Les développeurs des logiciels de traitement de fichiers bruts RawDigger et FastRawViewer se sont attaqués aux fichiers issus du mode Pixel Shift du Sony A7R III pour en faciliter l'exploitation. Explications…

Pour rappel, le mode Pixel Shift de Sony propose d'enregistrer quatre clichés distincts avec un décalage d'un pixel afin de capturer pour un pixel les quatre composantes colorées rouge, vert, bleu, vert, et ainsi reconstituer plus fidèlement les informations. Lors de nos essais, nous avons pu apprécier le gain en précision et rendu des couleurs, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

sony-A7R_3-normalsony-A7R_3-pixels-shift

Problème : pour exploiter tout ce potentiel, il faut impérativement travailler et réunir les fichiers bruts .ARW du boîtier à l'aide du logiciel Sony Imaging Edge pour créer des fichiers .ARQ intégrant toutes les informations. Impossible donc de réaliser des pack shots en Pixel Shift tout en conservant son flux de travail avec Adobe Lightroom ou Capture One… Jusqu'à aujourd'hui et SonyPixelShift2DNG.

SonyPixelShift2DNG

Disponible pour Windows et macOS, le logiciel permet de réunir les quatre clichés RAW ou de transformer les fichiers .ARQ contenant déjà toutes les informations et de créer des fichiers .DNG exploitables avec les principaux logiciels de développement comme Lightroom, Capture One, Iridient ou Luminar. Bon point, il est envisageable de traiter les images par lot, SonyPixelShift2DNG les analysant afin de déterminer automatiquement les quadruplets et créer les .DNG qui correspondent.

Télécharger SonyPixelShift2DNG

Lire aussi…

Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications