C'est un projet de longue haleine qu'ont entamé les deux photographes Carlos Ayesta et Guillaume Bression en parcourant la "No Go Zone", zone interdite autour de Fukushima, au Japon. Un projet qui les portera sans doute jusqu'en 2021, pour la commémoration des 10 ans de la catastrophe, et qui leur a valu le Nouveau Prix Découverte des Rencontres Arles Photographie 2017. Retour sur ces premières années photographiques.

Le rendez-vous est pris comme souvent au café Le Tambourin, place du Forum à Arles, à 10h30. Les places en terrasse sont déjà rares — tout le monde profite des derniers moments de fraîcheur de la journée. Les deux amis arrivent ensemble, comme inséparables depuis ces premières années au Japon.

Portrait de Carlos Ayesta & Guillaume Bression aux Rencontres d'Arles Photographie 2017. Photo Renaud LabracherieCarlos Ayesta & Guillaume Bression, à propos de leur exposition Retracing our steps in Fukushima / Arles 2017.

Il vous reste de l'article à lire
Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications