Développant encore la logique multimarque déjà mise en avant par les émetteurs-récepteurs V6 II et V6 IIs, la société hongkongaise Cactus a récemment annoncé la mise à jour de ces produits par le biais du firmware (micrologiciel) X-TTL. Il leur offre la capacité de faire fonctionner des appareils et des flashs de marques différentes en mode TTL.

Cactus V6 II
Il n'y a actuellement aucune offre.
Cactus V6 IIs
Il n'y a actuellement aucune offre.

Pour rappel, le V6 II annoncé au cours de l'été 2016 se démarquait alors déjà des émetteurs-récepteurs classiques grâce à sa compatibilité avec les systèmes de synchronisation haute vitesse des marques Canon, Fujifilm, Nikon, Olympus, Panasonic et Pentax, tandis que la version V6 IIs assurait le même type de compatibilité avec le système Sony. Ces produits ajouteront prochainement une corde à leur arc en permettant d'utiliser des appareils photo et des flashs de différentes marques — sur la griffe porte-accessoire du boîtier ou à distance — tout en profitant des automatismes des modes TTL.

Différentes mises à jour, correspondant chacune à une marque donnée, s'échelonneront dans le temps. Une première salve concernera ainsi les possesseurs d'appareils Fujifilm, Sony et Sigma, alors que les utilisateurs de boîtiers Canon, Nikon, Olympus, Panasonic et Pentax devront se montrer plus patients.

Notons cependant quelques limitations à la compatibilité multimarque mise en avant par Cactus, puisque seuls les flashs Canon, Nikon, Olympus et Panasonic supporteront l'utilisation du mode TTL avec des appareils d'autres marques. Concernant la synchronisation haute vitesse, les appareils Pentax et Sony ne seront quant à eux compatibles qu'avec des flashs de même marque.

Émetteur-récepteur Cactus V6 II

Grâce au firmware X-TTL, les émetteurs-récepteurs V6 II et V6 IIs bénéficieront de plus de deux nouveaux systèmes de mémorisation de l'exposition : "Flash Power Lock" permettra de conserver la puissance sélectionnée par le flash après une mesure TTL spécifique, tandis que "Flash Compensate" enregistrera une mesure TTL et la fera ensuite varier en fonction des paramètres de prise de vue choisis.

Si le communiqué de presse de Cactus ne mentionne aucune date, les premiers firmwares X-TTL devraient bientôt être disponibles en téléchargement sur le site Internet de la marque.

Source : Cactus

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés