L’été est officiellement lancé. C’est la bonne saison pour ressortir caméras embarquées et caissons étanches. Et ça tombe bien, car une nouvelle venue pourrait contenter les plongeurs les plus exigeants. Il s’agit de la Paralenz.

Les différents éléments composant la caméra sous-marine Paralenz. Visuel constructeur (Paralenz).

Les caméras embarquées traditionnelles (GoPro, pour ne citer qu’elles) se veulent polyvalentes et multidisciplinaires. Mais la prise de vue sous-marine engendre des besoins bien spécifiques. L’étanchéité, bien entendu, mais aussi une lentille rouge afin de compenser les teintes bleues de l’eau. Bien souvent, il s’agit de matériels supplémentaires à adjoindre à la caméra… et qui produisent des résultats pas toujours très heureux.

Ainsi entre en scène la Paralenz, une petite caméra danoise spécifiquement conçue pour la plongée sous-marine. Étanche (évidemment), 4K MOV/H264 jusqu’à 30 images par seconde, 200 i/s en 720p... La caméra pourrait souffrir, comme d’autres avant elle, de la comparaison technique avec la GoPro Hero5. Mais on ne joue pas dans la même cour.

Paralenz-BeforeColorCorrectionParalenz-AfterColorCorrection

Capable d’atteindre 200 m en plongée, la caméra est dotée d’un capteur de profondeur. Il faut savoir que plus vous vous dirigez vers les profondeurs, plus l’eau filtre les couleurs de votre image. En fonction de votre position, la Paralenz est capable d’évaluer la densité des teintes bleues et de les corriger.

Plongeur et vue de l'application Paralenz, journal de plongée Dive Log, caméra sous-marine Paralenz. Visuel constructeur (Paralenz).

Ce même capteur enregistre de nombreuses informations (pression, température…) afin de mettre ensuite à votre disposition un véritable journal de plongée, ou Dive Log. Vous pouvez le consulter sur l'application mobile, mais aussi l’insérer sur votre vidéo, avant de le partager sur les réseaux sociaux.

Caméra sous-marine Paralenz, trousse de transport et différents accessoires. Visuel constructeur (Paralenz).

La caméra, conçue en polycarbonate et aluminium, pèse 155 g et ne mesure que 116 mm de long pour environ 38 mm de diamètre. Les commandes magnétiques et émettent des vibrations afin que la caméra puisse être facilement manipulable avec des gants. Elle est livrée avec une monture de masque et une monture universelle. Un flotteur est proposé en option pour laisser la caméra dériver derrière vous. À vous donc le selfie sous-marin qui fera pâlir d’envie vos amis quand ils vous verront faire copain-copain avec un mérou.

Plongeur sous-marin et caméra de plongée Paralenz sur perche. Visuel constructeur (Paralenz). Visuel constructeur (Paralenz).

Dotée d’une batterie de 1 600 mAh rechargeable par USB-C, la Paralenz peut assurer plus de 2 heures d’enregistrement Full HD, directement stockées sur cartes microSD (U3 ou V30).

La Paralenz est d’ores et déjà disponible au prix de 599 $. Un placement, certes, destiné aux plongeurs réguliers et exigeants, et pourquoi pas à certaines applications techniques et/ou scientifiques.

Points clés

Étanche jusqu'à 200 m
Résolution vidéo : 4k-30 fps / 1080p-100 fps / 720p-200 fps
Codec MOV / H264
Angle de prise de vue 140° avec correction de distorsion intégrée
Capteur de plongée
DCC (Depth Color Correction) activable
Microphone interne
Boîtier en aluminium, revêtement polycarbonate
155 g / 116 x 35 x 38 mm
Commandes haptiques, utilisables avec des gants
Batterie LiPo – 1 600 mAh / 2 h+ d'enregistrement en 1080p à 30 i/s)
Chargeur USB-C
Support Micro-SD (U3 ou V30)
Wi-Fi, Bluetooth & USB
Application mobile pour contrôles et partages (iOs, Android)
Montures universelles incluses
Flotteur en option

Source : Paralenz

Sylvain Bérard

Photographe et étalonneur numérique pour le cinéma, amoureux du documentaire et des textures d’images. Grand utilisateur de sac à dos et de compagnie de voyages. Ses publications 

Contenus sponsorisés