Vous êtes toujours de plus en plus nombreux à participer à notre Quiz Photo et à tester vos connaissances en matière d'actualité photo. Ce petit questionnaire a pour but de vérifier si vous êtes incollable sur le sujet – et si vous lisez quotidiennement Focus Numérique !

Question 1

En quelle définition le capteur Mysterium Monstro 617 de RED est-il supposé pouvoir tourner ?

En 2009, RED laissait entendre qu’il travaillait sur des capteurs 9K au format 645, voire des capteurs 28K au format 617. Ceux-ci s’appelaient déjà “Monstro”. À l’heure où Leica, Hasselblad et Fujifilm posent le pied dans la vidéo en moyen format, RED viendra-t-il concurrencer Arri et son Alexa 65 sur ce terrain ? Si oui, quand ? À ces questions, seul RED reste maître de ses horloges.

Question 2

Quel est le concept fumeux de Yashica sur son digiFilm Y35 ?

L'obligation d'insérer une “sorte de pellicule” dans le boîtier pour pouvoir faire des photos. C'est le fameux digiFilm. Les explications sont pour le moins parcellaires, mais nous comprenons que ces “modules” contrôlent le rendu des images… comme le ferait une pellicule argentique. Ainsi, en insérant le digiFilm ISO1600 High Speed, vous obtenez des images granuleuses (difficile pourtant de faire autrement avec un capteur 1/3,2”) pour photographier en basse lumière ou figer un sujet en mouvement. Le digiFilm Black & White propose une sensibilité de 400 ISO et un rendu très contrasté. Le digiFilm ISO200 Ultra Fine est plus standard pour un rendu couleur le plus précis possible. Joie suprême, le digiFilm 120 Format (6x6) promet de nous remémorer le moyen format. D'autres digiFilm pourraient voir le jour si le succès est au rendez-vous.

Question 3

Le Sony A7R III inaugure un nouveau mode de prise de vue avec déplacement de capteur. Quel est le principe de fonctionnement de ce mode ?

Tout comme les derniers boîtiers Sony de même gamme, l'A7R III dispose d'un système de stabilisation mécanique sur 5 axes qui fonctionne avec toutes les optiques. En sus de permettre (selon la marque) un gain de 5,5 IL, il autorise l'introduction d'un nouveau mode de prise de vue par déplacement du capteur. Quatre photos sont alors capturées afin d'obtenir une image d'une définition de 169,6 Mpx. Attention, ce surcroît d'informations sera utilisé pour améliorer la qualité du rendu de l'image (micro-contraste, moirage, rendu des couleurs…) et non délivrer une image en très haute définition (celle-ci reste en 42 Mpx). Dans le principe donc, le système de Sony se rapproche du Pixel Shift de Pentax et se distingue du mode haute définition d'Olympus (fusion de 8 images).

Question 4

Quelle sera l'adresse du futur Nikon Plaza à Paris qui devrait ouvrir ses portes d'ici la fin de l'année ?

Le Nikon Plaza s'installera au 99 boulevard Raspail, non loin de la rue Vaugirard et du Jardin du Luxembourg. Ce nouveau QG, à l'image des Nikon Plaza existant déjà à travers le monde, concentrera tous les services que Nikon propose à ses clients : des experts pour répondre à toutes les questions, des formations avec la Nikon School, un SAV, de la vente et des événements.

Question 5

Quel est le nom du photographe mis à l'honneur cette année au Salon de la Photo ?

Il est devenu habituel pour les organisateurs du Salon de la Photo de proposer des expositions d’envergure à côté des stands des marques. Mais à édition exceptionnelle, programmation exceptionnelle : c’est donc avec deux expositions du plus Français des Brésiliens, Sebastião Salgado, que le salon souffle cette année ses dix bougies, peu après l’entrée du célèbre photographe à l’Académie des Beaux-Arts.

Question 6

Quel nouveau boîtier a été annoncé mondialement à l'occasion du Salon de la Photo ?

Successeur du G80, le Panasonic Lumix G9 emprunte également au GH5 pour s'adresser à un public de photographes experts. En plus d'affirmer un design spécialement destiné à ce public, la firme nippone intègre dans ce boîtier toutes les technologies de pointe dont elle a le secret. Jugez plutôt : capteur 20,3 Mpx sans filtre passe-bas, mode 80 Mpx par déplacement du capteur, double stabilisation, rafale à 60 i/s, vidéo 4K UHD à 60 i/s et mode photo 6K sont ainsi au rendez-vous.

Question 7

Quel a été le vainqueur de notre duel qui opposait le Samsung Galaxy Note 8 à l'Apple iPhone 8 Plus ?

Le choix de l'un ou de l'autre de ces smartphones peut bien sûr être motivé par une préférence envers un système d'exploitation, un écosystème technologique, une image de marque ou encore une question de prix. Mais lorsque nous listons les “pour” et les “contre” selon nos critères de test, c'est le Samsung Galaxy Note 8 qui brandit victorieusement ses antennes dans ce duel. Stabilisation optique pour les deux modules photo dorsaux, plus grande diagonale d'écran – pour une taille physique peu ou prou équivalente –, mode manuel et support du format RAW, emplacement pour carte micro-SD… Ces avantages autorisent une meilleure expérience utilisateur.

Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications