Annoncé en début d’année lors du CP+, le Sigma sd Quattro H est le pendant à capteur APS-H de l’hybride sd Quattro. Il est équipé d’un capteur Foveon x3 Quattro et délivre des images de 51 Mpx.

Sigma sd Quattro H

Son petit frère, le sd Quattro nous a fait plutôt bonne impression et c’est avec plaisir que nous voyons Sigma reconduire la fabrication haut de gamme en alliage de magnésium de l’appareil, ainsi qu'une bonne prise en main et un design singulier. En présentant sa première série d’appareils hybrides dénués de miroir et de viseur optique, Sigma a fait le choix de conserver la monture d’objectif SA. Le tirage optique étant le même que sur la gamme reflex, les sd Quattro et sd Quattro H sont par conséquent plus épais que les autres modèles du marché.

Sigma sd Quattro vu de dessus

Le Sigma sd Quattro H se distingue essentiellement par son capteur Foveon x3 Quattro au format APS-H ; il mesure 26,7 x 17,9 mm, contre 23,5 x 15,5 mm pour le capteur APS-C du sd Quattro. Le capteur étant plus grand que le format APS-C, il est nécessaire d’utiliser des objectifs couvrant le format 24x36, ce qui n’empêche pas d’utiliser des objectifs APS-C, nommés DC chez Sigma, le fabricant ayant prévu une fonction de recadrage automatique. L’appareil qui affiche une définition spatiale de 25,5 Mpx génère par défaut des fichiers de 51 Mpx.

Comme sur le sd Quattro, le sd Quattro H est équipé d’un autofocus hybride avec un système de corrélation de phase directement sur le capteur — nous espérons qu’il sera plus performant que sur le sd Quattro que nous avions trouvé parfois lent ou hésitant. On retrouve la fonction d’aide à la mise au point (focus peaking), le viseur électronique de 2 360 000pts ainsi que l’écran de 7,5 cm (3") et 1 620 000 pts malheureusement dépourvu de charnière et de fonctionnalités tactiles.

Sigma sd Quattro

Comme son presque jumeau, le sd Quattro H peut enregistrer des images en RAW X3F mais aussi en DNG. Il possède également une fonction de conversion directe en JPEG. Autre spécificité de cet hybride Sigma : le mode d’exposition SFD (Super-Fine Detail) qui procède à la manière d’un mode HDR en réalisant une rafale de 7 images à des expositions différentes. Le fichier X3I alors créé peut être converti en X3F.

Après plusieurs mois d’attente et une sortie décalée, Sigma vient d’annoncer la commercialisation du sd Quattro H au mois de janvier. Son prix a été fixé à 1 399 €.

Source : Sigma

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications 

Contenus sponsorisés