À quelques jours de l'ouverture du salon de la photo de Yokohama, le CP+, Pentax lève le voile sur la version II de son reflex 24x36 K-1. Au programme, un nouveau processeur de traitement des données et le Pixel Shift Resolution II.

Pentax K-1 Mark IILe Pentax K-1 Mark II est un reflex 24x36 compact, notamment avec une optique Limited, comme ici le 43 mm.

pentax-K-1-II_1
Il n'y a actuellement aucune offre.

En mai 2016, Pentax mettait un terme à plus de 16 années d'attente en commercialisant le premier reflex numérique 24x36 de la marque, le K-1. L'appareil était alors ambitieux avec un capteur de 36 Mpx stabilisé sur 5 axes, mais aussi un nouveau processeur (Prime IV) pour le traitement des données permettant de photographier sur une large plage de sensibilités ISO (100 à 204 800 ISO) et d'atteindre une cadence rafale à 4,4 i/s en 24x36 (pleine définition).

Pentax K-1 Mark II

Le K-1 bénéficie du module autofocus Safox 12 qui dispose de 33 points, dont 25 croisés (plage de travail de -3 à -18 IL) et d'un beau viseur optique 100 % avec un grossissement de 0,7x. Naturellement, le K-1 propose une finition à l'épreuve des intempéries et, point singulier, d'un écran LCD monté sur un système d'articulation à quatre bras.

Pentax K-1 Mark IIEcran articulé

Le reflex K-1 Mark II reprend l'ergonomie développée pour le reflex premier du nom. Vous retrouverez donc l'imposante molette sur l'épaule droite du reflex. Elle donne accès rapidement à certaines fonctionnalités de l'appareil : Wi-Fi, ISO, correction d'exposition, shake reduction, HDR, Grid, Crop, bracketing, CH/CL. La deuxième molette (celle qui ne comporte pas d'inscription) permet de changer rapidement de valeur. Ainsi, en mode M, il sera possible de modifier fissa l'ouverture (molette avant), la vitesse (molette arrière) et la sensibilité ISO (molette du dessus).

Pentax K-1 Mark IILe châssis métallique du Pentax K-1 Mark II pour un boîtier tout terrain.

Encore plus de sensibilité

Autant le dire tout de go : le K-1 Mark II ne vient pas révolutionner la donne – il se serait appelé K-2 sinon… –, mais apporte quelques nouveautés dignes d'intérêt. Comme pour le K-70 et le K-P, le K-1 Mark II embarque une unité d'accélération qui vient épauler le processeur de traitement des données Prime IV. Cette unité permet au reflex de travailler sur une plage ISO élargie qui s'étend désormais de 100 à 819 200 ISO, soit 2 IL de plus que son prédécesseur. Malheureusement, ce petit accélérateur ne vient pas améliorer la cadence rafale, que l'on soit en 24x36 ou APS-C.

Pentax K-1 Mark IIUne nouvelle unité de traitement des données dans le Pentax K-1 Mark II.

Pixel Shift à main levée

Pentax annonce aussi avoir revisité son système d'amélioration des images Pixel Shift Resolution (PSR) qui passe en version II et qui devrait pouvoir fonctionner à main levée ! Rappelons que le PSR améliore le rendu des photos en assemblant 8 images réalisées consécutivement.

Ce système, inauguré par Pentax, est aujourd'hui présent chez Sony dans l'A7R III et chez Panasonic avec le G9 assemble 4 images consécutives. L'image finale est à la même définition que le capteur (36 Mpx, 7 360 x 4 912 px), mais apparaît plus précise. Il n'y a donc pas d'augmentation de la définition, là où le COI d'Olympus, lui, n'aligne pas moins de 8 vues pour réaliser une “super” image en 40 Mpx. Le gain est loin d'être négligeable, comme vous pouvez le constater sur cet exemple réalisé avec le K-1.

Ricoh K-1Ricoh K-1 Pixel Shift

Nous sommes impatients de voir s'il est réellement possible d'utiliser ce processus à main levée, ce qui impliquerait de pouvoir réaliser les 8 images tout en mettant en œuvre la stabilisation mécanique. À suivre dans notre futur test ! Dans les derniers éléments portés à notre connaissance, le Pixel Shift II à main levée fonctionnerait avec une obturation mécanique. Au passage, Pentax indique que le gain de stabilisation serait de 5 IL.

Pentax K-1 Mark IIStabilisations mécanique et optique avec le Pentax K-1 Mark II.

Pas plus d'optique que de beurre en broche

L'annonce du K-1 Mark II arrive malheureusement seule et aucune optique ne vient accompagner la présentation du nouveau reflex, pas plus qu'une mise à jour de la roadmap présentée en 2017. Peut-être aurons-nous une belle surprise au CP+ cette année, mais pour l'instant il faudra se contenter des modèles existants, c'est-à-dire cinq modèles réellement taillés pour le capteur de 36 Mpx.

Disponibilité et prix

Le Pentax K-1 Mark II sera disponible au tarif conseillé de 1 999 € à partir du mois d'avril. Le prix du K-1 reste donc inchangé.

Premier avis

Le K-1 Mark II est une petite mise à jour du reflex 24x36. Nous attendions un peu plus de changements, notamment au niveau de la connectique avec une sortie USB 3 Type-C, la possibilité de recharger le boîtier et, surtout, un nouveau module autofocus plus incisif. Une rafale plus rapide, un autofocus permanent en vidéo, un menu personnalisable, un mode anti-scintillement, des fichiers RAW plus petits, la prise en compte du format UHS II auraient également été des petits “plus” qui auraient donné un surplus de jouvence au K-1.

Et puis, c'est un nouveau Ricoh GR que nous attendons également. Je sais, cette intrusion n'a pas sa place ici, mais je tenais ici à faire le porte-parole de tous les utilisateurs et amoureux du compact expert de la marque qui attendent avec impatience une mise à jour.

Lire aussi…

Tout l'univers Pentax sur Focus Numérique
[Événements] CP+ 2018

Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications