Cinquième itération du compact baroudeur signé Olympus, le TG-5 se veut plus innovant que son prédécesseur. Si son aspect général semble peu changé, l'appareil se dote en effet d'un nouveau capteur CMOS rétroéclairé de 12 Mpx et du processeur TruePic VIII, également utilisé dans l'OM-D E-M1 Mark II.

Olympus TG-5
Priceminister 415,99 €
Fnac.com marketplace 419,99 € Voir l'offre
Amazon 468,26 € Voir l'offre
Rue du Commerce 468,26 € Voir l'offre
Digixo 469,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 469,00 € Voir l'offre
Fnac.com 475,00 € Voir l'offre
Materiel.net 499,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 499,00 € Voir l'offre
Conforama 499,00 € Voir l'offre
Conrad 499,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres

Si le capteur du nouveau boîtier de la gamme Tough! se fait plus modeste qu'auparavant en termes de définition (12 Mpx au lieu de 16 Mpx pour le TG-4), c'est — selon Olympus — pour obtenir de meilleurs résultats lors de la capture de photographies en situation de faible luminosité et accroître la dynamique des images obtenues.

Parmi les nouveautés du TG-5, notons de plus l'apparition d'un capteur de température (en plus du GPS, de la boussole et du manomètre déjà présents), d'un double vitrage protecteur permettant d'éviter la formation de buée lors de brusques changements de température, d'une ergonomie légèrement revue et corrigée ainsi que d'un mode vidéo autorisant la capture d'images en 2 160 p à 30 ips ou en 1 080p jusqu'à 120 ips.

Pour le reste, nous retrouvons les caractéristiques qui ont fait des appareils de cette série des compacts baroudeurs par excellence : étanchéité jusqu'à 15 m (45 m avec le caisson approprié), résistance aux chutes jusqu'à 2,10 m, à l'écrasement jusqu'à 100 kg et au froid jusqu'à -10°C, écran LCD de 7,6 cm affichant 460 000 points, zoom 25-100 mm (équivalent 24x36) f/2-4,9, possibilité de capturer des photos au format RAW, connexion Wi-Fi, etc.

Prix et disponibilité

L'Olympus TG-5 sera disponible à partir de mi-juin 2017, au prix conseillé de 499 €. De nombreux acccessoires additionnels (convertisseur fisheye, téléconvertisseur, caisson étanche, étuis en tout genre, etc.) seront également commercialisés à partir de la même période.

Source : Olympus

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés