Alors que les premiers frimas viennent enfin recouvrir la nature d'un voile blanc cristallin qui fera le bonheur des photographes et que les dernières lueurs de 2016 s'étiolent, il est temps pour toute l'équipe de Focus Numérique de vous souhaiter le meilleur pour l'année naissante.

Sans revenir en détail sur tous les évènements de l'année écoulée, 2016 restera un très bon cru pour le monde la photo. Tous les constructeurs ont présenté un ou plusieurs boîtiers haut de gamme tout au long des 12 mois avec notamment le X-Pro2 chez Fujifilm, le Pen F chez Olympus à l'aube de 2016, le Pentax plein format K-1, le X-T2 toujours chez Fujifilm, le moyen format X1D chez Hasselblad ou le très attendu D500 chez Nikon. Avec le mondial de foot et les jeux Olympiques, les reflex professionnels D5 (Nikon) et 1D X Mark II (Canon) ont tenu le haut du pavé pendant tout l'été. Avec une année photokina, l'industrie de la photo a également profité de la rentrée pour présenter de nouveaux boîtiers dont le Canon 5D Mark IV, l'Olympus E-M1 Mark II, le Panasonic G80 ou le Sony Alpha 6500. Nous avons même eu le droit à un second moyen format hybride avec le GFX de Fujifilm. Les tendances de l'année ? Bien entendu, nous avons atteint cette année 100 Mpx sur un capteur moyen format (Phase One IQ3) et la course aux pixels n'est pas terminée. Pourtant au-delà des "simples" pixels, nous avons aujourd'hui des boîtiers plus rapides, plus performants avec des rafales à 14, 18 ou 24 ips en pleine définition, des autofocus toujours plus vifs même en basse lumière et des vidéos à 1 000 ips. De quoi gagner en confort et libérer un peu plus notre créativité.

En optique, l'année 2016 fut également riche, avec de beaux zooms et télézooms comme le 300 mm f/4 chez Olympus, le 50-100 mm f/1,8 chez Sigma, le 105 mm f/1,4 chez Nikon, le 85 mm f/1,2 chez Samyang ou le 150-600 mm G2 chez Tamron. Impossible de les énumérer tous !

Fujifilm GFX 50SFujifilm GFX 50S.

Pourtant, la production au Japon n'a pas été de tout repos en raison des différents tremblements de terre qui ont touché les unités de production, notamment l'usine Sony de Kumamoto pour la production des capteurs.

2016 restera marqué par l'avènement des drones et la suprématie naissante du chinois DJI. Ces drôles d'engins volants sont passés du statut de gadget à celui de véritable accessoire de prise de vue, aussi bien en photo qu'en vidéo, avec à la clé de nouvelles opportunités. En vidéo, la 4K/UHD gagne petit à petit du terrain, mais n'est pas encore vraiment le raz-de-marée attendu par tous les constructeurs. La photo/vidéo 360° tente également de gagner en notoriété avec des moyens de captation de plus en plus nombreux. Toutefois, la diffusion reste délicate et le public ne semble pas prêt à adopter massivement les casques VR. La solution viendra peut-être des jeux.

Côté smartphones, les fabricants misent toujours autant sur la photo et la vidéo. La qualité des images s'améliore encore et la tendance du double capteur semble bien s'affirmer à l'image de LG qui devrait présenter rapidement un nouveau modèle équipé de deux modules photo. On pourrait même facilement imaginer les constructeurs multiplier les modules pour offrir des zooms "numériques" de qualité, qui font toujours défaut aux smartphones.

Light L16Light L16

Alors que pouvons nous souhaiter pour cette nouvelle année ? Un peu plus de pixels ? Oui, mais juste ce qu'il faut et pas uniquement pour augmenter la définition. En effet, Canon et sa technologie Dual Pixel ont montré une voie qu'il semble intéressant d'explorer pour l'autofocus, mais également pour la dynamique des images. Sur ce point, il y a encore beaucoup à faire. Les constructeurs doivent également se pencher sur la communication de nos chers boîtiers avec les smartphones. Nikon, avec SmartBridge, a montré qu'il était possible de faciliter le transfert des images avec un Bluetooth qui prend le pas sur une connexion Wi-Fi toujours trop complexe à établir. S'il reste encore du chemin à parcourir, là encore on va dans le bon sens.

Un dernier vœu ? Oui, une requête auprès des équipes de développement qui tiennent à ajouter toujours plus de fonctionnalités, plus de commandes sur les boîtiers. Qu'elles n'oublient pas que beaucoup de photographes souhaitent également un boîtier facile à appréhender ou le moindre changement ne requiert pas une plongée en apnée dans de labyrinthiques menus. Au-delà des performances technologiques, l'ergonomie ou la simplicité des menus peuvent également faire la différence au moment d'un achat.

Nous avons terminé 2016 avec un nouveau Focus Numérique et une nouvelle maquette plus claire, plus lisible, qui facilite la navigation entre les différentes rubriques du magazine. J'espère qu'il vous plaît !

Profitez des dernières heures de 2016, amusez-vous, dansez et photographiez ceux que vous aimez !

La rédaction

Depuis 2006, Focus Numérique est le site n°1 pour la photo et la vidéo avec un fil continu d'actualités, des tests, des formations et des portfolios. Ses publications 

Contenu sponsorisé