Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

En collaboration avec Polka Magazine, nous vous proposons de découvrir le travail des photographes Yves Marchand et Romain Meffre. Le duo s'est rendu au Liban afin de photographier les vestiges de la foire-exposition de Tripoli, un lieu imaginé par le grand architecte brésilien Oscar Niemeyer, dont la conception débuta en 1962 et fut interrompue par la guerre civile. Rencontre.

Crédit photo : Yves Marchand et Romain MeffreCrédit photo : Yves Marchand et Romain Meffre.

Vous travaillez depuis 2006 sur un projet consacré aux salles de spectacle aux États-Unis. En octobre, Polka Magazine vous a envoyés en commande à Tripoli, au Liban. Comment cela s’est-il passé ?

Yves Marchand Nous sommes restés trois jours à Tripoli et une journée à Beyrouth. Nous avons eu de la chance sur les conditions de prise de vue. Nous espérions qu’il pleuve pour obtenir un ciel un peu dramatique et le reflet des bâtiments dans les bassins qu’Oscar Niemeyer avait imaginés comme des miroirs d’eau. Par chance, la pluie était tombée la veille ! Nous avions déjà repéré le dôme, et s’il n’y avait pas eu cette commande, nous y serions allés un jour ou l’autre, mais nous n’aurions peut-être pas fait quelque chose d’aussi complet. Nous en avons aussi profité pour photographier un théâtre abandonné, fermé depuis la guerre civile – qui s'est achevée en 1990 – dans le centre-ville de Beyrouth.
Romain Meffre Les commandes les plus intéressantes sont liées à ce que nous pourrions faire spontanément. La foire de Niemeyer comme le théâtre beyrouthin sont deux lieux qui nous intéressaient, car ils font écho au destin du pays entier. Le théâtre et son style néo-mauresque iront enrichir notre série sur les théâtres dans le reste du monde. La commande nous a permis de réaliser ce projet dans des conditions meilleures que si nous l'avions organisé nous-mêmes. Aidés par la rédaction de Polka, et notamment par la journaliste Elisa Mignot qui a écrit l’article accompagnant nos images, nous avions eu les autorisations en amont.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications