La technologie d'assemblage d'images par Multi-Shot n'est pas vraiment une nouveauté chez Hasselblad puisque le fabricant suédois l'utilise depuis 2011 avec une déclinaison MS (Multi-Shot) de ses principaux boîtiers. Le H6D n'échappe donc pas à la règle avec, à la clé, des images en 400 millions de pixels.

Hasselblad H6D-400c MSHasselblad H6D-400c MS… de dos.

Hasselblad est le seul constructeur d'appareils moyen format à proposer la technologie Multi-Shot, ce qui lui permet d'être encore une référence pour l'archivage des trésors historiques dans les musées. Le H6D-400c MS est doté de toutes les fonctionnalités du système H6D standard, telles que :

→ Connexion USB 3.0 Type-C pour shooter, connecter, transférer rapidement des fichiers et obtenir un LiveView à 30 i/s
→ 2 ports de carte mémoire : CFast 2.0 et SD
→ Un écran tactile 3”
→ Une interface intuitive similaire à un smartphone
→ Vidéo HD & UHD
→ Système modulaire avec processus du démontage du dos amélioré. Possibilité de mettre une chambre (single shot)
→ Wi-Fi
→ HDMI & Audio I/O
→ True Focus II

Un système Multi-Shot, deux résultats

Le capteur CMOS de 100 Mpx utilisé dans le H6D-400c MS est recouvert d'une matrice colorée, dite de Bayer, qui permet à chaque pixel de ne recevoir qu'une composante colorée du trio RVB. La couleur finale est reconstituée par interpolation des données adjacentes. Grâce à un élément piézoélectrique qui autorise le déplacement précis du capteur, le système Multi-Shot permet de déplacer la prise de vue d'un pixel afin de collecter les quatre informations colorées. Lors du dématriçage, la totalité des infos étant disponibles, il n’y a plus “d’interpolation de couleurs”. La qualité du fichier en est alors renforcée avec une diminution du moirage.

Hasselblad Multi-shotHasselblad Multi-Shot 4 ou 6 vues.

Le Multi-Shot d'Hasselblad permet également d'assembler six images, les deux images supplémentaires servant à augmenter la définition de l'image. Dans ce cas, le déplacement est de 1/2 pixel dans le sens horizontal et 1/2 pixel dans le sens vertical ! Rappelons que le capteur de 100 Mpx du H6D intègre des photodiodes de 4,6 µm. Le déplacement est alors de 2,3 µm. Autant dire que le moindre mouvement de l'appareil sera visible. La plus grande stabilité est dès lors de rigueur et on retiendra son souffle au moment du déclenchement. Pour le Multi-Shot, le H6D-400c MS requiert une connexion filaire.

Au final, le boîtier enregistrera une image TIFF 16 bits en 23 200 x 17400 px. Bon, nous allons procéder à une demande auprès d'Hasselblad pour éprouver notre scène test !

Prix et disponibilité

Les premières livraisons du H6D-400 MS auront lieu en mars 2018 au prix public conseillé de 39 999 € (HT). Les pré-commandes ont commencé le 15 janvier.
Le H6D-400 MS est également disponible à la location auprès de votre contact Hasselblad régional. Les frais de location sont d’environ 399 €/jour.

Lire aussi…

Source : Hasselblad

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications