Fabriqué par la compagnie taïwanaise STC Optics, le filtre Clip Astro-Multispectra a été conçu pour limiter la pollution lumineuse en astrophotographie. Il vient se placer directement devant le capteur des reflex Canon et Nikon.

Fabriqué à partir d’une structure en acier inoxydable et d’un verre Schott B270 de 2 mm, ce filtre va absorber les émissions lumineuses artificielles issues du mercure ou du sodium pour améliorer l’efficacité lumineuse dans les zones spectrales des Hα, Hβ, OIII et SII (H = 656,3 nm, Hß = 486,1 nm, OIII = 495,9 et 500,7 nm, SII = 672,4 nm).

Ainsi, il devrait améliorer le contraste des prises de vues astronomiques à partir d’un reflex standard Canon ou Nikon. Ce modèle développé par STC Optics est en effet prévu pour s’adapter aux reflex Canon et Nikon équipés de capteurs 24x36. La compatibilité est annoncée pour les Canon EOS 5D Mark II, 5D Mark III et 6D et les Nikon D4 / D4s, D800 / D800E, D810 / D810A, D750, D600 et D610.

D’après les informations communiquées par le fabricant, le filtre placé directement devant le capteur permettrait d’obtenir de meilleurs résultats que devant la lentille frontale, bien que cela soit évidemment beaucoup plus risqué pour l’appareil. Pour minimiser ce risque, STC indique avoir développé un système d’attache simple et sûr basé sur un simple clip. La marque indique que les objectifs de focale 14 mm et plus peuvent être utilisés sans problème de qualité. Elle précise cependant qu’il faut alors utiliser la visée Live View de l’appareil.

Son prix est de 185 $ (178 €) sur le site du fabricant.

Source : STC Optics

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications 

Contenus sponsorisés