Pour ce Mois de la Photo nouveau format, Stéphane Lavoué trouve un havre de paix à la Fisheye Gallery, à deux pas du canal Saint-Martin. Toujours aussi séduisant.

Stéphane Lavoué, "Le Royaume" à la Fisheye Gallery.

Diplômé de l’École supérieure du bois en 1998, Stéphane Lavoué part vivre en Amazonie pendant deux ans, il est alors chargé des achats pour un grand groupe industriel. Lors de ce séjour au Brésil, il découvre un reportage de Sebastião Salgado sur les ouvriers des mines d’or de la Serra Pelada. De retour en France, il décide de devenir photographe et suit une année de formation au Centre Iris pour la photographie.

En quelques années, le jeune photographe s'est fait un nom et une signature photographique qui lui permet de travailler rapidement pour la presse — un milieu pourtant réputé compliqué à l'aube des années 2000. Reporter à Libération, il se consacre à la capture de portraits pour Le Figaro et Le Monde.

Stéphane Lavoué, "Le Royaume" à la Fisheye Gallery.

Le Royaume

Pour sa série "Le Royaume - Northeast Kingdom", Stéphane Lavoué nous invite dans le Vermont, un État du nord-est des États-Unis, dans une ambiance qui n'est pas sans rappeler la série "Twin Peaks" de David Lynch. Nous partons ainsi à la rencontre d'une population isolée et proche de la nature. Le photographe nous conte l'histoire de personnages typés à l'aide de portraits superbes et de paysages chargés. Ici un taxidermiste, là un shérif, plus loin une vieille dame armée d'une hache... Une fois de plus, c'est le traitement des couleurs, caractéristique du photographe, qui interpelle et inspire.

Stéphane Lavoué, "Le Royaume" à la Fisheye Gallery.

Stéphane Lavoué
"Le Royaume"
Fisheye Gallery
2 rue de l'Hôpital Saint-Louis, 75010 PARIS
Du 30 mars au 6 mai 2017
Du mardi au samedi, de 14h30 à 19h30 (le matin sur rendez-vous)
Entrée libre

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications