Hasard de calendrier ou pure coïncidence ? Quelques jours après que Sigma a levé le voile sur le tarif sur son nouveau 24-70 mm f/2,8 Art, voici que Tamron annonce l'arrivée imminente de la version G2 de son zoom star. Le Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2 sera disponible fin août à un tarif avoisinant 1 400 €.

Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2
Il n'y a actuellement aucune offre.

Après le 70-200 mm f/2,8 (annoncé à l'occasion du dernier CP+), c'est au tour du 24-70 mm f/2,8 de passer en version G2. Au programme de cette nouvelle mouture : un nouveau design, une nouvelle ergonomie, une nouvelle construction, une stabilisation améliorée, un autofocus plus rapide et de nouveaux traitements. La version G2 du 24-70 mm ressemble donc à celle du 70-200 mm. Tamron ne révolutionne pas le genre, mais améliore un certain nombre d'aspects sur son objectif phare.

Il n'est pas toujours facile de suivre Tamron dans ses choix marketing. Nous avons rencontré il y a quelques mois des responsables de la marque au Japon (MM. Hiroaki Arai, vice-président, Minoru Ando, directeur général de la recherche et du développement, et Kentaro Myoshi, assistant du directeur général Imaging Products Business Unit) et leur avons posé la question à propos de la mention G2.

Lorsqu'un nouvel objectif délivre une meilleure qualité d'image comparée à l'ancien modèle, nous lui mettons la mention G2. De plus, nous utilisons la mention G2 lorsque nous souhaitons conserver sur le marché les deux versions de l'objectif (l'ancienne et la nouvelle).

Le nouveau 24-70 mm f/2,8 reprend les nouveaux codes esthétiques établis sur les derniers objectifs Tamton (zooms et focales fixes) et adopte leur philosophie "Human Touch", qui attache autant d'importance au plaisir d'utilisation du photographe qu'à la qualité optique. La formule optique est toujours la même, basée sur une construction de 17 éléments répartis en 12 groupes avec 3 lentilles asphériques, 1 lentille asphérique hybride, 3 verres LD (faible dispersion) et 2 verres XR. Niveau optique, les nouveautés sont au niveau des traitements de surface. L'eBand (Extended Bandwidth & Angular-Dependency), censé apporter des caractéristiques antireflets pour limiter le flare et les images fantômes, fait son apparition. Tamron annonce que le modèle G2 est optiquement meilleur que le précédent modèle (meilleures MTF).

Tamron a également revu sa stabilisation optique. Rappelons que la firme a été la première à implémenter une stabilisation optique sur un 24-70 mm f/2,8 et que depuis, presque tous les constructeurs (allô Canon !) ont suivi. Désormais, cette stabilisation est supposée pouvoir compenser jusqu'à 5 IL (selon les normes CIPA) grâce à un processeur dédié. Nouveauté, l'objectif est capable de détecter automatiquement lorsque l'on réalise un filé, et désactive donc la stabilisation horizontale. La stabilisation optique peut aussi se configurer grâce à la console de programmation Tap-In. L'autofocus est supposé être amélioré lui aussi, grâce à un microprocesseur dédié — avant, un seul et même processeur se chargeait de la mise au point et de la stabilisation optique.

Tamron a renforcé la protection de son objectif avec l'emploi d'un traitement au fluor sur la lentille frontale (déperlant, oléophobe). Pas moins de 6 joints d'étanchéité limitent l'entrée de poussières et d'humidité dans l'objectif.

Pour ce qui est des autres caractéristiques, on retrouve un diaphragme circulaire à 9 lamelles, un poids d'environ 900 g, une longueur de près de 11 cm (replié) et un rapport de grossissement de 0,2x.

Le nouveau Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2 sera disponible fin août autour de 1 400 €. Pour rappel, la version actuelle, qui devrait donc encore rester au catalogue de la marque un petit moment, se trouve sous la barre symbolique des 1 000 €.

Source : Tamron

Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications 

Contenus sponsorisés