Vous avez été une fois de plus très nombreux participer à notre Quiz Photo et à tester vos connaissances en la matière. Ce petit questionnaire a pour but de vérifier si vous êtes incollables sur le sujet — et si vous lisez quotidiennement Focus Numérique !

Question 1

En février, tous les ans, se déroule le CP+, le salon de la photo japonais. Dans quelle ville cet évènement a lieu ?

Tous les ans, le salon de la photo japonais, le CP+, se déroule en février dans la ville de Yokohama, en périphérie de Tokyo. Et pour la quatrième année consécutive, Focus Numérique s'est rendu au Japon pour couvrir l'évènement. L'édition 2017 du CP+ a fait la part belle aux optiques, mais nous laisse un peu sur notre faim concernant quelques sorties très attendues. Pas le moindre 6D Mark II ou 7D Mark III sur le stand de Canon, pas de nouveau Sony A9 tant annoncé par les blogs de rumeurs, et encore moins de D850 ou de D900 chez Nikon : les nouveautés du salon 2017 sont avant tout optiques.

Question 2

Cette année, la célèbre marque Nikon fête ses cent ans d'existence. À quelle date précisément ?

C'est le 25 juillet prochain que Nikon fêtera ses 100 ans d'existence. Que de chemin parcouru, donc, depuis la création de la société le 25 juillet 1917 ! Elle naît à Tokyo de l'union de différents fabricants d’optique japonais : Tokyo Keiki Seisaku Sho, Iwaki Glass Manufacturing et Fujii Lens Seizo Sho. D'abord baptisée Nippon Kōgaku Kōgyō (en français : "Optique japonaise SA"), elle ne sera rebaptisée Nikon Corporation, du nom des appareils qu’elle fabrique, qu'en 1988 seulement. L’activité principale de Nikon fut d’abord la fabrication d’optiques pour les télémètres, les périscopes, les jumelles et les viseurs, tous utilisés à des fins militaires. Ce n’est qu’en 1930 que l'entreprise se lance dans la production d’appareils photo et cette branche prendra véritablement son essor après la Seconde Guerre mondiale. La vidéo publiée par la marque rappelle d’ailleurs bien l’influence dans cette réussite du photographe et photojournaliste de guerre américain David Douglas Duncan qui, en utilisant les objectifs Nikon au piqué supérieur aux matériels de l’époque, a fait plusieurs fois la Une de Life.

Question 3

Le Dreamy Cafe est un café pas comme les autres dans lequel tout amateur photo aimerait passer du bon temps. Pour ce faire, dans quel pays devrez-vous vous rendre ?

Le Dreamy Camera Cafe est perdu au milieu de la campagne à environ 1 heure de Séoul, en Corée du Sud. Installé juste à côté de la maison de son propriétaire, cet établissement surprend avant tout par son architecture : le café a été construit à l'image d'un Rolleiflex 2.8F ! Se déployant sur 2 étages, ses fenêtres rondes font office d'objectifs. À l'intérieur, quelques tables, un petit musée avec de vieux appareils et une décoration qui fera fondre n'importe quel fan de photographie. Les menus sont présentés dans des albums photo, les serviettes en papier, dans un dévidoir en forme de pellicule, et le papier toilette dans un dévidoir en forme de polaroid.

Question 4

Quel est le nom du nouveau photographe officiel de la Maison-Blanche ?

Photographe officiel de la présidence Obama depuis 2009, Pete Souza, dont les images ont participé à la popularité de l’ex-président des États-Unis, sera remplacé par Shealah Craighead. L’information a été diffusée par le site Politico, à partir d'une annonce faite par le porte-parole de Donald Trump, Sean Spicer. La tâche ne sera pas aisée pour la nouvelle recrue, qui devra contribuer à l'image publique de Donald Trump, mais il s’agit d’une personne d’expérience. Shealah Craighead a déjà été la photographe officielle de la femme de George W. Bush pendant le second mandat de son mari, l’éditrice photo du vice-président Dick Cheney, la photographe de campagne de Marco Rubio à la primaire républicaine de 2016, et elle a travaillé aux côtés de Sarah Palin. Au vu du portrait officiel de Donald Trump, fait avant son arrivée, il nous tarde de voir les images de Shealah Craighead !

Question 5

En ce début d'année, Nikon a annoncé l'abandon d'une gamme de produits. Laquelle ?

Nikon signe a signé la fin de son arlésienne : la série DL. La triplette de compacts experts DL 18-50 mm f/1,8-2,8, DL 24-85 mm f/1,8-2,8, et DL 24-500 mm f/2,8-5,6 ne verra finalement pas le jour. Tout d'abord prévue en juin 2016, sa commercialisation a dans un premier temps été retardée à cause d'un dysfonctionnement dans les circuits de la puce de traitement des données de la série. Au début de l'été, Nikon n'avait — sagement — pas annoncé de nouvelle date de disponibilité de la gamme.

Plus de six mois plus tard, la firme nippone jette l'éponge. Les raisons évoquées sont désormais financières. L'environnement économique de la photo est peu favorable, et même si le segment des compacts experts reste l'un des plus actifs, l'augmentation des coûts de fabrication rendrait la série non profitable sur un marché globalement en décroissance.

Question 6

Dans une interview, M. Kazuto Yamaki, président de Sigma, dit travailler sur une nouvelle gamme d'objectifs. À quel type d'appareil seront-ils destinés ?

Il l'avait déjà annoncé lors de la dernière photokina et confirmé à l'occasion de ce CP+ : Sigma travaille sur une gamme d'objectifs à destination des hybrides Sony A7 en monture FE.

Cela prend beaucoup de temps de développer de nouveaux objectifs. Dans les faits, il faut compter environ 2 ans. Pour certains projets, c'est même 3 ans. Quoi qu'il en soi, nous travaillons dessus : patience...

M. Kazuto Yamaki

Question 7

Sony vient d'annoncer un nouvel objectif conçu pour le portrait et capable de produire un bokeh spécifique. Il s'agit du... ?

Il s'agit du Sony FE 100 mm f/2,8 GM STF. La technologie STF a pour objectif de produire des effets de bokeh particulièrement doux. Elle permet d'appliquer une sorte de filtre diffusant sur les plans hors zone de netteté dans l'image (à l'avant et à l'arrière), et ce, de manière uniforme sur l'ensemble de l'image. Sur son 100 mm, Sony revendique n'avoir pour autant pas fait de compromis sur le piqué délivré par l'objectif. En plus de la technologie STF, Sony a mis toutes les chances de son côté pour proposer les plus beaux effets de bokeh possible. On retrouve donc également un diaphragme circulaire à 11 lamelles et une position simili-macro offrant un rapport de grossissement pouvant aller à 0,25x (57 cm de distance de mise au point minimale). Sony a également étudié la formule optique afin de limiter le vignetage aux plus grandes ouvertures pour obtenir le même type de bokeh au centre que sur les bords des images.

Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications 

Contenus sponsorisés