46 ans après son lancement, le Canon F-1 jouit toujours d’une forte notoriété auprès de nombreux photographes. Et d’une bonne image aussi, car beaucoup de boîtiers, conçus à l’époque pour les professionnels, fonctionnent encore comme au premier jour. Sans compter les objectifs, mais avec ses principaux accessoires, on peut concevoir une cinquantaine de “F-1” entièrement personnalisés. Les collectionneurs apprécient ; c’est mon cas !

À propos de Jean-Philippe

Enfance baignée dans le jeu de Meccano (dont il collectionne les boîtes anciennes), adolescence tirée par la photographie (qu’il n’a pas le temps d’exposer depuis 50 ans), formation d’ingénieur mécanicien (mais il a préféré faire sa carrière dans la communication) : Jean-Philippe Rebotier a rencontré pour la première fois le Canon F-1, merveilleuse synthèse de ses centres d’intérêt, au milieu des années 1970.
Et puis, il y a 4 ans, il tombe sous l’emprise de la collection de ce mythique appareil et de son exceptionnel système "Meccano" d’accessoires. Naît alors une collection dont le but était, dès l’origine, de reconstituer l’historique de la production du F-1 (1971-1981) en s’appuyant notamment sur de nombreuses publications d’origine de la marque et des témoignages des "anciens".“Je n’ai malheureusement retrouvé aucune archive sur le sujet et j'ai dû jouer les Sherlock Holmes pour pouvoir cerner les périodes de production, ainsi que leur nombre, des différentes versions et séries limitées du boîtier. Avec l’observation de plus de 2 000 boîtiers, beaucoup de suppositions se sont progressivement transformées en certitudes et je continue d’affiner mon “travail” en repérant de nouveaux indices. Le jeu de piste est passionnant et, après 4 ans d’enquête, j’y vois maintenant assez clair. Quelle merveilleuse machine et quelle magnifique aventure industrielle que le F-1 !”

un des tout premiers modèles de Canon F-1L'un des tout premiers modèles de Canon F-1 produit. Après étude du numéro de série de l'appareil, il s'avère que ce modèle est sorti d'usine avant même le lancement officiel du boîtier.

Il vous reste de l'article à lire
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications