Lauréate des Nuits photographiques 2013, Sophie Mei Dalby, jeune photographe de 31 ans, nous invite à une conversation autour de son travail primé Reburrus.

Reburrus – en latin « hérissé, ébouriffé » – est le film photographique d’une artiste à l’esprit à rebours, loin des conventions. Il y est question de lenteur, comme si le temps semblait suspendu ; le spectateur doit se rendre attentif, concentré pour observer le frémissement de ces animaux à l’immobilité trompeuse. Par de longs plans fixes, ce face à face silencieux mais non moins dénué de sens avec l’animal nous interpelle quant à sa condition subie et infligée par l’homme.

En 7 minutes, ce bestiaire contemporain est comme la chronique d’une disparition annoncée. Comme l’écrit John Berger : « Les zoos modernes sont l’épitaphe d’une relation aussi vieille que l’homme lui-même. »

Il vous reste de l'article à lire