Personne n’aurait imaginé que la convergence entre cinéma professionnel et smartphone viendrait d’eux. Pourtant, s’il y a bien une société capable de se lancer dans l’aventure, c’est elle. RED, le constructeur des caméras acclamées par le Tout-Hollywwod a présenté Hydrogen, un smartphone aux capacités étonnantes.

Cette annonce met fin à une semaine de teasing lancée sur les forums de la société. Jim Jannard, le fondateur de RED, avait en effet évoqué une "annonce majeure" et avait invité à se tenir "prêt à faire chauffer la carte bleue". Une grande vague de spéculation s'était lancée alors, RED étant connue pour avoir bousculé le marché du cinéma numérique avec ses caméras.

Smartphone RED Hydrogen, schéma préparatoire brevet, dessin technique, visuel constructeur.

C’est donc un beau smartphone de 5,7’’ (≈14,5 cm) sous Android qui fait son apparition. Hydrogen est doté d’un écran holographique capable de diffuser du contenu 2D/3D, ainsi que de la réalité augmentée ou virtuelle, le tout sans équipement ni accessoire tiers comme un casque ou des lunettes.

Pour cela, RED a développé deux nouvelles technologies propriétaires qu’il entend bien installer comme références de l’industrie.

La première s’appelle le H4V et c'est le premier format vidéo holographique du monde. Lancé en parallèle d’une chaîne de diffusion holographique "Red Channel", ce format permettrait à terme de profiter de films, documentaires ou jeux sans lunettes.

La seconde s’appelle H30 et c'est un algorithme visant à restituer une sensation multicanal 5.1 à partir d’une diffusion audio stéréo. En gros : une expérience cinéma directement dans vos écouteurs.

Smartphone RED Hydrogen, schéma préparatoire brevet, dessin technique, visuel constructeur

Tout comme les caméras RED, le smartphone est modulaire et pourra s’adjoindre à différents équipements afin de profiter de diverses technologies. Ainsi l’Hydrogen peut se transformer en véritable moniteur ou télécommande pour les Scarlet, EPIC et Weapon. Et les brevets déposés par RED suggèrent d’ores et déjà que l’Hydrogen pourra se muer en véritable caméra de cinéma.

On sait que le téléphone sera débloqué, multibande, USB-C et disposera d’un emplacement microSD. En revanche, rien n’est évoqué pour le moment concernant son autonomie (un tel boîtier sera sans doute gourmand en énergie). Bien peu d'éléments sont d'ailleurs mis à disposition des potentiels acheteurs à ce stade ; un visuel plutôt cryptique et l'absence de caractéristiques techniques rendent l'objet un peu incertain. Si l'expertise de RED dans le domaine n'est pas à remettre en cause, il n'en demeure pas moins que ce super smartphone manque pour le moment de substance concrète.

L’Hydrogen est disponible en précommande au prix spécial de 1 595 $ (HT) pour la version en titane, et 1 195 $ (HT) pour la version aluminium. Les livraisons s’effectueront début 2018... avec on l'espère un peu plus d’informations d’ici là.

Voir aussi

Source : RED, Communiqué de Presse

Sylvain Bérard

Photographe et étalonneur numérique pour le cinéma, amoureux du documentaire et des textures d’images. Grand utilisateur de sac à dos et de compagnie de voyages. Ses publications 

Contenus sponsorisés