Publié aujourd'hui même, notre test de l'iPhone X relate de bonnes performances, mais le dernier né d'Apple ne fait cependant pas son entrée dans notre guide d'achat des meilleurs smartphones photo. Non pas que nous ayons un quelconque grief à l'encontre de la marque à la pomme. Nous apprécions nous-mêmes la qualité des terminaux Apple et savons que de nombreux amateurs d'image les privilégient dans leur pratique photographique quotidienne. Alors, pourquoi diable l'iPhone X ne fait-il donc pas partie de notre guide d'achat ? Pour nous expliquer, nous avons sélectionné trois points clés de nos tests de smartphones.

Test - 14/12/2017
Apple iPhone X
Cdiscount 1089,00 €
Rue du Commerce 1089,00 € Voir l'offre
Mistergooddeal 1089,05 € Voir l'offre
Top Achat 1099,90 € Voir l'offre
Materiel.net 1159,00 € Voir l'offre
Fnac.com 1159,00 € Voir l'offre
Darty.com 1159,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 1159,00 € Voir l'offre
Villatech 1159,00 € Voir l'offre
Auchan 1159,00 € Voir l'offre
La Redoute 1159,00 € Voir l'offre
Webdistrib 1189,00 € Voir l'offre
LDLC 1212,95 € Voir l'offre
Voir plus d'offres

Interface de prise de vue

Alors que la plupart des constructeurs de smartphones Android ont, au fil du temps, intégré de nouveaux paramètres aux interfaces de prise de vue de leurs smartphones, Apple a souhaité conserver une approche différente, faisant la part belle à la simplicité d'utilisation (que d'aucuns nommeraient “charge cognitive”). En résulte une interface de prise de vue à la fois efficace et accessible à tous, mais qui manque quelque peu de profondeur. Si les personnes photographiant en mode manuel à l'aide de leur smartphone sont certainement peu nombreuses, nous apprécions qu'un constructeur nous octroie ce choix. D'autant plus que notre test de l'iPhone X révèle une tendance du mode automatique à choisir une vitesse d'obturation extrêmement lente lorsqu'il a affaire à une situation de basse luminosité.

Apple iPhone X prise en main interface photoInterface de prise de vue de l'iPhone X.

Huawei Mate 10 Pro prise en main interface photoInterface de prise de vue du Huawei Mate 10 Pro..

Performances au grand-angle

Si les caractéristiques techniques du module photo grand-angle utilisé par Apple n'ont pas changé d'un iota depuis l'iPhone 7, force est d'avouer que les images capturées avec l'iPhone X sont séduisantes. En plus d'afficher un niveau de retranscription des détails correct, elles bénéficient en effet d'un chaleureux traitement logiciel propre à Apple. Mais ce trait de caractère – dont l'appréciation est largement partagée, mais subjective – ne suffit malheureusement pas à l'iPhone X pour dompter les moindres détails de notre scène test. Cette année, c'est ainsi un outsider qui a remporté le trophée de la précision dans notre guide d'achat : le OnePlus 5.

Apple iPhone X - Zoom 1x Mode automatique 64 ISOOnePlus 5 - Zoom 1x - Mode automatique 800 ISO

Performances de la focale standard

Respectivement situés en première et deuxième places du marché en ce qui concerne la vente de smartphones, Samsung et Apple se font logiquement face sur le segment des terminaux haut de gamme. Si le Galaxy Note 8 dispose d'un écran et d'un gabarit plus imposants que l'iPhone X, le jeu de miroir entre les deux smartphones est presque parfait en ce qui concerne leurs caractéristiques photo. Tous deux misent en effet sur le choix d'un objectif grand-angle classique, associé à un autre module équipé d'une plus longue focale. Et tous deux font jeu égal… du moins sur le papier. Bien que l'iPhone X surpasse le Galaxy Note 8 au grand-angle, il se retrouve clairement battu lorsque la plus longue focale est utilisée.

Apple iPhone X - Zoom 2x Mode automatique 160 ISOSamsung Galaxy Note 8 - Zoom 2x - Mode automatique 160 ISO

Conclusion

Au final, l'iPhone X se révèle être un bon smartphone photo – nous le recommandons d'ailleurs, malgré son prix, aux inconditionnels d'iOS –, mais il ne dispose pas d'assez d'atouts pour détrôner les appareils figurant déjà dans notre guide d'achat des meilleurs photophones. Les axes d'évolution à privilégier nous semblent donc concerner le débrayage du mode automatique de l'iPhone, mais surtout les performances de ces modules photo en ce qui concerne la retranscription des détails (notamment en situation de basse luminosité). Rappelons néanmoins que la rude concurrence du marché des smartphones tient dans un mouchoir de poche et que les performances photographiques sont loin de constituer les seuls critères à prendre en compte lors de l'achat d'un terminal mobile.

Lire aussi…

Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications