En 2009, Iris Della Roca part à Rio de Janeiro travailler comme volontaire pour l'association "Troc une arme contre un pinceau" qui, au cœur de la favela Rocinha, propose des activités artistiques aux enfants. Naît alors le projet de réaliser des portraits où les enfants pourraient se dévoiler tels qu'ils rêvent d'être vus, afin de leur permettre d'inventer, le temps d'une séance photo, leur réalité telle qu'ils la souhaitent.

Iris Della Roca

Il vous reste de l'article à lire
Nadia Ali Belhadj
Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications