retouche photo qui octroie une interface physique aux photographes et retoucheurs de façon à optimiser leur efficacité. Après avoir connu un énorme succès sur la plateforme de financement participatif Indiegogo, la première version de la Loupedeck nous avait semblé répondre aux ambitions d'efficacité de la marque, mais présentait quelques défauts. Tout juste annoncée, la Loupedeck + promet une qualité de fabrication supérieure, plus d'options de personnalisation et une compatibilité étendue à Skylum Aurora HDR et à Capture One, en sus d'Adobe Lightroom.

Prise en main

Affublée de dimensions de 39,5 x 15 x 4 cm et d'un poids de 0,67 kg, la Loupedeck + se présente sous la forme d'un clavier d'ordinateur dont on aurait remplacé la plupart des classiques touches par divers potentiomètres et molettes. Cette profusion de commandes physiques quelque peu originales lui confère un aspect professionnel rappelant les consoles d'étalonnage, tandis qu'un zeste de modernité est apporté par des courbes agréables à l'œil, quelques touches colorées et le logo de la marque.

Loupedeck + prise en main

Le charme du premier regard cède cependant sa place à une légère déception lors du contact physique initial avec le produit. Entièrement fait de plastique, celui-ci s'avère extrêmement léger – ce qui est une bonne nouvelle dans une logique de transports fréquents, mais ne rassure pas concernant sa solidité. La même déception est de mise lors du contact avec les touches qui se montrent un brin mollassonnes et des molettes et potars trop souples. Certes, cet aspect n'influera certainement pas sur vos performances en tant que retoucheur, mais le confort procuré par la manipulation de la console s'en trouve amoindri.

Loupedeck + prise en main

Si la compatibilité de la console Loupedeck + a été étendue à Aurora HDR et Capture One – d'autres logiciels pourraient suivre par le biais de mises à jour –, rappelons qu'elle est avant tout conçue pour Lightroom. De nombreuses commandes physiques de la console portent ainsi les appellations des outils du logiciel d'Adobe. Ces 62 commandes physiques comprennent notamment une imposante molette de réglage, des potentiomètres assignés aux paramètres d'exposition les plus élémentaires, des molettes associées au panneau HSL (Hue, Saturation, Lightness), des flèches directionnelles, ainsi que des touches et boutons personnalisables.

Loupedeck + prise en main

Un certain soin a été apporté au-dessous de la console puisque celui-ci arbore six patins qui autorisent une meilleure adhérence, ainsi qu'une gouttière offrant un positionnement fixe du câble USB de la Loupedeck +.

Loupedeck + prise en main
Loupedeck + prise en main

En pratique

Avant tout branchement, l'utilisation de la Loupedeck + nécessite le téléchargement des pilotes de la console par le biais du site Internet de la marque. Une fois ceux-ci installés et le branchement en USB-A effectué, il convient d'ouvrir le logiciel de paramétrage de la console. Ces quelques actions accomplies, apparaît à l'écran une interface en anglais sur laquelle figure une image de la console et de ses différents boutons, molettes et variateurs.

Loupedeck + logiciel capture écran Adobe Lightroom

En haut de l'interface présentée, on remarque qu'il est possible de sélectionner le produit Loupedeck connecté à l'ordinateur (par exemple, si vous possédez une Loupedeck et une Loupedeck +), le logiciel pour lequel on souhaite paramétrer la console (Lightroom, Aurora HDR ou Capture One), ainsi que le module de ce logiciel avec lequel les réglages seront effectifs (des réglages différents sont par exemple affectés aux modules Développement et Bibliothèque de Lightroom).

Adobe Lightroom

Si la compatibilité de la console Loupedeck + a été étendue à Aurora HDR et Capture One – d'autres logiciels pourraient suivre via des mises à jour –, rappelons que celle-ci est avant tout conçue pour Lightroom. De nombreuses commandes physiques de la console portent ainsi les appellations des outils du logiciel d'Adobe, tandis que le nombre de commandes personnalisables atteint son apogée avec ce dernier.

On retrouve ainsi les principales fonctionnalités de Lightroom : la modification de l'exposition, du contraste, de la clarté, des hautes et basses lumières, de la température de couleur, de la teinte, de la vibrance et de la saturation, mais également la possibilité de copier-coller des paramètres d'une photo à l'autre, de noter les images, de passer en mode plein écran ou encore d'effectuer des exports. Quelque peu critiquée lors de notre test de la première itération de la console, la fonctionnalité de recadrage et de rotation nous a ici semblé précise et fluide.

La manipulation des différents potentiomètres est pour sa part particulièrement intuitive : une rotation change logiquement la valeur de réglage de l'outil correspondant tandis qu'une pression ramène cette valeur à 0. Il en va de même pour les huit molettes correspondant aux huit couleurs paramétrables avec Lightroom – les trois boutons situés à leur gauche permettent de plus de basculer entre paramétrage de la teinte, de la saturation et de la luminance.

Surlignés d'un liseré violet dans l'interface du logiciel, les boutons personnalisables autorisent l'accès à la quasi-totalité des autres paramètres du module de développement : application de filtres, paramétrage de la netteté, du vignetage, activation des outils de réglages locaux, etc. Notez qu'une deuxième fonctionnalité peut être associée à toute commande physique grâce à un appui simultané sur le bouton Fonction de la console.

Loupedeck + logiciel capture écran Adobe Lightroom

Activable et désactivable à tout moment, un mode Custom permet d'assigner de nouvelles fonctionnalités aux potentiomètres surlignés d'un liseré orange dans l'interface. Si votre paramétrage de l'exposition et du contraste repose sur la Courbe des tonalités, il est ainsi possible de paramétrer quatre potars de manière à ce qu'ils vous donnent le contrôle sur Hautes lumières, Tons clairs, Tons sombres et Ombres lorsque le mode Custom est activé.

Loupedeck + logiciel capture écran Adobe Lightroom Loupedeck + logiciel capture écran Adobe Lightroom

Le panneau de l'interface du logiciel de retouche correspondant au module Bibliothèque propose – assez logiquement – un nombre plus restreint de boutons personnalisables. Les paramètres attribuables à ces derniers concernent notamment les options d'affichage, de notation et d'exportation.

Loupedeck + logiciel capture écran Adobe Lightroom Loupedeck + logiciel capture écran Adobe Lightroom

Skylum Aurora HDR

Aurora HDR disposant de nombreux outils similaires à ceux de Lightroom, certaines commandes physiques de la Loupedeck + peuvent être utilisées indifféremment avec l'un ou l'autre des logiciels. C'est notamment le cas de tous les potentiomètres de la console directement associés à des noms d'outils (Température, Teinte, Vibrance, Saturation, Exposition, etc.), mais également des huit molettes HSL associées aux modifications des couleurs. Leur utilisation s'avère aussi simple et efficace qu'avec l'application d'Adobe.

Le nombre de commandes paramétrables est cependant bien plus restreint et leurs options de personnalisation très limitées. Celles-ci concernent la plus grande molette de réglage (appelée Control Dial), les potentiomètres D1 et D2 ainsi que les flèches directionnelles. Lorsqu'aucun outil particulier n'est sélectionné, ces commandes permettent d'actionner la fonction de recadrage et de rotation. Également associées aux outils Pinceau, Masque dégradé et Masque radial, ces mêmes commandes permettent d'en régler la taille et le positionnement, ainsi que la valeur de l'effet appliqué.

Loupedeck + logiciel capture écran Skylum Aurora HDR Loupedeck + logiciel capture écran Skylum Aurora HDR

Capture One

À l'heure de notre test en version bêta, la compatibilité entre la Loupedeck + et Capture One est malheureusement fortement limitée. Bien que le logiciel de Phase One dispose lui aussi de nombreux outils similaires à Lightroom, les seuls potentiomètres que nous avons réussi à faire fonctionner sont ceux liés aux outils Température de couleur et Teinte. Et bien que certaines commandes personnalisables de la console puissent, en théorie, être associées à de nombreux outils du logiciel, nos différents essais ont bien souvent donné lieu à une absence totale de résultat ou à un plantage en règle de Capture One.

Loupedeck + logiciel capture écran Capture One Loupedeck + logiciel capture écran Capture One

Verdict

S'il est évidemment difficile – en tant que férus de photographie et utilisateurs de Lightroom – de ne pas être séduit par le concept de la Loupedeck +, il convient de noter que les promesses de la marque ne sont pas vaines. Assurant une compatibilité totale avec le logiciel de développement RAW d'Adobe, la console de retouche photo parvient à outrepasser certains défauts du précédent modèle en ajoutant quelques touches et en démultipliant les options de personnalisation. Le travail de retouche peut ainsi s'en trouver réellement accéléré, en particulier dans le cas du traitement d'un nombre important de photos. Attention cependant, abandonner le classique duo clavier-souris pour une toute nouvelle interface physique exige un certain temps d'adaptation. Ajoutons qu'une telle console ne se suffit pas à elle-même et que certaines opérations nécessitent toujours l'emploi d'une souris ou d'une tablette tactile.

Malgré un design moderne et un aspect professionnel, nous avons été quelque peu déçus par la qualité de fabrication de la Loupedeck +. Entièrement faite de plastique, elle se montre bien moins solide et agréable au toucher qu'un clavier haut de gamme tel que le Logitech Craft. Nous aurions également apprécié la possibilité de faire l'acquisition d'une version du produit dénuée de fil. De plus, bien que le logiciel de configuration de Loupedeck se révèle très bien conçu, il y a fort à parier que les photographes les moins à l'aise avec la langue de Kylie Minogue aimeraient bénéficier d'une traduction en français. Enfin, si ce même logiciel permet d'ores et déjà l'utilisation d'Aurora HDR, nous conseillons très fortement aux utilisateurs de Capture One d'attendre qu'une mise à jour de Loupedeck assure une réelle compatibilité avec l'application de développement RAW de Phase One.

Des solutions moins chères

Comme nous le précisions à l'occasion de notre test de la première version de la Loupedeck, un des principaux défauts de la console réside dans son prix un peu élevé. Plusieurs lecteurs nous ont ainsi présenté d'autres solutions, notamment des consoles MIDI originellement conçues pour la musique, mais qui peuvent être détournées pour la retouche photo à l'aide du plug-in MIDI2LR disponible en donationware (vous donnez ce que vous voulez) et fonctionnant à la fois sur macOS et Windows. Il ne reste alors qu'à choisir une console MIDI, comme le nanoKontrol de Korg ou la X-Touch Mini – toutes deux à moins de 80 €.

Behringer X-Touch Mini
Woodbrass 61,00 €
Bax-shop.fr 69,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 75,00 € Voir l'offre
Korg nanoKONTROL
Il n'y a actuellement aucune offre.
+
  • Aspect moderne et professionnel
  • Agencement logique et pratique des commandes
  • Nombreuses options de personnalisation
  • Compatibilité totale avec Adobe Lightroom
  • Compatibilité avec Skylum Aurora HDR
  • Permet un gain de temps certain après quelques jours d'utilisation
  • Qualité de fabrication quelque peu décevante
  • Compatibilité avec Capture One fortement limitée (version bêta)
  • Logiciel de configuration uniquement en anglais
  • Pas de version sans fil
En résumé

Bien pensée et personnalisable à l'envi, la Loupedeck + permet un réel gain en temps lors du traitement de nombreuses images. S'il convient de garder en mémoire ses quelques défauts, nous recommandons son utilisation avec Adobe Lightroom et – dans une moindre mesure – Skylum Aurora HDR. Espérons que la compatibilité de cette console de retouche sera bientôt étendue à d'autres applications.

default image
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Loupedeck +
Il n'y a actuellement aucune offre.