Pour les amoureux transis d’astrophotographie, une version modifiée du Nikon D850 est désormais disponible chez Central DS. Le principal atout de ce boîtier dédié est le système de refroidissement du capteur qui permet de réduire sensiblement le bruit thermique sur les images produites.

Le capteur a été déplacé par rapport au modèle Nikon original afin d'installer à la fois un refroidissement passif, un module Peltier et un ventilateur. Le nouveau positionnement permet également l’utilisation de filtres sans risquer d’ajouter du vignetage à l’image. Signalons au passage que malgré le déplacement du capteur, celui-ci reste équipé du filtre de Bayer déjà présent sur le D850. Pas question donc de s'aventurer dans la photographie infrarouge à l'instar de ce que propose le Nikon D810A, par exemple...

La modification de votre Nikon D850 vous coûtera tout de même 1 650 $ (environ 1 400 €).

Filtre astronomique dans le Nikon D850 modifiéFiltre astronomique dans le Nikon D850 modifié.

Quelques modifications pour l'astrophotographie

Le capteur du D850 a le bon goût d'être contrôlable à l'aide d'un shutter électronique, solution qui permet à l'astrophotographe de s'affranchir des vibrations produites par le miroir. La monture proposée permet d'insérer rapidement un filtre de 52 mm devant le capteur. Ce filtre peut servir à réduire la pollution lumineuse de la ville ou à sélectionner une partie précise du spectre lumineux.

La monture bénéficie d'un tirage mécanique de 22 mm qui permet d'adapter les optiques plein format ou APS-C.

Le refroidissement en détail…

Comme beaucoup de systèmes électriques, les capteurs photographiques chauffent à l’usage par effet Joule. À l’échelle de photographies en bonne lumière et à main levée, ce phénomène est négligeable, mais il ne l’est pas pendant les poses longues nécessaires à l’astrophotographie.

Le refroidissement passif du capteur est effectué par un ensemble de radiateurs qui dissipent une partie de la chaleur. Un module Peltier s’occupe également du refroidissement. Le module Peltier est un composant électrique présentant une face “froide” et une face “chaude”. Ici, la face “froide” est reliée au capteur à refroidir et un ventilateur permet d’évacuer le surplus de chaleur.

Système de refroidissement...

Le refroidissement, pour quoi faire ?

Le “bruit” visible sur les photographies numériques a de nombreuses origines, dont la température du capteur. Ce type de bruit, dit bruit d'obscurité (dark current en anglais), affecte les poses longues principalement et est particulièrement visible en astrophotographie. Refroidir le détecteur permet de le réduire notablement, et donc d'améliorer la qualité d'image. Une comparaison de deux images “noires” (aucune lumière n'arrive sur le capteur) montre l'ampleur du bruit thermique pour une pose de 450 s.

Comparaison du bruit du Nikon D850 avec et sans refroidissementComparaison du bruit du Nikon D850 avec et sans refroidissement.

Pour aller plus loin...

Sources

Site de Central DS
Nikon Rumors

Lire aussi…

Timothée Cognard
Timothée Cognard

Ingénieur en Optique de formation, photographe de coeur... Collectionneur compulsif de focales fixes. Ses publications